7115 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Banque-finance : quels métiers recruteront en 2014 ?

Banque-finance : quels métiers recruteront en 2014 ?

Malgré une réduction de certaines activités en banque de financement et d’investissement notamment, le secteur bancaire poursuivra, en 2014, ses recrutements pour fidéliser ses clients et en prospecter de nouveaux. Zoom sur ces métiers en quête de jeunes talents.

Le secteur bancaire reprend du galon. « Si les entreprises du secteur réduisent leurs coûts ou se restructurent, pour autant, les recrutements se poursuivent, indique Marie-Hélène Agard, directrice des divisions Banque & Assurance du cabinet de recrutement Page Personnel. Les banques de détail et les banques en ligne ont besoin de nouvelles compétences pour séduire et fidéliser une nouvelle clientèle (grand public et haut de gamme). » Par ailleurs, le secteur connaît de nombreuses mutations, notamment en termes de réglementations. Ces évolutions engendrent des recrutements sur les métiers liés à la gestion des nouvelles réglementations et aux contrôles bancaires. « Par exemple, la mise en place de Bâle III entraîne la recherche de nouvelles compétences dans la gestion du risque, telles que l’audit et le contrôle interne, la compliance », observe Marie-Hélène Agard.

Commerciaux recherchés à tout prix

Principal levier de recrutement, la banque de détail continuera à embaucher, en 2014, de nombreux commerciaux pour renforcer ses équipes au contact des clients. Chargés d'accueil et de services clientèle, chargés de clientèle Particulier ou Professionnel, conseillers en patrimoine sont très recherchés. Les Bac +2/3 sont les profils les plus recherchés pour ces métiers (50 % des embauches en 2012). En outre, les banques recrutent également dans le contrôle, la gestion du risque, le marketing, les ressources humaines et le juridique. « On recherche également des profils techniques dans les banques de marché comme les gestionnaires de middle et back-office. Ces collaborateurs possèdent à la fois une technicité et des compétences linguistiques et informatiques », ajoute la directrice chez Page Personnel. Des postes proposés aux profils Bac +4/5. Ces profils sont également recherchés pour les activités commerciales en banque de marché.

Des milliers de postes à pourvoir en 2014

BNP Paribas prévoit de recruter 1 000 collaborateurs en CDI, dont 50 % de jeunes diplômés. Le Groupe Crédit Agricole proposera, en 2014, 4 000 CDI dont 3 000 en Caisses régionales. Plus 50 % des offres sont ouverts aux jeunes diplômés. Le Groupe recherche, par exemple, des conseillers clientèle, des analystes crédit, des chargés d’affaires entreprises, des conseillers banque privé/conseillers en patrimoine. Le Groupe embauchera également dans les fonctions transverses : inspection générale, finance, risques, marketing web et big data, système d’information. Le Groupe BPCE devrait embaucher 3 000 personnes en CDI, dont 700 jeunes diplômés. Les recrutements concernent principalement les métiers commerciaux : chargé de clientèle Particuliers, chargé de clientèle Professionnels, gestionnaire de Patrimoine, chargé d’affaires Entreprises. LCL prévoit de recruter, tout comme en 2013, 1 000 collaborateurs. Les jeunes diplômés (Bac + 2 à Bac +5) représenteront environ 70 % des embauches. La Banque Postale table sur plus de 800 recrutements. Le principal poste d'entrée étant celui de conseiller bancaire. En plus des commerciaux, qui représentent 70 % des embauches, La Banque Postale recrute également sur les filières risques, audit, et inspection bancaire. Le Groupe Crédit du Nord propose, pour ses 8 banques régionales, 350 CDI et 200 CDD. Et l’alternance reste une voie royale pour trouver rapidement un premier emploi. BNP Paribas accueillera 1 650 alternants en 2014. Le Groupe Crédit Agricole vise 3 500 alternants, La Banque Postale 1 000. Côté salaires, ils varient. « Un commercial débutant gagne entre 26 000 et 28 000 euros par an (hors variable), indique Marie-Hélène Agard. Les profils financiers (contrôle de gestion, audit) peuvent espérer entre 30 et 35 000 €. Dans les métiers du risque, un jeune diplômé perçoit en moyenne 35 000 €. »

Rachida Soussi

=> En savoir plus sur le secteur et les profils recherchés dans notre dossier Banque-établissements financiers
TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :