Identifiez-vous
jobs_t_bouton_180
Accueil > Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Premier emploi
Quelles sont les entreprises qui recrutent des jeunes fraîchement diplômés ? Quels sont les profils les plus recherchés ? Studyrama Emploi vous dresse un panorama (non exhaustif) des secteurs et des sociétés en quête de nouveaux talents.


Vous voilà diplômé (ou presque) ? Vous devez donc à présent rechercher votre premier emploi. Une tâche fastidieuse qui prend du temps. Pour l'optimiser au mieux, adressez vos candidatures aux entreprises qui recrutent. En voici de nombreux exemples.

Des secteurs qui ne connaissent pas la crise

C'est le cas de l’aéronautique. Les recrutements sont en augmentation chez les grands acteurs, mais aussi chez les sous-traitants, le plus souvent des PME. Selon le Gifas, 10 à 15 000 recrutements sont réalisés chaque année. Et l’emploi concerne tous les niveaux de qualification : du CAP aux diplômes d’ingénieur. Pour accompagner son développement, Thales embauche 2 000 collaborateurs en CDI, chaque année, dans des domaines variés : R&D matériel et logiciel, ingénierie, industrie, management offres et projets, cyber sécurité, etc. 2 500 embauches sont prévues chez Safran, dont 40 % de jeunes diplômés (ingénieurs et cadres). Le Groupe industriel Ametra compte recruter 100 à 120 salariés dont 60 ingénieurs.

L’informatique/numérique offre également de belles opportunités. En effet, le secteur a recruté plus de 47 000 cadres et créé 19 000 emplois nets en 2016, après en avoir créé 14 000 en 2015. Et les volumes devraient être plus importants en 2018 selon le Syntec numérique qui observe de fortes intentions de recrutements chez ses adhérents. ALTEN souhaite embaucher 3 800 collaborateurs en 2018. Sopra Steria propose 2 700 CDI. Neurones recherche 1 800 personnes, dont 30 % de jeunes diplômés. Keyrus prévoit de recruter 100 jeunes diplômés. Le spécialiste du cloud et des services numériques OVH a lancé une vaste campagne de recrutement à l’automne 2017 : 1 000 profils techniques et commerciaux sont recherchés pour répondre aux besoins exponentiels des entreprises en matière d’infrastructure numériques.

Dans l’audit et le conseil, les grands cabinets recherchent tout particulièrement des jeunes diplômés. A l'instar de Deloitte et sa filiale d'expertise comptable In Extenso, qui prévoient de recruter 2 300 collaborateurs en CDI, dont 2/3 de jeunes diplômés pour l'année fiscale 2017/2018. PwC prévoit d’embaucher 1 700 collaborateurs d’ici fin juin 2018, dont 700 jeunes diplômés et 500 stagiaires. De son côté, Accenture prévoit de recruter 1 500 personnes, dont un tiers de jeunes diplômés en CDI. Mazars propose 1 050 postes. Grant Thornton vise, quant à lui, 500 recrutements en 2017-2018 dans l’audit, le conseil (financier et opérationnel) et l’expertise-comptable.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent des jeunes en alternance

Les commerciaux manquent à l’appel

Le secteur de la banque-assurance poursuit ses recrutements, malgré les crises financières. Et ce sont les commerciaux qui sont les plus recherchés. BNP Paribas propose 2 000 CDI, notamment des profils commerciaux pour son réseau d’agences. Le groupe Société Générale (Crédit du Nord, la banque en ligne Boursorama…) propose 2 100 CDI en France. LCL prévoit d’embaucher en 2018 plus de 1 000 CDI. La Banque Postale recherche notamment 300 conseillers financiers, environ 100 conseillers spécialisés en patrimoine et responsables clientèle professionnelle et 100 chargés de clientèle service client pour ses centres financiers. HSBC France recrute plus de 40 jeunes diplômés. AXA France prévoit près de 1 200 recrutements pour renforcer la commercialisation de ses offres. Le Groupe COVEA (ensemble des marques MAAF, MMA et GMF) mise sur 2 000 recrutements. Groupama recherche 480 jeunes diplômés dans les fonctions commerciales, digitales, mais également en gestion de sinistre, actuariat et marketing.

Dans la distribution, de nombreux profils sont recherchés. Cultura offre 800 CDI. Au total, ce sont 3 000 personnes, dont 200 jeunes diplômés, qui seront recrutées chez Ikea. Gifi souhaite embaucher 700 personnes. Chez Sephora, les postes sont à pourvoir au siège et en logistique : supply chain, informatique, digital, marketing et fonctions support. adidas France propose chaque année près de 150 postes.

Des secteurs en mal de jeunes professionnels

Parmi les entreprises du secteur industriel qui recrutent, on peut citer le producteur mondial d’électricité EDF. Le groupe prévoit plus de 1 100 recrutements en 2018. Une majorité de ces recrutements devrait concerner le domaine du nucléaire à l’exploitation du parc ou l’ingénierie et le nouveau nucléaire. Sa filiale RTE embauche en moyenne 300 collaborateurs en CDI par an. GRDF entend recruter 600 CDI et accueille, chaque année, 400 nouveaux contrats en alternance. SUEZ recrute 10 jeunes talents pour son graduate program et environ 50 VIE pour accompagner son développement à l’International. Colas (construction et entretien des routes) prévoit d’embaucher, en France, 3 000 collaborateurs en 2018. Les profils débutants représentent près de la moitié des recrutements. Le Groupe recherche principalement des profils d’ingénieurs travaux, techniciens études et acheteurs.

Dans l’automobile, le Groupe Renault a prévu d’embaucher 3 600 personnes d’ici à 2019, notamment dans la production, l’ingénierie, l’informatique. Tous les profils sont attendus : du CAP au Bac +5.

Dans l'agroalimentaire, Nestlé France compte recruter, dans le cadre de l’initiative européenne « Nestlé needs YOUth », 325 jeunes de moins de 30 ans en CDD/CDI, par an jusqu’en 2020. Le groupe recherche majoritairement des profils commerciaux pour renforcer ses forces de ventes terrain. 

Dans le secteur des transports, la SNCF et la RATP recrutent en masse. Et les profils recherchés sont variés ! La SNCF recrute et forme notamment 1 000 conducteurs en 2018. Des aiguilleurs sont également recherchés par SNCF Réseau. La RATP recrute aussi du sans diplôme au Bac +5, dans les métiers de l’exploitation, la maintenance, l’ingénierie, l’informatique, la sûreté ferroviaire. 

Autre secteur qui peine à trouver preneur : l’hôtellerie-restauration. Les emplois y sont nombreux, tandis que les candidats manquent à l’appel. Dans le domaine du tourisme et des loisirs, Disneyland® Paris embauche, chaque année, 8 000 personnes au sein des Parcs Disneyland et Walt Disney Studio, des sept hôtels et de Disneyland® Village. Le Club Med recherche près de 1 000 G.O et G.E en Europe pour la saison estivale.

Sans oublier les armées qui recrutent des milliers de jeunes chaque année : 15 000 postes au sein de l’armée de Terre, 3 500 pour la marine, 3 000 pour l’armée de l’air.

Quel que soit le mode choisi, en réponse à une offre ou en candidature spontanée, n’oubliez pas de soigner votre candidature. Elle sera votre premier lien avec votre futur employeur.

Bonne recherche !

Rachida Soussi

16/05/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement