8709 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Choisir sa carrière > Apprentissage et professionnalisation > Quelles opportunités en alternance pour les profils post-Bac ?

Quelles opportunités en alternance pour les profils post-Bac ?

Cet article est issu des archives de StudyramaEmploi.com et n'est accessible que par un moteur de recherche.
Nous vous invitons donc à rechercher, dans les rubriques en ligne de StudyramaEmploi.com, une information actualisée sur ce sujet.
Les entreprises sont de plus en plus ouvertes à l’alternance. Et les profils Bac + intéressent particulièrement les employeurs qui misent sur ces jeunes pour assurer la relève.

Banque, assurance, informatique, transport-logistique, énergie, télécommunications… tous les secteurs recrutent en alternance. Si les profils commerciaux sont les plus recherchés, et notamment par les entreprises du secteur bancaire et de l’assurance, les profils ingénieurs ne sont pas en reste. Le groupe EDF, qui a lancé en 2010 le programme « Défi Formation pour développer notamment les formations en alternance, propose des milliers de contrats. Les techniciens et ingénieurs sont les profils très recherchés. « Nous accueillons ainsi 40 % d’étudiants en formation de niveau BTS et licence, et 15 % de Bac +5 et plus », assure Jean-François Gomez, responsable du pôle alternance pour le groupe.

Des grands groupes engagés…

Pour porter à 5 % le nombre de ses alternants, l’avionneur Airbus devrait embaucher 400 alternants supplémentaires cette année. Une quarantaine de contrats en alternance sont à saisir chez Altran. GDF Suez a pour objectif le recrutement de 4 000 alternants.

Bouygues Construction offre 500 contrats en alternance. Ils concernent les fonctions suivantes : conduite de travaux, études de prix, études techniques, contrôle de gestion, comptabilité, assistanat, communication, technicien maintenance. Kraft Foods propose des contrats au siège ou sur ses onze sites de production.

Chez LCL, l’alternance est un véritable acte de pré-recrutement. L’enseigne accueille ainsi entre 500 et 600 alternants chaque année. La Poste propose 2 500 contrats en alternance dont 44 % aux profils Bac +2 et 6 % aux Bac+5. Chez Groupama, près de 600 contrats sont proposés. Truffaut, réseau de magasins spécialistes du jardinage, de la maison et des animaux de compagnie, souhaite également que 5 % de ses effectifs soient consacrés à ces contrats, soit environ 120 personnes. L’entreprise recrute principalement des jeunes qui suivent des formations commerciales (spécialisées dans ses univers et généralistes) pour ses magasins : vendeurs conseils et chefs de rayon. Des opportunités au siège (Lisses, 91) sont également à saisir : achats, marketing… « L’alternance est une première étape pour le jeune qui peut être ensuite recruté chez Truffaut en CDI », indique l’enseigne.

… les PME aussi

L’alternance n’est pas l’apanage des grands groupes. « 78,9 % des apprentis sont dans des PME de moins de 50 salariés ; 59 % des apprentis sont même dans des entreprises de moins de 10 salariés », annonçait le ministre Xavier Bertrand en juin 2011. Avant d’ajouter : « La moitié des TPE-PME a déjà eu recours à de jeunes apprentis, essentiellement dans une perspective d'embauche ». Selon un baromètre de conjoncture réalisé par l’Ifop pour le cabinet Fiducial, 84 % des 1 002 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés interrogés considèrent que cette formule facilite leurs recrutements. D’ailleurs, près de quatre patrons sur dix ont déjà embauché un de leurs apprentis. « Outre les avantages financiers, nous voulons former des jeunes à notre image, potentiellement « recrutables » au bout de leur période de formation, indique-t-on chez Delta Process, société spécialisée en assistance à maîtrise d’ouvrage. Polyvalence et autonomie seront des qualités appréciées au sein des TPE/PME. Dans une PME en développement, les jeunes ont l’avantage de toucher à tout et selon leurs motivations, ils peuvent acquérir un véritable rôle et la véritable autonomie d’un chargé de projet ».

Des milliers d’opportunités à saisir

Et avec plus de 3,5 millions PME en France, des milliers d’opportunités s’offrent à vous ! De quoi gagner toute votre attention. « Nous accueillons des étudiants de niveau Bac +2 à Bac +5, majoritairement issus d’écoles mais aussi depuis quelques temps d’universités. Nous leur proposons des contrats de professionnalisation en majorité, et des contrats d’apprentissage sur les métiers suivants : community manager, infographiste, développeur logiciel, développeur Web, assistant chef de produit, assistant commercial », Yann Gozlan, fondateur de Push & Pull, PME éditrice de sites Internet de conseil.

L’entreprise Infotel (gestion des bases de données et de leurs applications Web) recrute environ cinq alternants par an à des postes de développeurs (ingénieurs informaticiens en devenir). Hardis accueille des étudiants en dernière année d’école d’ingénieurs ou d’université dans le domaine informatique. Fiducial, leader de services pluridisciplinaires aux petites entreprises, propose une soixante de contrats d’apprentissage principalement dans ses métiers de l’expertise comptable, de l’informatique et du commercial.

Rachida Soussi

Plus d'infos sur l'alternance et les entreprises qui recrutent


TOP Recruteurs
22 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :