Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Testeur de produits, un job d'appoint

Testeur de produits, un job d'appoint

testeur produits
Être rémunéré pour avoir testé un produit de beauté de luxe ? Génial ! Le job de testeur peut être un bon plan et rapporter gros... Mais attention, ce n'est pas sans danger. Le point sur ce petit boulot.


On aimerait tous avoir accès aux produits de beauté de luxe... Le hic, c'est le prix – surtout lorsqu'on est un étudiant fauché ! Alors pourquoi ne pas devenir testeur de ces produits ? Les tests ne s'arrêtent pas seulement aux produits de beauté. Il en existe pour (presque) tout : nourriture et même médicaments. Vous n'avez que l'embarras du choix. Toutefois, soyez vigilants… Si les entreprises font tout leur possible pour sécuriser les tests, le risque n'est jamais nul, en particulier avec les produits thérapeutiques. Assurez-vous que le laboratoire ou le centre de recherche qui propose un test a reçu l'agrément de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) ou du ministère de la santé.

« Labo. cherche étudiant pour test crème anti hémorroïde »

Des pellicules, de l’acné… ? Vos imperfections peuvent devenir votre source de revenus. Que vous soyez en pleine forme ou ayez un problème de santé, que vous soyez un homme ou une femme, vous trouverez sans problème un test qui vous convient. S'il y a peu de chance que vous testiez une crème antiride, tout un tas d'autres produits peuvent vous convenir : soins pour peau jeune, démaquillant, etc.

Quel que soit l'essai, il vous faudra respecter très scrupuleusement le protocole, qui peut parfois être contraignant : on peut vous demander d'être hospitalisé quelques jours ou de vous rendre tous les jours à la même heure au centre de recherche. C'est pour cette raison qu'il est important de choisir un laboratoire près de chez vous.

Pour être au courant des tests en cours, regardez les sites des laboratoires ou contactez-les directement. Une fois inscrit dans leur banque de données, il est probable qu'ils vous recontactent régulièrement pour vous proposer de nouveaux essais. Par exemple, le site de Dermscan à Lyon (www.dermscan.com) propose de s'inscrire comme volontaire, ainsi que celui du centre de Santé Sabouraud, à Paris, spécialisé dans la peau et le cheveu (www.centresabouraud.fr).

Moins contraignant : le job de testeur alimentaire

Vous aimeriez déguster une tranche de jambon à l'œil ? Rien de plus simple : les testeurs alimentaires sont chargés de donner leur avis de consommateur sur le produit : analyse du goût, de l'odeur, de la texture. Vous trouverez les offres auprès des industries agroalimentaires elles-mêmes ou des entreprises spécialisées, comme Capinov (www.capinov.fr).

Il faut savoir que la rémunération des tests alimentaires est moins élevée que les études pharmacologiques. Ce que vous allez gagner est très variable : de simplement garder le produits testé à plusieurs milliers d'euros. Attention, la loi Huriet-Sérusclat, destinée à prévenir toute dérive, limite à 4 500 euros par an les revenus perçus grâce aux tests pharmacologiques. Malgré cela, le test reste un job lucratif, non ?

 Lola Tatin

Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement