7080 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Fonction publique
Fonction publique

Le recrutement de jeunes diplômés dans la fonction publique, territoriale, hospitalière ou d'état

Du sapeur-pompier au surveillant pénitentiaire en passant par l’agent de constatation des impôts, la fonction publique emploie 5,5 millions de personnes et propose de très nombreux métiers, qu’ils soient d’action, techniques ou administratifs.

Focus marché : Les métiers qui recrutent dans la fonction publique




Articles liés

Tout savoir

Qui sont les contractuels de la fonction publique ?

On associe toujours fonction publique et fonctionnaires. C’est un tort. Ce n’est pas parce que vous travaillez pour la fonction publique que vous êtes obligatoirement fonctionnaire. La plupart des employés de la fonction publique quelle qu’elle soit - fonction publique d’état, hospitalière ou territoriale - bénéficient effectivement de ce statut. Mais certains agents ne sont "que" contractuels de la fonction publique ; leur recrutement ne s’effectue pas par le biais d’un concours. Visite guidée.

Pourquoi la fonction publique embauche-t-elle des contractuels ?

Sachez d’abord que le statut du contractuel est régi par des textes spécifiques à chaque fonction publique. Résumons les circonstances exigeant le recrutement de contractuels : lorsqu’il n’existe pas de corps de fonctionnaires correspondant à la fonction recherchée ; pour des emplois de catégorie A (dits de "cabinet") si la nature des fonctions ou les besoins du service le justifient ; pour certains temps partiels (70 % dans la fonction publique d’État…) ; à l’occasion de besoins saisonniers ou occasionnels (agents non titulaires) ; vacance d’un emploi pour un an maximum ; remplacement de titulaires, etc. Les contractuels exerçant dans le cadre de services publics à caractère administratif sont des agents de droit public. Certains cadres d’emplois de catégories C (exécution) sont recrutés directement par les collectivités territoriales : agents administratifs, d’entretien, du patrimoine, agent social ou aide médico-technique.
Chaque fonction publique, chaque organisme d’État, chaque collectivité territoriale (un budget leur est attribué par le biais de la LOLF - loi organique relative à la Loi de finance) organise et gère ses propres recrutements.

Au cas par cas

Vous l’aurez bien compris, tout dépend du poste et d’un besoin particulier de la fonction publique. Ce que vous pouvez néanmoins retenir, c’est que certains corps de métiers exercent souvent leur fonction dans un service public en tant que contractuels. Le personnel médical notamment. Les médecins (dans la plupart des cas) ne sont pas des fonctionnaires mais des agents publics sous statuts. Les archéologues, qu’ils travaillent pour l’Inrap - l’Institut national de recherches archéologiques préventives - ou au sein des Drac (Directions régionales des affaires culturelles), sont des contractuels ou agents non titulaires de la fonction publique mais ils ne sont pas fonctionnaires (sauf ceux recrutés par voie de concours bien évidemment). D’ailleurs, au sein des institutions culturelles de l’État (musées, etc.), on recrute par voie contractuelle autant que par concours. Vous pouvez aussi vous renseigner régulièrement auprès de chaque collectivité territoriale pour connaître les profils recherchés. Et n’oubliez pas que l’Éducation nationale embauche - les recrutements se font par académie - tous les ans des agents non titulaires pour des postes d’enseignement, d’orientation, d’éducation, etc.

Alors, même si vous n’êtes pas titulaire d’un concours, pensez à démarcher la fonction publique lors de vos recherches d’emploi !

 

Quelques sites utiles

www.vie-publique.fr
www.territorial.fr
www.service-public.fr
http://bifp.fonction-publique.gouv.fr
www.cnfpt.fr

 

Qu'est-ce qu'un fonctionnaire ?

Un fonctionnaire est une personne occupant un emploi permanent dans le cadre d'un service public. Contrairement aux salariés du secteur privé qui officient en fonction d'un contrat de travail dont les clauses sont établies par l'entreprise, les fonctionnaires sont soumis à des dispositions fixées par l'Etat et valables pour tous.

Droits et devoirs du fonctionnaire

De par leur statut, les fonctionnaires ont des obligations particulières
à remplir :
  • devoir d'obéissance hiérarchique

  • devoir de neutralité dans l'exercice de leurs fonctions

  • devoir de réserve

  • devoir d'information des usagers

  • obligation de discrétion professionnelle

  • respect du secret professionnel

  • devoir de servir (tout fonctionnaire est responsable des tâches
    qu'on lui confie)

  • interdiction de cumuler leur fonction avec un autre emploi public
    ou privé.

En contrepartie, ils bénéficient de certains droits fondamentaux :
  • liberté d'opinion politique, philosophique et religieuse

  • droit de grève (sauf pour la police, les militaires, et les agents de
    l'administration pénitentiaire)

  • droit syndical (sauf pour les militaires)

  • droit à la formation permanente

  • droit à la protection lorsque, dans leurs fonctions, ils font l'objet
    de menaces, d'injures ou de violence

  • droit à la rémunération.

Les différentes fonctions publiques

Il n’existe pas une fonction publique mais trois fonctions publiques, qui emploient 5,5 millions de personnes :
  • la fonction publique d’Etat (FPE) ; l’Etat est le plus gros employeur de France : environ 46 % des fonctionnaires (agents civils et militaires) travaillent dans la FPE. Celle-ci regroupe les ministères civils, la Défense et les établissements publics administratifs nationaux ou locaux d'enseignement, comme le CNRS, les universités ou les lycées et collèges, par exemple.

  • la fonction publique territoriale (FPT) a été créée après l’adoption de la loi sur la décentralisation en 1982. Elle regroupe notamment le personnel des communes et département. Des agents de tous niveaux, aux spécialités les plus diverses. La FPT représente 34 % des fonctionnaires.

  • la fonction publique hospitalière (FPH) regroupe 20 % des effectifs. Elle rassemble les hôpitaux publics, les établissements autonomes d'hébergement pour personnes âgées et des établissements sociaux et médico-sociaux. 

Comment devient-on fonctionnaire ?

Le concours reste le principal mode de recrutement. Bien qu’elle puisse refroidir quelque peu les personnes réfractaires aux examens, cette façon de procéder reste la plus équitable, en garantissant l’égalité des chances pour tous. Quels que soient le concours et son niveau, les postulants doivent remplir plusieurs conditions :
  • être de nationalité française (quelques concours sont cependant ouverts aux ressortissants de l’Union européenne) ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction (certains postes requièrent, par exemple, une bonne acuité visuelle, d’autres sont soumis à des exigences de taille particulières, etc.) ;
  • pour les hommes : être en situation régulière au regard des obligations du service national. Si vous êtes un homme né après le 31 décembre 1978 ou une femme née après le 31 décembre 1982, il vous sera demandé de fournir l’attestation de recensement et l’attestation de participation à la journée d’appel à la préparation à la défense.
Les conditions d’âge ont été supprimées pour l’accès aux concours de la fonction publique depuis novembre 2005. Elles ne restent en vigueur que pour les corps classés en « service actif » (police, pompiers, personnel pénitentiaire…) ou pour les concours suivis obligatoirement d’une période de formation de deux ans ou plus. Pour ces concours, la limite d’âge peut encore être repoussée dans certains cas précis.

Sachez, enfin, qu’une fois le concours réussi, vous devez, en principe, suivre une formation (rémunérée), généralement assez courte pour ce qui est des lauréats des concours de catégorie C.

Pour connaître les dates des concours, la meilleure solution reste de consulter le Journal officiel (JO) qui publie chaque année, fin décembre, le calendrier des recrutements de l’année suivante. Vous pouvez consulter le JO dans votre mairie ou votre préfecture. Les avis de concours sont aussi disponibles sur :
Ces sites vous fourniront également les adresses relatives à votre région.

Intégrer la fonction publique sans concours

Le Parcours d’accès aux carrières territoriales et de l’Etat (Pacte)

Il s’agit d’un nouveau mode de recrutement des trois fonctions publiques, en vigueur depuis 2005. Ce dispositif est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus n’ayant pas obtenu le baccalauréat. Après une période de un à deux ans, alternant formation et stage, le bénéficiaire du contrat est titularisé sur un emploi de catégorie C.

Durant cette période de professionnalisation, le candidat est rémunéré entre 55 et 70 % du traitement brut de la fonction publique. Le recrutement s’effectue par les agences locales pour l’emploi ou les missions locales dont vous trouverez respectivement les coordonnées sur www.pole-emploi.fr et sur www.cnml.gouv.fr.

Le recours aux agents non titulaires

Il existe certains cas bien précis dans lesquels les fonctions publiques sont autorisées à recruter des agents non titulaires.

Recrutement direct : il concerne justement les emplois de la catégorie C : agent administratif, conducteur de véhicules, agent d’entretien, agent du patrimoine, agent d’animation, aide médicotechnique et agent social.

Recrutement d’agents contractuels : la fonction publique est autorisée
à recourir à des agents non titulaires pour des emplois saisonniers, pour remplacer des fonctionnaires momentanément indisponibles ou lorsqu’il n’existe pas de corps d’emploi de fonctionnaires correspondant aux besoins. Cependant, ces recrutements restent minoritaires, le concours étant la voie normale d’accès.

Les concours A, B, C

Comme dans les entreprises privées, le secteur public s’organise autour d’une hiérarchie bien précise. Les fonctionnaires sont répartis en trois grandes catégories correspondant à des fonctions définies :
  • la catégorie A regroupe les cadres supérieurs. Pour vous présenter aux concours de cette catégorie, vous devez posséder un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau Bac + 3 (licence et plus). Les fonctionnaires de la catégorie A occupent des emplois de direction, de conception et d’encadrement ;
  • la catégorie B réunit les cadres moyens. Seuls les titulaires du baccalauréat (au minimum) peuvent se présenter aux concours de cette catégorie. Ils permettent d’accéder aux emplois d’application et de rédaction ;
  • la catégorie C englobe les fonctions d’exécution. Certains concours ne requièrent aucun diplôme, d’autres exigent un BEPC, un CAP ou un BEP.
Dans la réalité, la distinction est moins nette : souvent des agents de catégorie B exercent des fonctions d’encadrement, par exemple.

A noter également : en regardant les « conditions d’accès » à chaque concours, vous rencontrerez peut-être des mentions telles que « niveau I », « niveau II », etc. Pour vous y retrouver, sachez que :
  • le niveau I correspond au Bac + 5 ;
  • le niveau II correspond au Bac + 4 ;
  • le niveau III correspond au Bac + 2 ;
  • le niveau IV correspond au Bac ;
  • le niveau V correspond à un CAP, un BEP, etc.

Les avantages du fonctionnariat

Lourdeur administrative, poids de la hiérarchie et routine font partie des reproches qui collent à la peau de l’administration. Cette vision des choses, un tant soit peu pessimiste, ne doit pourtant pas faire oublier les nombreux avantages dont bénéficient les fonctionnaires.

Le plus évident d’entre eux reste, tout naturellement, la sécurité de l’emploi. Fait appréciable, sachez en effet qu’une fois en place, vous seriez automatiquement reclassé, en conservant non seulement votre ancienneté mais aussi votre salaire. Apprenez également qu’un fonctionnaire désireux pour une raison ou pour une autre de quitter provisoirement son poste, peut demander à être placé en disponibilité (c’est-à-dire suspendre son activité) pendant un an ou deux. A son retour, il retrouvera son salaire au niveau où il l’avait laissé.

Enfin, suivant l’administration dans laquelle vous aurez pris place, sachez que vous pourrez bénéficier d’avantages en nature non négligeables (quasi-gratuité des transports ferroviaires pour les salariés de la SNCF, etc.), en outre, ces privilèges s’accompagnent, parfois, de petits plus tels que la mise à disposition de crèches pour les jeunes mamans, la possibilité de bénéficier de tarifs ultracompétitifs sur les assurances et les mutuelles, etc.

Enfin, et surtout, les « entreprises d’Etat » sont ouvertes à tous et comptent parmi les rares à proposer des emplois et des perspectives de carrière aux non-diplômés. Autre aspect non négligeable : la possibilité, pour les fonctionnaires, de bénéficier de la formation permanente, c’est-à-dire d’être dégagés d’un certain nombre
d’heures de travail, afin de préparer des concours leur permettant d’évoluer.

Important : contrairement à la fonction publique d’Etat, la fonction publique territoriale ne garantit aux lauréats de ses concours ni un poste à l’issue des épreuves, ni un emploi à vie.

Salaires et évolution de carrière

Les salaires sont garantis et progressent avec l’ancienneté. Ils prennent place dans des « grilles » et ne peuvent en aucun cas faire l’objet de négociations. A chaque salaire correspond un indice, déterminé par l’échelon sur lequel se trouve le fonctionnaire.

Les différents métiers sont regroupés en « corps », comprenant plusieurs « grades », eux-mêmes divisés en « échelons ». Chaque année, le fonctionnaire se voit évalué, et noté, par ses supérieurs hiérarchiques, les conclusions obtenues étant évidemment prises en compte dans les procédures d’avancement.

A terme, et sous réserve de résultats satisfaisants, un fonctionnaire peut donc faire carrière en gravissant un à un les échelons de son grade, puis en changeant de grade, voire même de corps pour les plus persévérants.

Notez toutefois que le passage d’un grade à l’autre peut se faire grâce à l’ancienneté, sur examen professionnel ou sur concours.

TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :