7000 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Comprendre le marché > Informatique - Logiciels - Multimédia
Informatique - Logiciels - Multimédia

Le recrutement de jeunes diplômés dans le secteur "Informatique - Numérique"

Le secteur informatique est toujours en quête de stagiaires et jeunes diplômés. C'est le recruteur le plus important de cadres en France ! L’édition de logiciels et le multimédia continuent d’offrir des opportunités d'emploi, notamment pour les titulaires d'un Bac +5. Mais de nouvelles fonctions apparaissent dans l'univers du numérique et du digital. Des fonctions tournées vers l'avenir, ouvertes aussi à des diplômés Bac +2/3. Des fonctions auxquelles les jeunes doivent porter de l'intérêt s'ils souhaitent faire carrière et évoluer dans le secteur.

Focus marché :
- Informatique/Numérique : quels profils seront recherchés en 2014 ?
- E-commerce/digital : des emplois par milliers !
- 7 métiers d’avenir dans le numérique
- Que recherchent les employeurs du secteur numérique chez les jeunes diplômés ?
- Les salaires dans l'informatique et les télécoms





Articles liés

Tout savoir

Informatique : les métiers des Bac + 2/3

Il est possible de trouver un poste dans l’informatique dès le Bac +2 : analyste d’exploitation, assistant aux utilisateurs, chargé de référencement, développeur.net, intégrateur web, technicien maintenance, help-desk, webdesigner… Les administrateurs des bases de données en informatique et les administrateurs systèmes et réseaux sont, quant à eux, recrutés avec un Bac +3 minimum.

 

Informatique : les profils Bac +2/3 recherchés

Les titulaires d’un BTS en informatique ou d’une licence pro NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication) doivent détenir de solides connaissances sur les bases de données et les protocoles réseaux. Mais ils doivent être aussi capables de vulgariser le jargon informatique, notamment dans les métiers d’assistance. L’anglais et une certification Microsoft.Net peuvent être un plus.

 

Informatique : les salaires des Bac +2/3

25 000 et 40 000 €

Le salaire d’un jeune diplômé dans le secteur informatique varie entre 25 000 et 40 000 € selon le poste et les qualifications.

 

Informatique : les métiers des CAP, Bac Pro

Les titulaires d’un CAP ou d’un Bac Pro ont principalement accès à des postes de techniciens de maintenance. Les spécialisations sont variées : informatique, microsystèmes informatique, micro-informatique… Des techniciens en téléassistance informatique ou de hotline sont aussi recrutés dès le Bac Pro. Il est aussi possible de devenir animateur de communauté virtuelle ou de forum. Idéal pour ceux qui ont une passion : photo, livre, bande-dessinée…

 

Informatique : les profils CAP, Bac Pro recherchés

Le Bac pro micro informatique et réseaux ou Bac pro systèmes électroniques numériques permet d’accéder aux postes de techniciens de maintenance ou en téléassistance informatique. Pour être technicien en contact direct avec la clientèle, il est recommandé d’être patient et pédagogue.

 

Informatique, la situation de l'emploi des Bac +4/5

Le secteur du numérique garde sa dynamique. Le cloud, les réseaux sociaux, Internet, la modernisation et la rationalisation (réduction des coûts) de l’infrastructure IT sont des leviers de croissance et offrent au secteur une capacité de résistance face à la crise. 

Des milliers de recrutements 

Au total, 20 à 30 000 recrutements sont espérés pour 2014. De belles opportunités d’emploi sont à prévoir pour les jeunes diplômés et ingénieurs. AKKA Technologies prévoit 30 à 35 % de jeunes diplômés sur les 1 600 CDI prévus pour 2014. Synchrone technologies recrutera 500 ingénieurs, Open devrait proposer 600 postes. L'acteur mondial des services IT et du conseil CGI prévoit d'embaucher plus de 1 200 personnes en CDI, dont 60 % de jeunes diplômés.

Informatique, les métiers des Bac +4/5

Les entreprises recherchent de plus en plus de data scientists, d'architects cloud et de M-marketeurs (sur mobile), par exemple. Amaris recherche ainsi des ingénieurs d'études en nouvelles technologies (cloud computing, applications mobile, conception-développement d'applications IT...). Niji, société de conseil, de design et de technologie axée sur les usages numériques, recrute des consultants en stratégie numérique, des consultants technologiques, des designers de services, des designers d’interactions, des ergonomes, des architectes solutions et ingénieurs développement web, mobile, tablette.

Des ingénieurs conception et calcul, des ingénieurs qualification et validation d’équipements, des ingénieurs génie des procédés et des ingénieurs développement logiciel embarqué sont également attendus.

 

Informatique : les profils Bac + 4/5 recherchés

Le secteur est attractif, les conditions d’insertion favorables aux jeunes diplômés. Les jeunes diplômés restent des profils recherchés. Comme beaucoup d’entreprises, Capgemini et sa filiale Sogeti recherchent principalement des ingénieurs et des consultants en nouvelles technologies. Synchrone technologies recrutera 500 ingénieurs en 2014. Micropole recrute des stagiaires ingénieurs d’études, de niveau Bac +4/5, en vue de les embaucher en CDI.

Pour autant, les ingénieur(e)s manquent à l’appel. « On ne forme pas assez d’ingénieurs en France et de nombreuses compétences sont particulièrement courues. Les entreprises recherchent des profils JAVA, J2EE, dans la mobilité, l’embarqué, l’internet des objets », explique Guy Mamou-Mani, président du Syntec Numérique. Pour attirer les jeunes talents, AKKA Technologies, société de services en ingénierie informatique, organise, chaque année, un Challenge recrutement à Serre-Chevalier. Un séjour sportif durant lequel les recruteurs et 150 étudiants candidats alternent entre cours de ski, compétitions et échanges professionnels. Microsoft France recrute entre 20 et 50 jeunes diplômés par an, dans la technique, la vente et les fonctions supports (marketing, RH, juridique, finance…). Et les entreprises tentent plus que jamais d’attirer les jeunes femmes dans leurs métiers. Microsoft invite chaque année des lycéennes dans ses locaux. L’idée : montrer que leurs métiers ne sont pas réservés qu’aux hommes et qu’elles ont un rôle à jouer dans l’évolution numérique. Le groupe a développé également un programme de coaching et mentoring pour ses collaboratrices.

 

Informatique : les salaires Bac +4/5

De 33 000 à 40 000 euros

Un jeune diplômé peut espérer environ 33 000 euros bruts par an. Selon l’étude de rémunérations du cabinet de recrutement Hays, un ingénieur développeur débutant gagne 40 000 € bruts par an, un ingénieur intégration entre 32 et 38 000 €. Un consultant perçoit entre 33 et 38 000 € en début de carrière.

 

 

 

Recruteurs à la une
26 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :