Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > Les armées recrutent plus de 20 000 jeunes par an

Les armées recrutent plus de 20 000 jeunes par an

Les armées recrutent plus de 25 000 jeunes
Sans conteste, l’armée représente l’un des principaux recruteurs de jeunes en France. Plus de 20 000 jeunes, militaires et civils, sont ainsi embauchés chaque année au sein de l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine. Et tous les niveaux d’études sont attendus.


Qu'il s'engage sans le Bac (militaire du rang), à Bac ou Bac+2 (sous-officier) ou au-delà (officier), un jeune peut faire carrière au sein des armées ! En 2016, le ministère de la défense avait proposé 26 000 postes aux jeunes. Des chiffres revus à la hausse suite aux attentats qui ont touché le pays en 2015 et 2016. Et les recrutements se poursuivent chaque année.

Des recrutements à tous niveaux

L’armée de terre recrute quelque 15 000 soldats, dans une centaine de spécialités. L’armée de l’air recherche près de 3 000 jeunes par an, dans plus de 50 métiers : protection, informatique, maintenance aéronautique, télécommunications... La Marine propose, quant à elle, près de 3 500 postes et recrute de sans diplôme à Bac+5, des jeunes de moins de 25 ans, et de moins de 30 ans pour les profils Bac+3 et plus.

De son côté, le Service du commissariat des armées recherche des volontaires aspirants « service » ou « embarqué » (contrat d’un an), des officiers sous contrat (4 ans) et des officiers de carrière (équivalent CDI) recrutés sur concours (sur épreuves ou sur titres). Le Service des essences des armées (SEA) embauche, à tous niveaux, du personnel de la Défense ou non, souhaitant intégrer un service logistique des forces armées françaises en métropole et à l'étranger.

2 600 spécialistes de la cyberdéfense

Pour faire face aux menaces d’attaques informatiques, l'armée va mettre en place une cellule de cyberdéfense interarmée fort de 2 600 militaires « combattants du numérique » entre 2017 et 2019. Ces spécialistes de la cyberdéfense (ou militaires 3.0) auront pour mission de déceler les cyberattaques, neutraliser les hackers et riposter en passant à l’offensive.

De son côté, la gendarmerie (qui fait partie intégrante des forces armées) recherche des gendarmes adjoints volontaires (GAV), des sous-officiers et des officiers. Au total, elle propose près de 10 000 postes.

Qu’ils soient recrutés en tant que fonctionnaires, ouvriers de l'Etat ou agents sur contrat (recrutés pour trois ans dans des domaines spécifiques ou pour des métiers pour lesquels on ne trouve pas de ressource chez les fonctionnaires), les jeunes motivés et volontaires seront donc très attendus cette année encore.

Rachida Soussi

A vos agendas !

Les opportunités dans le secteur de la défense et de la sécurité sont nombreuses. Découvrez l'ensemble des métiers et formations proposés par les armées, la gendarmerie, mais aussi la police et les professionnels de la sécurité, lors du Salon Studyrama des Formations Défense et Sécurité

Agenda
du recrutement