Identifiez-vous
stages_180
Accueil > 5 conseils pour réussir son rapport/mémoire de stage

5 conseils pour réussir son rapport/mémoire de stage

Réussir son rapport de stage
Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis, auteurs de Mémoire et rapport de stage. Méthodologie et conseils. Exemples de plans, aux éditions Studyrama, vous livrent quelques conseils pour optimiser la rédaction de votre rapport/mémoire de stage de master 1 ou 2.


Les conseils proposés dans cet article concernent la rédaction d’un rapport/mémoire de stage en master 1 ou master 2, principalement en économie/gestion à l’université ou dans une école de commerce ou d'ingénieurs, soit des stages variant entre 4 et 6 mois. Ce travail de rédaction est relativement long, environ 50 pages, et ne doit pas être négligé car il bénéficie en règle générale d’un coefficient élevé.

1. Comprendre l'objectif

L’objectif du rapport/mémoire de stage est double. Il s’agit d’une part de rendre compte de la mission accomplie pendant le stage, des tâches qui ont été effectuées, d’autre part de la capacité à analyser un sujet de travail au regard des connaissances théoriques acquises dans le cadre de ses études en économie, gestion, droit, comptabilité, marketing, etc. C’est la partie analyse qui fera l’objet du rapport de stage proprement dit. La présentation des différentes tâches pourra être réservée à la rédaction d’un avant-propos.

2. Débuter tôt la rédaction

Il faut commencer la rédaction du mémoire de stage le plus tôt possible, voire même avant le début du stage lui-même. Mais, parler de rédaction à ce stade n’est pas le terme qui convient, car dans un premier temps, l’objectif est de rechercher les informations sur l’entreprise et/ou le sujet qui sera traité dans le cadre du rapport/mémoire. Mais, logiquement si la recherche de stage a été bien menée, ce type d’informations (en premier lieu celles concernant l’entreprise) a déjà été réuni (puisqu’il est indispensable de s’informer sur l’entreprise avant de postuler).

Parallèlement à ce travail de documentation, il est conseillé de préparer un plan de travail, soit une sorte de plan détaillé qui sera élaboré en fonction de la problématique préalablement définie et des questions inévitables qui doivent forcément apparaître en fonction du sujet traité. La problématique doit être idéalement construite de manière concertée avec l’enseignant et le tuteur de stage dans l’entreprise.

3. Un plan pertinent

Il existe un grand nombre de plans types à suivre, mais le plus facile à mettre en œuvre est incontestablement le suivant : une première partie peut être consacrée à la présentation du cadre théorique, la deuxième partie consistera à présenter l’étude de cas correspondant au travail effectué pendant le stage.

Un bon rapport/mémoire de stage doit d’abord être beau et respecter les « 5 B » :

- bien écrit, sans fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire,

- bien construit (en fonction de la problématique),

- bien présenté (qualité de la typographie, rédaction des titres),

- bonne synergie entre le cadre théorique et l’analyse des faits,

- bonne bibliographie par ordre alphabétique en fonction du nom de l’auteur (ne pas donner de références bibliographiques que l’on n’a pas lues).

4. Collecter de l'information 

Avant de quitter l'entreprise définitivement, il est indispensable de glaner de l’information factuelle : l'histoire de l'entreprise, son secteur d’activité, les entreprises qui structurent le marché, la législation, etc. Il faut également collecter de l'information scientifique : choisir les concepts de base pour construire le cadre théorique du rapport/mémoire.

5. Préparer la soutenance

La soutenance est une étape importante qui ne doit pas être sous-estimée car elle peut apporter des points et faire pencher la balance du bon côté lors de la délibération. Mais, il n’y a pas de secret, une bonne soutenance, c’est d’abord un bon mémoire.

Pour bien préparer sa soutenance, il faut avoir l’esprit clair et pour cela avoir une bonne hygiène de vie, mais si cela est vrai en général, c’est encore plus vrai pour la soutenance où l’on est à une place que l’on occupe rarement dans la vie étudiante, seul(e) face à un jury pour défendre un mémoire qui est le produit de plusieurs mois d’efforts. En outre, il faut bien connaître son sujet, relire son mémoire, noter les points importants à mettre en valeur et rédiger un PowerPoint pour une présentation d’une durée de 10 à 15 minutes en général, ce qui est très court.

Propos recueillis par Rachida Soussi

 

memoire___rapport_stage_medium_120 Mémoire et rapport de stage. Méthodologie et conseils. Exemples de plans, aux éditions Studyrama

Cet ouvrage propose une méthode approfondie destinée à guider l'étudiant tout au long de son travail, qu'il ait opté pour un diplôme à finalité professionnelle ou qu'il soit apprenti chercheur. Les conseils méthodologiques sont illustrés par des exemples de plans détaillés afin de vous aider à mieux saisir les voies de recherche, de rédaction et de soutenance.

 

 

 

Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement