7056 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Comprendre le marché > Les entreprises du CAC 40 se mobilisent en faveur de l’alternance

Les entreprises du CAC 40 se mobilisent en faveur de l’alternance

Cet article est issu des archives de StudyramaEmploi.com et n'est accessible que par un moteur de recherche.
Nous vous invitons donc à rechercher, dans les rubriques en ligne de StudyramaEmploi.com, une information actualisée sur ce sujet.

Le mardi 28 juin 2011, Nadine Morano, ministre chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle, a réuni 35 entreprises du CAC 40 dans le but de signer une charte en faveur du développement de l'alternance. Des engagements ont donc été pris par les fleurons de l’économie française.



La charte de mobilisation en faveur du développement des formations en alternance dans les entreprises du CAC 40 s’inscrit dans la politique du gouvernement qui s’est fixé un quota à atteindre de 800 000 alternants d’ici 2015. Issus des domaines de l’industrie automobile, de l’énergie, de la banque/ assurance, des télécoms…, les grands groupes français ont ainsi annonçé officiellement vouloir développer leur politique de recrutement en alternance.

Une prise d'engagements quantitatifs

« Les plus grandes entreprises prennnent toutes leurs responsabilités en s'engageant à être exemplaires en matière d'alternance et d'apprentissage », salue Nadine Morano. Les 35 sociétés du CAC présentes lors de cette réunion ont souhaité prouver leur intérêt pour l’apprentissage en prenant des mesures de taille. C’est notamment le cas de Capgemini, qui a l'ambition d'atteindre 4 % d’alternants parmi ses effectifs d’ici 2013 (contre 1,5 % en 2010). Le groupe Total, qui emploie actuellement plus de 850 alternants (soit 3 % de ses effectifs) souhaite, quant à lui, maintenir la rémunération de ses alternants au dessus des minima légaux.

La question du pré-recrutement

Hausse du taux d’alternants, meilleure rémunération… mais pas seulement. Les grandes entreprises prévoient de s’investir davantage dans le dispositif de l’alternance en prenant des mesures d’ordre qualitatif. A l’instar de Michelin : l’équipementier compte en effet recruter 60 % des alternants au terme de leur contrat d'ici 2015. De son côté, Veolia Environnement proposera un CDI à l'ensemble de ses jeunes à l'issue de leur formation.

Un accompagnement de l'entreprise plus soutenu

Autre annonce faite par Renault, qui accueillait en 2010 1 332 apprentis. Le géant français de l’automobile a décidé de renforcer l’accompagnement des alternants dans leur projet professionnel. Il en va de même pour le groupe Accor qui a atteint 4,39 % d’alternants en 2010 et qui s’engage, comme le confirme Nadine Morano, « à mieux les accompagner tout au long de leur formation et à renforcer leur intégration au moment de leur arrivée dans l’entreprise ». La Ministre en charge de l'apprentissage invite donc tous les jeunes à se renseigner sur les entreprises signataires de la charte. « Ils découvriront sans aucun doute des perspectives porteuses pour leur avenir ».

Charles-Antoine Chavaudrey

Découvrez sur JeuneDip quelques entreprises signataires de la charte :
- Accor
- EDF
- Saint Gobain
- Total
TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :