Identifiez-vous
1er_emploi
Accueil > Alternance : 10 conseils pour trouver son entreprise

Alternance : 10 conseils pour trouver son entreprise

La recherche d’un contrat en alternance s’apparente à celle d’un premier emploi. Voici quelques recommandations pour trouver une entreprise d’accueil qui vous correspond.


1. S’y prendre à l’avance

Pour trouver une entreprise en alternance, la démarche est la même que pour une recherche d’emploi classique. Cependant, vous devez tenir compte du rythme des entreprises ainsi que du calendrier de rentrée prévu par votre futur établissement de formation. Dans tous les cas, le mieux reste d’entamer votre recherche au minimum trois mois avant la date où vous êtes supposé débuter votre contrat.

2. Cibler sa recherche

Avant d’envoyer votre candidature à des centaines d’entreprises, vous devez définir au mieux votre projet professionnel. Tout comme pour la recherche d’un premier emploi, la recherche d’un contrat en alternance se prépare à l’avance. Pour cela, il faut d’abord déterminer son projet professionnel pour mieux cibler les entreprises et les postes. Sans oublier que cette future expérience professionnelle pourra être un tremplin pour l’emploi plus tard. D’où l’importance de bien la choisir. Posez-vous des questions : quels métiers, quels secteurs et quel type d’entreprise vous intéressent plus particulièrement ? Cela vous aidera à optimiser votre temps de recherche. Et cela vous évitera d’envoyer des candidatures non convaincantes. Car gardez à l’esprit que pour attirer l’œil du recruteur, il faudra faire correspondre (au mieux) les besoins de l’entreprise et vos aspirations professionnelles.

3. Étudier le marché à la loupe

Ne vous contentez pas de répondre aux offres diffusées sur le Web ou celles affichées éventuellement dans votre établissement. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez partir en quête d’informations. Sachez que tous les postes à pourvoir ne sont pas rendus publics. Partez donc à la rencontre des entreprises lors des forums et salons de recrutement. Ce sont autant d’occasions de vous présenter aux employeurs potentiels, de laisser votre CV, de découvrir des offres dans des secteurs d’activité et des entreprises variés.

=> Pour rencontrer des écoles et entreprises qui forment en alternance, RDV au Salon Studyrama Sup'Alternance. Invitations

4. Solliciter son réseau personnel

Quand on est jeune, il apparaît souvent difficile de faire appel à son réseau, car on croît souvent ne pas en avoir. Détrompez-vous ! Nous avons tous un réseau et c’est d’ailleurs souvent par ce biais que la recherche d’entreprise s’avère efficace. Commencez par faire appel à votre réseau personnel, lequel se compose de votre cercle familial (parents, cousins…), de votre entourage proche (amis, voisins, etc.) et de vos relations de proximité (commerçants de quartier, médecins...). Sollicitez par ailleurs le réseau des anciens élèves de votre établissement. Ces anciens camarades peuvent vous faire un retour sur leurs expériences, vous aider dans votre recherche et, pourquoi pas, diffuser votre CV dans leur entreprise. Mais attention, le réseau des anciens élèves ne se substitue pas aux démarches classiques de recherche d’emploi. Il vient uniquement compléter votre stratégie. Utilisez-les avant tout pour glaner de l’information sur votre futur métier, sur un secteur ou sur des entreprises.

>> LIRE AUSSI : Trouver son entreprise : deux apprentis témoignent

5. Utiliser tous les outils du Web

Viadeo, LinkedIn, Facebook, Twitter, les blogs… Tous ces outils pourront être de précieux atouts pour trouver un employeur. Entrez en contact avec vos connaissances dans un premier temps, puis agrandissez votre cercle en contactant les amis de vos amis, les professionnels rencontrés lors des salons ou en classe. Vous pourrez collecter des informations utiles sur les entreprises qui recrutent en alternance. Pour mieux vous faire connaître sur ces plateformes, n’hésitez pas à demander une recommandation à vos professeurs ou éventuellement, à un ancien employeur chez qui vous auriez effectué un stage. Des impressions positives sur votre travail et votre motivation peuvent faire la différence ! Suivez en outre les pages des entreprises qui vous plaisent : cela vous permettra d’être à jour sur leur actualité, de connaître leurs offres en temps réel et d’être parmi les premiers à y répondre.

6. Ne négliger aucune entreprise

Si vous souhaitez connaître l’ensemble des entreprises du territoire – grands groupes comme petites structures – et obtenir leurs coordonnées, rendez-vous sur les annuaires en ligne tels que les Pages Jaunes ou le Kompass. Dans ce dernier, pas moins de 7 millions d’entreprises y sont répertoriées en France, notamment par secteurs d’activité. C’est dire si les possibilités d’exploration sont immenses ! Retenez néanmoins que 80 % des contrats en alternance sont conclus par des petites entreprises de moins de 50 salariés. Donc ne ciblez pas uniquement les entreprises dont vous connaissez le nom ou la réputation. Pensez aussi aux autres, peu ou pas connues, qui cherchent (elles aussi) à recruter parfois des jeunes en alternance, et qui ont du mal à trouver des candidats pour ces postes.

7. Surfer sur les sites des entreprises

En effet, ces sites vous seront utiles, notamment pour parfaire vos candidatures et mieux les personnaliser. La plupart des entreprises ont une page ou une rubrique « Carrières » dans laquelle ils consacrent un espace à l’alternance. Certaines créent même des portails entièrement dédiés au recrutement de jeunes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. C’est le cas, par exemple, du groupe Carrefour, Crédit du Nord ou encore de la Société Générale.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent en alternance

8. Multiplier l’envoi de « bonnes » candidatures

Trop souvent encore, les employeurs reçoivent des candidatures génériques ou passe-partout, notamment de la part de jeunes candidats, peu expérimentés dans les techniques de recherche d’emploi. Le piège à éviter est donc de tomber dans la facilité. Un bon CV est un CV qui correspond aux besoins de l’employeur. « Il vaut mieux passer une heure sur un CV et l’envoyer à cinq entreprises bien identifiées et pour lesquelles votre candidature correspond à 80 % (minimum) aux exigences du poste, que d’envoyer cent CV non pertinents et qui auront peu de chance d’aboutir… », prévient Lionel Deshors, dirigeant du cabinet CCLD Recrutement.

9. S’adresser aux opérationnels

Envoyer une candidature à un opérationnel, en plus d’un DRH, peut vous donner une chance supplémentaire d’attirer l’attention. Pour identifier ces personnes, vous pouvez vous rendre sur les réseaux sociaux par exemple. Mais vous pouvez aussi aller directement à leur rencontre, lors de forums de recrutement.

10. Relancer par téléphone

Une fois votre candidature envoyée, n’attendez pas que le téléphone sonne ! Soyez proactif. Si vous n’avez pas eu de réponse sous dix à quinze jours, passez un coup de fil pour savoir où en est l’entreprise dans son processus de recrutement, en n’oubliant pas de préciser lors de votre appel, à quelle offre vous avez postulé le cas échéant. Mais attention : vous ne devez surtout pas « harceler » votre interlocuteur !

Rachida Soussi

=> Tout savoir sur les contrats en alternance


Recruteurs à la une
5 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement