Identifiez-vous
alternance_bouton_2018_180
Accueil > Jeunes diplômés, que font les entreprises pour vous séduire ?

Jeunes diplômés, que font les entreprises pour vous séduire ?

Que font les entreprises pour séduire les étudiants ?
Dans un monde très concurrentiel, les jeunes diplômés les plus talentueux sont plus que jamais très courtisés par les entreprises. Escape game, tour du monde, avant-première au cinéma… les initiatives ne manquent pas pour dénicher la perle rare. Studyrama Emploi revient sur ces méthodes qui ont bouleversé le monde du recrutement en 2017.


Pour recruter des jeunes collaborateurs, les entreprises redoublent d’efforts. Si certaines misent sur l'originalité, d'autres mettent l'innovation au cœur de leurs actions.

Attirer les jeunes candidats par le jeu

Sopra Steria, qui organise des sessions de recrutement sur une demi-journée pour recruter ses stagiaires, a décidé de changer légèrement les règles en proposant aux étudiants, en cette fin d’année, de participer à un escape game avant les entretiens de recrutement. Cette démarche originale a pour objectif principal de les mettre à l'aise à travers une activité collective et ludique, mais aussi de tester des valeurs, importantes pour le Groupe, telles que la curiosité, l'écoute, l'humilité, l'esprit d'équipe. « Les candidats apprécient beaucoup ce préambule qui permet de briser la glace, et c'est pour nous un pari réussi parce que c'est à la fois différenciant et ça nous permet d'enrichir l'expérience candidat », explique Christelle Pradier, Directrice du recrutement Sopra Steria.

Si la participation à l’Escape Game n’est ni obligatoire ni éliminatoire chez Sopra Steria, elle est en revanche au cœur du processus de recrutement d’attachés commerciaux chez Groupama Paris Val de Loire, qui a importé le concept à Paris, fin juin 2017. En faisant appel à l’agence L4M qui a initié le mouvement en 2016 à Lille, l’assureur a souhaité donner un souffle nouveau à son image. Bien sûr, le jeu n’évince pas totalement le processus classique. « C’est une opportunité inédite pour nous d’apprécier, dans une même pièce, les personnalités de chacun », confie Salima Boukeroui, chargée du recrutement des commerciaux chez Groupama - ‎Groupama Paris Val de Loire.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Le voyage comme moteur de recrutement

BearingPoint a lancé à l'automne 2017 la deuxième édition du « BearingPoint World Tour ». Le cabinet indépendant de conseil offre un nouveau tour du monde de plusieurs semaines au consultant junior embauché réalisant la meilleure vidéo d'une minute, répondant à la question : A quoi ressemblera mon tour du monde ? Une campagne qui vise uniquement les jeunes talents.

Chez Marco Vasco, le voyage a été aussi un moteur de recrutement. Marco Vasco a lancé un appel à candidatures pour recruter son envoyé spécial, dont la principale mission est de parcourir le monde pendant 12 mois. C’est Franck Bezairie, 25 ans, qui a été sélectionné, en mai dernier, parmi plus de 2 000 candidatures. « Je crée et diffuse du contenu visuel (photo, vidéo, articles) sur les réseaux sociaux sous la marque Envoyé Spécial, indique le jeune diplômé d’un master cinéma et audiovisuel. Je tente d’adopter un ton décalé, actuel, dynamique, voyage après voyage. » Son CDD s’achèvera à l’été 2018.

Devoteam a lancé la deuxième édition de son Devogame. Un business game digital qui met au défi les étudiants français et internationaux. Pendant près de 3 mois, les participants ont dû inventer le campus de demain. A la clé pour l’équipe finaliste : un voyage au CES de Las Vegas et une opportunité, pour les plus talentueux, d’intégrer Devoteam.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises sourcent et recrutent sur Snapchat

Des recrutements au cinéma ou au festival de musique

D’autres allient loisirs et recrutement. La startup Seekube a organisé en juin une soirée « jobdating-cinéma » à l’UGC Bercy, réservée uniquement aux jeunes femmes ingénieurs à la recherche d’un stage ou d’un emploi. Des entreprises comme Thales, Orange, CGI, Société Générale ont participé à cette soirée organisée autour d’un cocktail et la projection de l’Avant-première de Wonder Woman.

En juillet dernier, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France a décidé de rencontrer ses futurs collaborateurs lors du festival Musilac. Une occasion de sortir des sentiers battus pour recueillir des CV. En lançant l’opération « #LACHETONCV » lors de ce festival, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France a rencontré plus de 1 800 personnes en 4 jours de festival. « Cette action est une vraie réussite, qui casse les codes du recrutement et permet de passer d’une relation « candidat – entreprise » très classique à une discussion informelle dans un cadre agréable et favorisant l’échange » indique l'entreprise. Le but de cette action étant de créer du lien et de convaincre les festivaliers qu’ils avaient une bonne raison de rejoindre notre Groupe. Si c’était le cas, alors ils pouvaient par la suite déposer leur CV et postuler aux offres d’emplois sur notre site. »

Marquer les esprits pour les uns, se démarquer des concurrents pour les autres

Pionnier en matière de business game, L’Oréal a décidé de revoir les règles de son Brandstorm pour sensibiliser davantage d’étudiants à l’esprit entrepreneurial. Pour la première fois, les candidats ont dû défendre leur projet dans un salon dédié à l'innovation comme s'ils étaient exposants, à Paris le 15 juin 2017 à Paris.

Mais les entreprises publiques ne sont pas en reste. La Marine nationale a organisé pour la première fois un hackathon de 48 heures pour repérer des talents potentiels, de développer et soigner sa marque employeur. A la clé ? Un stage de 6 mois pour l’équipe gagnante.


Si les méthodes sont différentes, elles ont un but commun : faire vivre une expérience différente et attrayante. « Il s’agit à la fois d’un besoin et d’un choix pour se démarquer et attirer les meilleurs profils : pratique sportive, mises en situation, ateliers en groupe, CV vidéo… les initiatives ne manquent pas, observe Stéphane Janssoone, responsable du développement de sportyjob.com. Le temps où l’on recrutait sur le savoir-faire uniquement est révolu. Les compétences s’acquièrent, le savoir-être non. Et c’est là l’élément primordial pour que la relation employé-employeur soit équilibrée et enrichissante pour chacun. Le recrutement revient à provoquer une rencontre entre des personnes, un contexte, un projet, des valeurs… »

D’ailleurs, Decathlon organise un Jobathlon, le samedi 13 janvier 2018 au Decathlon village de Mérignac, pour recruter ses futurs collaborateurs lors d’une journée sportive ! « La performance ne sera pas la qualité observée, c’est le savoir-être qui sera au cœur de l’observation, ajoute Stéphane Janssoone. La passion du sport est un des critères les plus fédérateurs pour Decathlon. » L’enjeu pour l'enseigne : recruter des profils sportifs qui pourront démarrer en tant que chef de rayons.

Tous les moyens sont bons pour échanger et attirer les jeunes diplômés tant convoités.

Rachida Soussi

19/12/2017
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement