Identifiez-vous
jobs_t_bouton_180
Accueil > Hôtellerie-restauration : 308 000 postes à pourvoir d’ici 2022

Hôtellerie-restauration : 308 000 postes à pourvoir d’ici 2022

308 000 postes à pourvoir dans l'hôtellerie-restauration
Dynamique, le marché de l'emploi dans l’hôtellerie-restauration poursuit sa progression : plus de 308 000 postes seraient à pourvoir d’ici 2022. Mais quelles sont les opportunités d’emploi offertes aux jeunes ? Pôle emploi a mené l’enquête. Voici le panorama des emplois à saisir.


Fort de ses 172 000 établissements et plus d'un million de salariés en France, le secteur de l’hôtellerie-restauration se porte plutôt bien. Entre 2005 et 2017, le nombre d’emplois dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration a progressé de plus de 25 %. Et la progression devrait se poursuivre. Selon les travaux de prospective des métiers et qualifications à l’horizon 2022, plus de 308 000 postes seraient à pourvoir d’ici 2022. Ces emplois seront engendrés en grande partie par les futurs départs en retraite : ainsi 171 000 départs à la retraite sont annoncés. En revanche, 137 000 emplois supplémentaires seraient créés également. De quoi rassurer les futurs jeunes diplômés du secteur.

A LIRE AUSSI >> 8 bonnes raisons de travailler dans l'hôtellerie

Hôtellerie-restauration : un secteur jeune

Pôle emploi dresse le portrait robot du salarié du secteur. C’est plus souvent un homme (53 %) âgé de moins de 30 ans (près de 40 %), en CDI (82 %) travaillant dans une entreprise de moins de 50 salariés (82 %). Par ailleurs, le recours au CDD (86 %) est plus fréquent. De par son activité, le secteur fait appel également à de nombreux saisonniers (60 %) chaque année.

A LIRE AUSSI >> Les salaires dans l'hôtellerie-restauration

Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration qui recrutent

Mais quels sont les profils les plus recherchés ? Les jeunes profils, peu ou qualifiés, sont notamment recherchés. Les entreprises recrutent des serveurs, des employés polyvalents de la restauration et de l’hôtellerie, des cuisiniers, des chefs cuisiniers, des maîtres d’hôtels, ou sommeliers, mais aussi des cadres et des patrons d’hôtels, restaurants et cafés.

Parmi les compétences les plus recherchées, figurent le relationnel, la disponibilité, la polyvalence, la capacité à travailler en équipe, le respect des règles et consignes et la capacité à gérer le stress.

Rachida Soussi

Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement