Identifiez-vous
Accueil > Se faire recruter grâce à l’alternance

Se faire recruter grâce à l’alternance

Les entreprises recherchent des jeunes diplômés avec de véritables expériences significatives.
L’alternance vous permet de faire vos preuves en milieu professionnel pendant un à trois ans. Un précieux atout sur un CV.


L’alternance est un atout non négligeable pour trouver un emploi plus rapidement. En France, environ 80 % des contrats débouchent sur un emploi. Dans une note de la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) parue en 2015, 62 % des jeunes apprentis suivant, en 2013, une formation de niveau CAP au BTS étaient en poste sept mois après leur sortie d’un centre de formation, dont une grande majorité en CDI (55 %). Une formule gagnante que souhaite d’ailleurs développer le gouvernement : il voudrait passer de 7 % d’étudiants en alternance dans l’enseignement supérieur à 17 % à l’horizon 2020.

Une formule aux multiples avantages

En choisissant l’alternance, vous vous différenciez d’un autre candidat ayant obtenu le même diplôme sans ce mode de formation. « L’alternance est une occasion unique de mettre le pied dans le monde du travail, de se professionnaliser et par la même occasion, d’augmenter ses chances de trouver un emploi, une fois son diplôme en poche », explique Patrick Vermay-Musset, responsable national des écoles Pigier. Mais pas seulement. « L’autre avantage est d’ordre financier : le jeune bénéficie de la prise en charge des frais de scolarité de l’apprenti par l’entreprise d’accueil et d’une rémunération minimale mensuelle », ajoute Manuelle Malot, directrice Carrières et Prospective de l’EDHEC. Pour les entreprises, l’alternance est un bon moyen de dénicher de nouveaux talents ; une sorte de pré-recrutement. Sachez que les entreprises investissent sur vous et rares sont celles – si la conjoncture le permet bien sûr – qui ne souhaitent pas embaucher leurs apprentis au terme de leur contrat. « Embaucher un alternant c’est avant tout la garantie de s’entourer d’un collaborateur ayant les compétences requises, mais cela représente également un gain de temps non négligeable, le futur collaborateur ayant déjà une connaissance parfaite du secteur dans lequel il va évoluer », confie Patrick Vermay-Musset des écoles Pigier.

Mais attention, ne devient pas apprenti qui veut ! « L’apprentissage s’adresse à des jeunes qui ont des idées assez claires sur leur projet professionnel, rappelle Manuelle Malot. Il faut être déterminé et motivé dès le départ, et s’impliquer pour réussir son expérience. Tout le monde n’est pas fait pour l’alternance. Il est donc important de se poser trois questions avant de se lancer : est-ce que mon projet professionnel est assez clair ? Suis-je suffisamment autonome ? Ai-je envie de renoncer à certains aspects de ma vie d’étudiant pour m’investir en entreprise ? » En outre, l’alternance nécessite une bonne organisation. Vous devez préparer votre diplôme tout en vous intégrant dans une entreprise, et ce, avec professionnalisme !

Des milliers de contrats à saisir chaque année

Nombreux sont les secteurs séduits par la formule et friands de jeunes désireux d’apprendre un métier : la banque, l’assurance, l’audit, le BTP, la distribution, l’informatique, l'hôtellerie, le transport, la logistique, l’industrie… Sachez que des centaines de milliers de contrats sont proposés chaque année. Carrefour propose 5 000 contrats par an dans 120 métiers. EDF en accueille plus de 3 000 alternants. Sa filiale RTE recrute également de nombreux alternants du Bac au Bac+5. Dans la construction, Colas en recherche environ 300. Orange forme tous les ans environ 5 000 jeunes dans les métiers du très haut débit. Dans le secteur bancaire, 2 000 alternants sont attendus chaque année au sein de la Société Générale et de ses filiales. BNP Paribas en accueille également près de 2 000 par an. LCL devrait recruter 600 alternants. L’assureur AXA propose près de 700 contrats en alternance. Schneider Electric, qui fabrique et propose des produits de gestion d'électricité, des automatismes et des solutions adaptées, recherche 600 alternants du CAP au Bac +6. Dans l’hôtellerie-restauration, le groupe hôtelier Accor propose chaque année des centaines de contrats en alternance, d’une durée de 1 à 3 ans, dans ses établissements. Le Groupe Flo recrute 200 nouveaux alternants par an, en salle et en cuisine. L'enseigne BUT recrute également de nombreux alternants.

Mais l’alternance n’est pas l’apanage des grands groupes. Deux tiers des embauches sont effectués au sein de TPE et PME. Alors, n’oubliez pas de les solliciter durant votre recherche.


=> Pour rencontrer des écoles et entreprises qui forment en alternance, RDV au Salon Studyrama Sup'Alternance. Invitations

De l’alternance au CDI

Pour transformer le contrat en embauche, montrez-vous proactif. Soyez curieux, intéressez-vous au fonctionnement du service, regardez travailler vos collègues… N’hésitez pas à nouer le dialogue avec votre tuteur, posez-lui des questions. Il sera, pour vous, une source d’accompagnement essentielle. « Le rôle du tuteur est de faire comprendre les rouages et le fonctionnement du restaurant et de faire monter en compétences (savoir être et savoir-faire) l’alternant », rappelle Julien Léguillon, responsable du développement RH du Groupe Flo. Il jouera un rôle clé dans votre intégration, et qui sait, il pourra vous recommander si un poste se libère dans l’entreprise. Mais n’attendez pas que tout arrive sur un plateau, prenez des initiatives. Anticipez et proposez des missions par exemple.

Montrez également que vous êtes capable de gérer des dossiers en temps et en heure. La ponctualité et l’organisation sont deux qualités appréciées en milieu professionnel. Tout comme la capacité d’adaptation. Mais surtout, sachez concilier vos cours et le temps passé en entreprise. Pour faire comme les 54 % d’apprentis de l’industrie qui travaillent dans l’entreprise où ils ont effectué leur apprentissage (chiffres de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie), vous devez être volontaire et montrer votre implication au quotidien. Enfin, n’hésitez pas à faire part de votre envie de rester dans l’entreprise, et cela, bien avant la fin de votre contrat. 

Rachida Soussi

 

 

Recruteurs à la une
3 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement