7846 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Comprendre le marché > Le métier de chef de produit voyages - Témoignage

Le métier de chef de produit voyages - Témoignage

Cet article est issu des archives de StudyramaEmploi.com et n'est accessible que par un moteur de recherche.
Nous vous invitons donc à rechercher, dans les rubriques en ligne de StudyramaEmploi.com, une information actualisée sur ce sujet.
Adeline Chevreau, 28 ans, est chef de produit Asie du Sud Est chez Thomas Cook depuis février 2010.

« Après un BTS Vente et production touristique, j’ai suivi une année en LEA (licence 2) avant d’intégrer la Licence professionnelle Tourisme, Hôtellerie, Transport et Loisirs, durant laquelle j’ai travaillé en parallèle en tant qu’agent d’escale pour Air France dans le cadre d’un contrat étudiant. J’ai poursuivi mes études jusqu’à obtenir un master 2. Durant ma dernière année d’études, j’ai réalisé un stage de trois mois chez Jet tours, durant lequel j’étais assistante aux achats terrestres. J’ai ainsi découvert le monde du tour operating et de la production. Ce stage m’a été très utile, puisque j’ai été par la suite embauchée en CDD en tant qu’assistante aux achats transport, avant d’être recrutée en tant que chef de produit chez Thomas Cook en février 2010.

Le plaisir de voyager

Les missions d’un chef de produit varient selon la taille de la structure de l’employeur. Je m’occupe de la zone Asie du Sud Est qui comprend cinq destinations : Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos et Birmanie. J’ai un calendrier bien chargé toute l’année, mais j’essaye de me rendre au moins deux fois par an dans ces pays pour rencontrer les prestataires, découvrir de nouveaux produits, vérifier la qualité des hôtels… pour maintenir des prestations de qualité. Ce ne sont pas des vacances bien au contraire, en trois semaines je dois visiter une cinquantaine d’hôtels par exemple. Mais c’est toujours un plaisir de voyager, de partir à la rencontre de cultures étrangères et d’échanger avec des personnes différentes (réceptifs, hôteliers, prestataires…). Ce qui me plait également dans ce travail, c’est de créer de bout en bout un voyage. Je dois veiller au bon déroulement de tous les séjours que j’ai mis en brochure. Pour commercialiser les produits (voyages), je dois sélectionner des prestataires de la zone dont je m’occupe. Je procède ensuite à un appel d’offres : cela consiste à mettre plusieurs prestataires en concurrence afin de fournir le meilleur produit aux clients et à des prix intéressants. Car vient ensuite la phase de pricing, c’est-à-dire le calcul des prix du produit final proposé aux futurs clients. Pour proposer une prestation de qualité à des prix intéressants, il faut savoir bien négocier en amont avec les prestataires retenus durant l’appel d’offres. Une fois ces étapes passées, je réalise la mise en brochure (rédaction des descriptifs, photos) en collaboration avec le pôle édition. Quand la brochure paraît, je dois alors former les agents de réservation et chefs d’agence aux nouveaux produits. Tout au long de l’année, je maintiens les relations avec mes partenaires : les offices de tourisme, les compagnies aériennes, les réceptifs… Etre chef de produit c’est être, à la fois, un bon négociateur et un bon communicant. Pour exercer ce métier, il faut également être passionné : par les voyages, la géographie, l’histoire des civilisations. La maîtrise de l’anglais est obligatoire par ailleurs. C’est un travail prenant mais très enrichissant. »

Propos recueillis par Rachida Soussi

 

TOP Recruteurs
24 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :