8623 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Comprendre le marché > Le métier d'éducateur spécialisé - Témoignage

Le métier d'éducateur spécialisé - Témoignage

Cet article est issu des archives de StudyramaEmploi.com et n'est accessible que par un moteur de recherche.
Nous vous invitons donc à rechercher, dans les rubriques en ligne de StudyramaEmploi.com, une information actualisée sur ce sujet.
Maya est éducatrice spécialisée dans un service de réparation pénale auprès de mineurs, en région parisienne. Elle a obtenu son diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé en juin 2011.

« Après le Bac, j'ai obtenu une licence en histoire de l'art. J'ai par la suite travaillé dans des associations dans le milieu culturel avant de me diriger vers un service de pédopsychiatrie. Cette dernière expérience m'a donné envie de devenir éducatrice spécialisée. J'exerce ce métier, depuis octobre 2011, dans un service de réparation pénale auprès de mineurs ayant commis un acte délictueux. Ma mission consiste à mettre en place et à assurer le suivi des mesures de réparation pénale. La réparation pénale est une mesure éducative d'une durée de 4 mois ayant pour objectif de responsabiliser le jeune face à ses actes et face aux victimes, et prévenir la récidive. Pour cela, j’appréhende l'environnement de vie du jeune, le contexte familial et le contexte dans lequel s'est produit l'acte délictueux à l’aide d'entretiens familiaux et individuels. Une activité de réparation est alors mise en place, celle-ci peut prendre la forme d'un atelier collectif sur un thème particulier (violence, sécurité routière...) ou d'une activité dans une association caritative. Chaque mesure éducative est différente. La perception de chaque jeune, de ses actes et du sens donné varie selon son environnement familial et les logiques sociétales dans lesquelles il est engagé. Le choix des mots est donc primordial. D’autant plus que la durée des missions est courte. L'écoute et la curiosité sont alors deux qualités nécessaires pour mener à bien ma mission. En effet, il faut être à l'écoute de la société et de ses mutations, ainsi que des personnes qu'on accompagne. Mais aussi faire preuve d'observation et d'analyse pour saisir l'environnement social, familial et culturel du jeune. Le travail d’équipe est aussi un atout précieux. Je travaille avec une équipe d'éducateurs engagés et passionnés ; cela contribue à créer une ambiance de travail accueillante et stimulante. Il faut également être bien organisé, je suis en charge de 30 mesures ! Enfin, il faut également adopter une posture bienveillante, et ne jamais émettre de jugement. Pour rester neutre, je m'appuie sur la loi. Tout cela est enrichissant. Les futurs professionnels doivent garder une chose en tête : être éducateur ne signifie pas posséder une baguette magique pour changer les choses et les gens. Il faut au contraire accepter le fait que l'on ne pourra peut-être pas toujours entrevoir les fruits de notre action, mais garder l'espérance d'une évolution possible. »

 

Recruteurs à la une
26 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :