Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Energie-environnement : quelles opportunités pour les jeunes ?

Energie-environnement : quelles opportunités pour les jeunes ?

Energie - Environnement
Toujours plus de ressources à produire, toujours plus de sécurité dans l’approvisionnement à assurer, défis climatiques et écologiques à la pelle… les entreprises du secteur de l’énergie et de l'environnement font face à nombre de mutations. En conséquence, les besoins en compétences ne cessent de croître. Jeunes diplômés, il y a des opportunités à saisir.


Le secteur de l’énergie et de l’environnement recrute de nouveaux collaborateurs pour anticiper les départs en retraite, les mutations des métiers et assurer la transition énergétique. La FEDENE - fédération des services énergie environnement - a d’ailleurs lancé, avec la branche des services à l’énergie et à l’environnement, une campagne de promotion de ses métiers pour attitrer les jeunes talents : « Des métiers pleins d'énergie ! ». Les 500 entreprises de la fédération (entreprises de services centrés sur la performance énergétique des bâtiments, la production et la valorisation de la chaleur et de froid renouvelables et de récupération ainsi que le facility management) proposent ainsi plus de 4 000 postes à pourvoir par an.

Les entreprises du secteur énergie-environnement recrutent

En 2019, EDF propose plus de 3 500 postes en CDI. Sa filiale Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, prévoit de recruter 800 collaborateurs. GRDF recrute près de 500 collaborateurs en CDI en 2019 et prévoit 400 embauches en 2020. Le transporteur d'électricité haute tension RTE recrute entre 300 et 400 collaborateurs en CDI par an, de niveau Bac+2 à Bac+5. GRTgaz entend embaucher  50 nouveaux collaborateurs en 2019.

Dans le secteur de l’environnement, le groupe SUEZ, spécialisé dans l’eau et le recyclage et la valorisation des déchets, recherche environ 1 000 collaborateurs, dont environ 270 ingénieurs et cadres et 70 jeunes diplômés.

LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

Les métiers qui recrutent dans l'énergie-environnement

Du CAP au Bac+5, les profils recherchés sont très variés. Les 500 entreprises de la Fédération des services énergie environnement font appel à des techniciens, des energy managers, des frigoristes, des responsables d’exploitation et maintenance, des chargés d’affaires sont notamment recherchés.

RTE recherche des ingénieurs et des techniciens pour développer, exploiter et maintenir le réseau d’électricité. Quelques profils IT seront également embauchés pour assurer la transformation numérique de son activité : notamment des chefs de projet fonctionnels et techniques. Enedis embauche des techniciens d'intervention polyvalents, des techniciens intervenant dans les postes de transformation électrique, des chargés d'affaires. Enedis a besoin de nouvelles compétences dans le domaine du numérique, des données et des SI. ENGIE recrute régulièrement des techniciens, des ingénieurs et des commerciaux. GRDF recherche des techniciens gaz, des conseillers clientèle, des chargés d’affaires/chargés d’études Gaz, des techniciens bases de données. GRTgaz souhaite renforcer ses équipes techniques dans le développement web, l’informatique industrielle, l’infrastructure IT, la Data et la cybersécurité.

De son côté, SUEZ recrute du CAP au Bac+5 : des techniciens de réseaux, des techniciens de traitement, des électromécaniciens, des ordonnanceurs, des attachés et responsables d’exploitation et des commerciaux sont attendus.

Bien choisir son alternance

L’alternance est très sollicitée par les grands donneurs d’ordre du secteur pour anticiper les besoins à venir. La filière des services énergie et environnement propose 1 500 contrats en alternance par an. Enedis prévoit de recruter 1 200 contrats en alternance en 2019. SPIE, groupe européen indépendant de services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, recherche 500 apprentis. SUEZ offre 650 contrats en alternance. L’opérateur GRDF accueille 400 nouveaux alternants (du CAP au Bac+5) par an. « L’alternance est pour nous un levier majeur de recrutement qui nous permet de former nos futurs collaborateurs à la transformation digitale et la transition énergétique », confie Patrick Bonneau, DRH, Gestion des carrières et transformation chez GRDF. Le distributeur de gaz naturel a ainsi embauché 58 % des ses alternants en 2017. L’alternance est donc un excellent tremplin vers l’emploi dans le secteur de l’énergie et de l’environnement.

Rachida Soussi




Agenda
du recrutement