Identifiez-vous
stages_180
Accueil > TOP 10 des villes où il fait bon travailler

TOP 10 des villes où il fait bon travailler

Les villes où il fait bon travailler
Qualité de vie, dynamisme économique, famille, amis et prix de l’immobilier sont les principaux critères recherchés par les Français pour l’attractivité d’une ville et leur bien-être. Voici le Palmarès Great Place to Work® 2019/2020* des villes où les Français aimeraient travailler.


Sans conteste, les Français aiment allier soleil et travail. Le TOP 10 des villes où il fait bon travailler démontrent une fois de plus que les villes ensoleillées gagnent de plus en plus le cœur des salariés expérimentés, tandis que les millenials plébiscitent de plus en plus la capitale.

LIRE AUSSI >> Les employeurs idéaux des jeunes expérimentés

Bordeaux, une ville où il fait bon travailler

Pour cette sixième édition, Bordeaux conserve la tête du classement des salariés. Une fois de plus, la métropole girondine a su séduire 30 % de la population française et 32 % des jeunes salariés de moins de 34 ans sondés. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la métropole bordelaise a en effet de quoi séduire : une proximité avec la mer et la montagne, un patrimoine viticole et une volonté des pouvoirs publics de favoriser la filière numérique dans ce bassin d’emploi.

Toulouse conserve également sa deuxième place depuis trois ans. Nouveauté dans le classement : Paris gagne deux places et devance ainsi Montpellier et Lyon. La capitale semble regagner le cœur des salariés au détriment d’Aix-en-Provence qui prend alors la 6ème place de ce classement. Nantes, Nice, Strasbourg et Perpignan ferment le TOP 10.

 
TOP 10 des villes qui séduisent les actifs français
Bordeaux  
2 Toulouse
3 Paris
4 Montpellier
5 Lyon
6 Aix-en-Provence
7 Nantes
8 Nice
9 Strasbourg
10 Perpignan

Les jeunes actifs plébiscite Paris 

Mais des écarts entre les jeunes générations et le reste des Français semblent se creuser chaque année. Chez les salariés de moins de 34 ans sondés, Paris (+3 places depuis 2017) et Lyon détrônent désormais Bordeaux avec respectivement 34 et 32% des résultats. Les millenials semblent accorder plus d’importance au dynamisme économique, aux opportunités d’emplois, aux infrastructures de transport et à l’accessibilité de la capitale. Des critères importants, notamment au début de leur carrière.

La qualité de vie privilégiée

D'une manière générale, les villes du Sud gagnent le cœur des salariés car elles bénéficient d’un climat clément. Et le critère de la qualité de vie arrive largement en tête parmi les Français (73 % des salariés interrogés). Loin derrière, le dynamisme économique de la ville est cité par 35 % d'entre eux. La tendance se retrouve également chez les jeunes salariés, qui sont 70 % à privilégier la qualité de vie et 37 % à favoriser les perspectives économiques.

Autres critères qui pèsent sur la balance : avoir des connaissances, amis, origines familiales dans la ville concernée (pour 27 % des deux catégories), le coût du loyer (pour 23 % des deux catégories), les infrastructures et l’accessibilité de la ville (20 %), la tranche de vie liée à leur âge ou celui de leurs enfants (13 %). Enfin, la qualité de l’enseignement intéresse 8 % de la population française et jeunes salariés sondés.

Autant de facteurs importants pour s'installer durablement dans une ville et y faire carrière.

Rachida Soussi

* Etude de l’Institut Great Place to Work® réalisée, entre janvier à février 2019, auprès de 2 450 personnes dont 789 salariés de moins de 35 ans.


23/10/2019

Agenda
du recrutement