Identifiez-vous
Accueil > 6 erreurs à éviter sur un CV

6 erreurs à éviter sur un CV

Le CV et la lettre de motivation sont les premières étapes d'un recrutement. Malgré la montée des réseaux sociaux, ils restent des éléments incontournables d'un recrutement ! Pauline Lahary, experte et fondatrice de MyCVFactory revient sur les erreurs à ne pas commettre pour optimiser son CV et ne pas passer à côté des attentes du recruteur.


Le CV trop long

La plupart des candidats pensent trop souvent que le CV n'est qu'une énumération des diplômes obtenus et des postes occupés pendant leurs carrières. C'est FAUX ! Il est essentiel de hiérarchiser le contenu et de valoriser les expériences en fonction des attentes du recruteur. A défaut d'impressionner celui-ci, un CV trop long sera rébarbatif à lire et surtout, il donnera l'impression au recruteur que le candidat ne sait ni hiérarchiser l'information ni la synthétiser !

Le CV mal présenté, peu élégant et plein de fautes

Le mauvais titre : inutile d'inscrire en tête de document, "CV" ou "Curriculum Vitae", le recruteur sait reconnaître un CV quand il en voit un ! On préférera l'intitulé du poste.

La faute de goût : même si, pour certains postes, la créativité est importante, on privilégiera le choix d'une police simple et de deux couleurs principales ! On utilise le gras, l'italique pour mettre en valeur certains points. Attention aux fautes de goûts, aux désaccords de couleurs !

Les fautes d'orthographe : le risque d'être écarté par un recruteur est trois fois plus élevé si des fautes d'orthographe figurent dans votre candidature (Baromètre Voltaire 2016) ! Un conseil, faites simplement relire vos CV !

Le CV qui manque de chiffres

On oublie constamment les chiffres dans le CV or il est essentiel de préciser, calculer et chiffrer pour démontrer ses compétences ! De son côté, le recruteur cherche des acquis, des résultats, une ou plusieurs histoires concrètes qui démontrent le professionnalisme du candidat.

Quelques exemples : "Gestion d'un budget de 300 000 euros", "CA généré d'un million d'euros", "organisation d'événements rassemblant plus de 10 000 personnes"...

Le CV désordonné

Concernant les diplômes, les recruteurs voient parfois passer des CV qui mentionnent le Brevet des collèges. Cette information est à bannir, quel que soit l'âge du candidat, seuls les diplômes professionnalisants sont nécessaires. Plus l'on progresse plus cette partie du CV doit être succincte et ne mentionner que ce qui est nécessaire pour le poste ciblé. La hiérarchie doit également s'imposer dans la partie "expériences" du CV. Un CV chronologique est conseillé la plupart du temps : la dernière expérience étant en première position. Seule exception : le cas de réorientation professionnelle dans lequel on mettra en avant l'expérience la plus proche, en termes de compétences, du poste souhaité.

Les compétences "types" qui agacent les recruteurs

On découvre de plus en plus des mots-clés qui énervent : passionné, dynamique, motivé, team player... qu'on appelle "buzz-words" dans le milieu. Enlevez ces mots de votre CV. Très impersonnels, ils ne transcrivent rien de vos compétences ou de votre savoir-être.

Le CV 1.0 vieillot

Encore aujourd'hui, certains se limitent à un format Word sans aucun aspect digital. Les recruteurs reçoivent vos CV par mail, c'est l'occasion idéale de les rediriger vers un profil LinkedIn tenu à jour et alimenté, un blog intéressant sur votre expertise métier ou un CV vidéo dans lequel votre personnalité ressortira. Dans n'importe quel secteur, plus que les centres d'intérêts poussiéreux, il est essentiel d'apporter un plus « digital » à sa candidature.

De bons conseils à suivre pour éviter que votre CV finisse à la poubelle !

Rédaction Studyram@Emploi.com


Recruteurs à la une
3 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement