Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Animateur de vacances : un job compatible avec ses études

Animateur de vacances : un job compatible avec ses études

Animateur de vacances : un job compatible avec ses études
En colonie ou en villages de vacances, en club de loisirs ou en camping, l’animateur de vacances propose, organise et anime des activités pour les enfants et/ou les adultes. Vous avez le rythme dans la peau, pratiquez un ou plusieurs sport(s) ? Ce job est fait pour vous !


Séances de zumba ou de hip-hop, atelier poterie ou tournoi de beach-volley, excursions en forêt ou initiation à l’escalade, création d’un spectacle de chant ou d’une pièce de théâtre… l’animateur s’adapte à son public, à ses envies et met toute sa créativité et son dynamisme pour que le séjour de chaque vacancier soit réussi.

Des journées chargées

En tant qu'animateur, vous travaillez lorsque tout le monde est en vacances, et avez des journées extrêmement chargées. Premier levé pour préparer la journée, il est le dernier à aller se coucher, surtout lorsque son planning prévoit l’animation de soirées. Vous pourrez effectuer des missions allant de trois à huit mois suivant la région et la structure qui vous embauche.

La maîtrise d’une pratique artistique ou sportive est toujours un atout dès lors que vous pouvez vous spécialiser dans ce domaine et l’enseigner aux personnes que vous accueillerez. Dès le niveau BAFA, vous pouvez vous inscrire à des sessions de qualification qui vous donneront des prérogatives spécifiques (et une meilleure rémunération) pour certaines activités. Mais où postuler ? Dans tous les clubs de vacances, tels que Belambra, Marmara, UCPA... Ils recrutent des milliers de saisonniers par an (clubs enfants, adolescents, animation générale...). Rendez-vous sur leur site Internet pour déposer votre candidature. Côté rémunération, vous pouvez espérer le Smic et souvent des avantages en nature (hébergement, repas...). Les animateurs embauchés en CEE (contrat d’engagement éducatif), pourront espérer gagner au moins 2,20 fois le Smic par jour.

Le BAFA obligatoire ?

La première étape pour travailler en tant qu’animateur est d’obtenir le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateurs (BAFA), un diplôme non professionnel, qui vous permet de travailler de façon occasionnelle (durant les vacances scolaires). Cependant, le BAFA vous permet d’acquérir l’expérience professionnelle nécessaire pour passer ensuite les autres diplômes de l’animation, le BAFD (qui vous autorise à diriger un centre de vacances pour jeunes) et le BASE. Dans le cas des activités sportives, certains diplômes peuvent être exigés tels que le BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport). Il permet d’encadrer des activités physiques et sportives ainsi que des groupes d’enfants et d’adolescents. Pour le passer, vous devrez être majeur, disposer d'une expérience dans l’animation ou d'un brevet de type BAFA. Pour autant, sachez que le diplôme n'est pas un frein.

Rédaction Studyram@Emploi.com
Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement