Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Que doit-on apporter en entretien d'embauche ?

Que doit-on apporter en entretien d'embauche ?

Que ramener en entretien d'embauche ?
Pas question d’arriver devant le recruteur les mains vides. Vous devez, dans les jours qui précèdent l’entretien, préparer votre panoplie de chasseur de poste avec autant de soin que lorsque vous vérifiez à l’âge de dix ans votre cartable la veille de la rentrée des classes.


Que choisir ? Pochette en cuir, porte-documents, attaché-case, dossier cartonné ? Peu importe ! Le tout est d’avoir autre chose qu’un sac en plastique pour mettre tout ce qui suit.

Votre CV au cas où

Règle d’or : vous ne devez jamais vous rendre à un entretien d’embauche sans vous munir de votre CV. Cela peut sembler de prime abord superflu, étant donné que vous l’avez déjà envoyé à l’entreprise et que c’est justement pour cela que celle-ci vous a contacté... Certes. Il n’en demeure pas moins que votre interlocuteur peut très bien l’avoir égaré ! Par ailleurs, il est possible (notamment dans le cadre d’une candidature spontanée, procédure beaucoup moins formalisée que la petite annonce) que la personne qui vous reçoit ne l’ait pas eu dans les mains : vous l’avez envoyé à un autre individu qui a jugé votre candidature intéressante et a demandé à cette personne de vous rencontrer. Bref, tous les cas sont possibles. Dans le doute, munissez-vous de plusieurs exemplaires. Non seulement cela vous fera gagner du temps - ainsi qu’au recruteur (vous n’aurez pas à vous lancer dans une fastidieuse reconstitution de votre carrière) - mais cela vous permettra également de laisser une trace de votre passage. Mais il ne s’agit pas de l’extirper de votre attaché-case si votre interlocuteur ne vous en a pas fait la demande expresse.

Un agenda pour noter les prochains rendez-vous

Indispensable. D’abord parce que cela révèle un tempérament organisé et actif (quelqu’un qui cherche un emploi de manière ultra professionnelle, qui n’est pas « sorti du circuit »). Ensuite, parce qu’il n’est pas impossible que votre interlocuteur vous fixe un autre rendez-vous, la plupart des entreprises recrutant après deux ou trois rencontres.

LIRE AUSSI >> 10 erreurs à éviter en entretien d'embauche

Un bloc-notes pour prendre des notes

Pourquoi un bloc-notes ? Pour prendre des notes durant l’entretien évidemment. Cela n’est pas obligatoire, mais cela peut être nécessaire. Vous pouvez par exemple avoir envie de noter certaines informations que le recruteur vous fournit sur l’entreprise ou le poste à pourvoir. Faites-le néanmoins de manière exceptionnelle, il ne faut pas que vous donniez l’impression de fuir le regard de votre interlocuteur en vous rivant sur votre cahier. Cela ne doit pas constituer une échappatoire. Vous pouvez également utiliser ce bloc comme un aide-mémoire. Il vous sert à noter les questions que vous voulez poser au recruteur, les différents points que vous ne voulez pas omettre. Là encore, veillez bien à regarder votre interlocuteur et à ne pas lire votre bloc.

Vos réalisations pour montrer votre talent

Certains métiers présentent un avantage considérable : vous pouvez montrer concrètement ce dont vous êtes capable. Le recruteur juge ainsi sur pièces et perçoit d’un seul coup d’œil toute l’étendue de vos talents. C’est notamment le fait d’un grand nombre de professions à caractère artistique (maquettiste, architecte, créateur de mode, dessinateur... ) ou intellectuel (journaliste, rédacteur... ). Si vous appartenez à l’une de ces professions, vous avez tout intérêt à venir avec votre book, vos articles, vos vidéos, prototypes, ou éventuellement rapports de stage. Soignez parfaitement votre book : il doit faire très professionnel et sérieux. Ne lésinez pas sur la présentation, la qualité du classeur ou du dossier. Veillez à ce que vos différentes réalisations soient ordonnées, pour faciliter la lecture. À vous de choisir la logique : soit un ordre chronologique, soit par genre, ou par type de supports. Le book doit être représentatif et paraître « riche » en réalisations.

Néanmoins, vous devez opérer un tri, vous n’allez pas louer un camion pour présenter l’étendue de votre savoir-faire.

Le courrier échangé avec l’entreprise

Il n’est pas totalement exclu que votre interlocuteur n’ait plus aucune idée le jour où il vous reçoit de la raison pour laquelle il vous a fixé un rendez-vous. Soit la prise de rendez-vous remonte à trop longtemps, soit il a été chargé de vous recevoir au dernier moment et a été mal « briefé »...

Dans tous les cas, il est préférable que vous apportiez avec vous les différents courriers que vous avez pu échanger avec l’entreprise : votre lettre de motivation, bien entendu, et l’éventuelle réponse de l’entreprise.

Vous avez également intérêt à emporter avec vous le texte de l’annonce parue dans la presse, surtout si vous passez un grand nombre d’entretiens et que vous avez tendance à être étourdi. Un dernier coup d’œil vous épargnera toutes les confusions.

Vos « pièces à conviction »

Même si cela n’est pas indispensable, vous pouvez apporter des photocopies de diplômes, des certificats de travail ou vos toutes dernières fiches de paie. Si le recruteur vous les demande, vous ne serez pas pris au dépourvu. Cette précaution montrera par ailleurs combien vous êtes prévoyant. Dans la grande majorité des cas, vous n’aurez pas à produire ces pièces. Faites-le uniquement si on vous le demande expressément.

Quels gestes peuvent vous trahir ?




Rédaction Studyram@Emploi.com

Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement