9622 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Quelles sont les entreprises qui recrutent des jeunes fraîchement diplômés ? Quels sont les profils les plus recherchés ? Studyrama Emploi vous dresse un panorama (non exhaustif) des secteurs et des sociétés en quête de jeunes talents.


Vous voilà diplômé (ou presque) ? Vous devez donc à présent rechercher votre premier emploi. Une tâche fastidieuse qui prend du temps. Pour l'optimiser au mieux, adressez vos candidatures aux entreprises qui recrutent. En voici de nombreux exemples.

Des secteurs qui ne connaissent pas la crise

C'est le cas de l’aéronautique. Les recrutements sont en augmentation chez les grands acteurs, mais aussi chez les sous-traitants, le plus souvent des PME. Selon le Gifas, près de 15 000 recrutements ont été réalisés en 2013. Et l’emploi concerne tous les niveaux de qualification : du CAP aux diplômes d’ingénieur. Pour accompagner son développement, Thales embauche des ingénieurs majoritairement. Safran, l'équipementier international de haute technologie spécialisé dans les domaines de l'aéronautique et de l’espace, de la défense et de la sécurité, prévoit 2 500 recrutements en équivalents temps plein pour l'année 2015, dont 95 % de CDI. Parmi ces embauches, le groupe annonce 500 à 600 jeunes diplômés.

L’informatique/numérique manque aussi de talents. Entre 20 et 30 000 emplois y sont à pourvoir chaque année. Le groupe Capgemini-Sogeti prévoit 2 600 recrutements en France en 2015, dont 2 500 cadres. 77 % des cadres seront des profils débutants. Capgemni et sa filiale Sogeti recrutent majoritairement des consultants en systèmes d’information, des consultants ERP, des consultants NTIC, des ingénieurs systèmes et réseaux sécurité, des ingénieurs Java, des  ingénieurs calculs, des ingénieurs logiciels embarqués. Microsoft France recrute entre 20 et 50 jeunes diplômés par an. CGI offre plus de 1 200 CDI par an. Dassault Systèmes propose environ 200 postes. La société de conseil, de design et de technologie Niji recherche des consultants en stratégie numérique, des consultants technologiques, des designers de services, des designers d’interactions, des ergonomes, des architectes solutions et ingénieurs développement web, mobile, tablette.

Dans l’audit et le conseil, les grands cabinets recherchent tout particulièrement des jeunes diplômés. A l'instar d'Accenture, qui prévoit déjà entre 800 et 1 000 collaborateurs d’ici fin août 2015, dont un tiers de jeunes diplômés et un tiers de stagiaires/apprentis. KPMG vise 800 recrutements, dont 650 jeunes diplômés et l'accueil de 500 stagiaires. En majorité des auditeurs, des consultants pour l’activité advisory et des experts comptables conseil. PwC proposera 1 200 emplois et stages. Mazars recrutera 350 jeunes diplômés dans l’audit financier, le conseil en organisation et management, l’audit et conseil en systèmes d’information, l’accompagnement comptable et financier. De son côté, Deloitte recherchera 700 jeunes diplômés. Et Grant Thornton annonce 350 embauches en 2015, dont 100 jeunes diplômés.

Les commerciaux manquent à l’appel

Le secteur de la banque-assurance poursuit ses recrutements, malgré les crises financières. Et ce sont les commerciaux qui sont les plus recherchés. En 2015, BNP Paribas propose  1 300 CDI, dont 50 % de cadres et 70 % de jeunes diplômés.

La Société Générale en France (SGPM) et ses filiales (Boursorama, Crédit du Nord, Leasing auto…) proposeront au total 1 800 CDI en 2015. Les postes sont, en majorité, ouverts aux jeunes diplômés, du Bac +2 au Bac +5, ingénieurs, universitaires, écoles de commerce. Le Crédit Agricole prévoit d'embaucher 100 jeunes. Comme en 2014, LCL devrait recruter 1 000 CDI, 300 stagiaires et 600 alternants. La Poste recrute des conseillers financiers (formation commerciale Bac +2), des conseillers spécialisés en patrimoine ou en immobilier (Bac +2 avec expérience bancaire ou Bac +4).

Dans la distribution, 250 jeunes diplômés seront engagés chez Carrefour d'ici fin 2015. Lidl recherche plus de 3 000 personnes. Boulanger (multimédia et électroménager) embauche essentiellement des vendeurs, des techniciens installateurs dépanneurs et des responsables univers. Mais aussi des chefs de produits en centrale d’achats et des experts en e-commerce. Saint-Gobain Distribution Bâtiment France recrute majoritairement des profils commerciaux tels que des diplômés de BTS NRC ou MUC pour nos points de vente, ainsi que des diplômés en logistique.

Dans l’immobilier, les profils bac +2 ou bac +3, déjà formés aux métiers, sont courtisés, même en contexte de crise. D’ailleurs, le secteur a observé un certain rebond depuis 2013. L’Adresse, réseau immobilier coopératif, recrute des commerciaux et des assistants sur l’ensemble du territoire. Guy Hoquet L’immobilier recrute principalement sur les postes liés à la transaction. Les titulaires d’un BTS Professions immobilières, d’un BTS NRC ou d’une licence dans l’immobilier sont notamment privilégiés. Les DUT carrières juridiques peuvent également intéressés les employeurs.

Des secteurs en mal de professionnels

Dans l’industrie, les besoins sont aussi très importants. Moins attractif, ce secteur offre pourtant de belles opportunités de carrière. Selon l’Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications de la Métallurgie, 80 000 à 100 000 personnes par an pourraient être recrutées par les entreprises industrielles dans les dix années à venir.

Parmi les entreprises du secteur industriel qui recrutent, figure ainsi le producteur mondial d’électricité EDF. L’entreprise prévoit d’embaucher un peu plus de 3 000 collaborateurs en 2015. Les profils d'électriciens, d'ingénieurs et de techniciens d'exploitation, de robinetiers/ chaudronniers ou encore automaticiens sont particulièrement recherchés. De son côté, Apave propose 550 CDI, dont 15 % des offres destinées aux jeunes diplômés aussi bien à Paris qu'en régions. Et particulièrement des ingénieurs chargés d'affaires en bâtiment, métallurgie, suivi de constructions soudées, des consultants en santé et sécurité de l'homme au travail, des techniciens chargés d'inspection des installations électriques, des équipements mécaniques et des équipements sous pression, des techniciens en contrôle non destructif et radioprotection, des techniciens en mesures environnementales.

Dans le secteur des transports, la SNCF et la RATP recrutent en masse. Et les profils recherchés sont variés ! Autre secteur qui peine à trouver preneur : l’hôtellerie-restauration. En 2015, le Groupe Flo devrait réaliser près de 2 000 recrutements en CDI dont 100 cadres. McDonald’s prévoit de recruter 44 000 salariés, dont 80 % en CDI. Chaque nouvel établissement La Criée ouvert nécessite 20 à 25 personnes. L'enseigne en ouvre en moyenne cinq à six par an. Le groupe hôtelier Accor prévoit 2 200 recrutements en équivalents temps plein sur l’année 2015 en France, dont 1700 CDI et 40 cadres. Le Club Med enregistre, quant à lui, plus de 5 000 recrutements de GO et GE pour ses villages « montagne » et « soleil », chaque année, en France. Belambra recherche 4 000 saisonniers chaque été.

Et quel que soit le mode choisi, en réponse à une offre ou en candidature spontanée, n’oubliez pas de soigner votre candidature. Elle sera votre premier lien avec votre futur employeur. Bonne recherche !

Rachida Soussi

A lire également :
Les entreprises qui recrutent des jeunes en alternance

Recruteurs à la une
20 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :