Identifiez-vous
stages_180
Accueil > 10 conseils pour rédiger un CV en anglais

10 conseils pour rédiger un CV en anglais

Réussir son CV en anglais
Pierre Couturier, ancien professeur d'anglais qui dirige aujourd'hui ASL Linguistique, un organisme de formations linguistiques à l'étranger pour étudiants et adultes, livre ses précieux conseils pour réussir son CV en anglais.


1. Avant la rédaction d'un CV en anglais

Un CV rédigé en anglais ne doit pas dépasser deux pages et doit être bien structuré.

Il important de rappeler également qu'être au stade de la rédaction d'un CV en anglais signifie qu'on dispose au préalable d'un niveau d'anglais permettant d'être opérationnel. Le rôle de l'entreprise n'est pas d'améliorer le niveau d'anglais de ses stagiaires ou de ses employés : ils doivent être immédiatement opérationnels.

2. Utiliser les bons termes

Une bonne connaissance des termes techniques est requise : abilities, background (parcours), achievements (réalisations), know-how (savoir-faire), skills (compétences)... sont des exemples de termes à maîtriser. Les compétences linguistiques seront aussi nécessaires pour traduire de manière compréhensible des intitulés de diplômes/concours ou pour décrire de manière précise des missions sous forme de tirets.

Il faudra aussi être attentif à la nationalité du destinataire : certains mots sont spécifiques à l'anglais britannique et d'autres à l'anglais américain : CV / resume, diplomas / degrees, work placement / internship, programme / program... De même, l'écriture de la date peut prêter à confusion : 10/9 signifie 10 septembre pour un britannique mais 9 octobre pour un américain.

3. Bien placer les informations

On commence un CV en anglais avec l'identité et le contact en haut à gauche. Cette rubrique ne donne pas de renseignements trop personnels et ne comporte en général pas de photo.

Après la présentation de votre état civil, on doit trouver une rubrique initiale qui indique le type d'emploi recherché : Professional objectives ou Professional goals (GB) ou encore Career planning (US).

4. Présenter ses diplômes et parler de son expérience

Un étudiant peut commencer par présenter ses diplômes. On les trouve dans une rubrique souvent intitulée Education. Il faut être attentif à la traduction des diplômes et ne surtout pas choisir le mot à mot par exemple pour un BTS. Il convient d'expliciter clairement ce dont on parle : 2-year vocational course taken after high school.

Il est important de mettre en valeur les mentions obtenues lorsque c'est le cas : le fait d'avoir eu sa licence avec distinction, high distinction ou highest distinction donne encore plus de poids à sa candidature.

Les stages permettant d'actualiser ses connaissances ou ses compétences peuvent apparaître par exemple dans une rubrique intitulée Lifelong learning / training / education.

June 2016      First aid training session at the local Red Cross center :

            - Online courses: breathing and cardiac emergencies, injuries,                                                asthma inhaler, AED

                             - Active training sessions (10 hours)

                             - First aid certification

5. Bien présenter son expérience professionnelle

La rubrique Work experience permet de présenter les stages, les emplois saisonniers et les différents postes occupés en précisant le lieu, la durée et les missions accomplies. On commence en général par le poste le plus récent pour remonter ensuite dans le temps. Dans les pays anglo-saxons, il est fréquent que cette rubrique soit placée avant la formation car il n'y a pas la même culture du diplôme. Par exemple :

June-August 2017    Receptionist at the Local Hotel (12 weeks) :

                                       - Greeting French and international customers

                                       - Check-in and check-out

                                       - Dealing with customers requests

                                       - Replying to enquiries

6. L'importance de l'expérience dans la culture anglo-saxonne

L'expérience au sens très large doit être mise en avant dans un CV écrit en anglais. On peut ainsi y présenter les expériences acquises dans un cadre non-professionnel : les actions et les responsabilités au sein d'une association, d'un club, d'un organisme caritatif, le volontariat...

A LIRE AUSSI >> Quelles sont les langues les plus recherchées par les recruteurs ?

7. Une rubrique dédiée aux compétences

Les compétences (skills) doivent être clairement identifiées sur un CV. Elles peuvent être insérées dans une rubrique à part, il y a pas mal de points à évoquer : communication skills, interpersonal skills, computer skills, personal skills... et language skills bien entendu.

Les capacités d'écoute, d'adaptation, de modération, d'ajustement sont également souvent recherchées. Les candidats peuvent ainsi mettre en avant des voyages scolaires ou personnels ou des séjours linguistiques qu'ils ont pu réaliser.

A VOIR AUSSI >> Modèles de CV en anglais 

8. Savoir mettre en valeur son niveau en langues

L'époque du "lu, écrit, parlé" est terminée. Les recruteurs attendent des informations plus claires et plus objectives. Par exemple, ils peuvent exiger le passage d'une certification d'anglais comme le TOEIC ou le BULATS dont les résultats sont adossés au Cadre Européen des Langues. Par exemple :

Language skills

French : Native speaker

English : Very good command, level B2 (TOEIC: 835 points, 19 December 2017).

German :  Intermediate, level B1

Il serait tout à fait contre-productif de faire rédiger un dossier de candidature par une autre personne, ayant un bon niveau en anglais, car le passage à l'entretien d'embauche mettrait en lumière la tromperie. Il faut rester sincère du début jusqu'à la fin du processus de candidature. Et si le niveau en anglais est sans aucun doute important, il n'est pas l'unique critère pris en compte.

9. Une rubrique Miscellaneous

La rubrique Miscellaneous ou Other information permet d'ajouter des renseignements pertinents tels que le permis de conduire, les centres d'intérêt, les activités, les loisirs... Ces renseignements supplémentaires doivent, en revanche, avoir un lien avec le poste visé. Il faut éviter d'indiquer des informations trop personnelles.

10. Penser aux lettres de recommandation

Comme en France, un dossier de candidature est normalement constitué d'un CV et d'une lettre de motivation (cover letter). On peut aussi y joindre des lettres de recommandation (references), rédigées par de précédents employeurs.

Propos recueillis par Rachida Soussi

my_mystake_202 A lire :  My Mistake ! Les fautes fréquentes en anglais, aux éditions Bréal (9,90€)

Practice makes it perfect
: c’est en se trompant que l’on progresse ! Ce petit livre recense toutes les erreurs de vocabulaire, de conjugaison, de grammaire et de prononciation retrouvées dans des écrits et lors de prestations orales. Elles sont expliquées par l’auteur de manière claire et commentées par des exemples simples pour maîtriser les bases indispensables et nécessaires à une communication fluide. >> Acheter                                     

 

Agenda
du recrutement