Identifiez-vous
1er_emploi
Accueil > Entretien d’embauche : les comportements à éviter - Etude LinkedIn

Entretien d’embauche : les comportements à éviter - Etude LinkedIn

Les erreurs à éviter en entretien d'embauche
Vous êtes déjà arrivé en retard ou vous avez regardé votre téléphone lors d’un entretien d’embauche ? Et vous n’avez pas été retenu ? Ne cherchez plus les raisons, ces deux erreurs sont rédhibitoires d’après les recruteurs interrogés par le réseau social professionnel LinkedIn. Découvrez toutes les erreurs à éviter en entretien d’embauche.


Vous passez bientôt un entretien d'embauche ? Ne sous-estimez pas cette étape ! Si les recruteurs tiennent compte de l'expérience et de la formation des candidats, d'autres facteurs plus comportementaux sont essentiels pour leur faire bonne impression. C’est ce que dévoile l’étude LinkedIn « The Way In »*, réalisée en ligne auprès de 14 184 professionnels du monde entier. Pour aider les candidats à réussir leurs entretiens d’embauche, le réseau social professionnel révèle ainsi les principales erreurs à éviter.

Ne pas être ponctuel à un entretien d’embauche peut être rédhibitoire

La première erreur à ne pas commettre selon eux est d’être en retard et ne pas s’excuser. Ainsi, plus de la moitié (55 %) des recruteurs interrogés n’ont pas retenu un candidat par manque de ponctualité. Mentir sur son parcours professionnel arrive en deuxième position : 43 % d'entre eux ont recalé un candidat après qu’il ait menti à propos de ses précédentes expériences. Regarder son téléphone est rédhibitoire pour plus d'un tiers (39 %) des recruteurs. Autre erreur à éviter : porter une tenue vestimentaire non appropriée. 34 % des recruteurs avouent avoir écarté un candidat en raison de sa tenue vestimentaire jugée non professionnelle.

A LIRE AUSSI >> Les questions incontournables en entretien

Bien préparer son entretien pour faire mouche

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste idéal, ces recruteurs conseillent de bien préparer votre entretien. D'ailleurs, 18 % des recruteurs favorisent un candidat connaissant bien son entreprise ainsi que les personnes qu’il rencontre et 16 % d'entre eux vont mieux considérer un candidat qui pose des questions pertinentes à la fin de l’entretien. « La préparation à l’entretien est déterminante, rappelle Esther Ohayon, experte Carrière au sein de LinkedIn. Les candidats peuvent, entre autres, se renseigner sur LinkedIn sur l’entreprise qui recrute ou consulter du contenu tel que des billets d’experts sur le secteur d’activité concerné. »

Enfin, pour près d’un recruteur sur 10, l’allure générale (comportement, diction, regard) du candidat représente un atout décisif lors d’un entretien. Vous voilà informé, à vous de jouer maintenant pour faire mouche auprès des recruteurs.

Rachida Soussi

* Etude Censuswide Research pour LinkedIn réalisée en ligne auprès 14 184 professionnels du monde entier (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Chine, Inde, France, Allemagne, Brésil, Singapour, Hong Kong, Irlande, Italie, Pays-Bas, Espagne et Emirats Arabes Unis) entre le 4 mai et le 9 mai 2017.

Recruteurs à la une
5 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement