Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Banque-assurance : plus de 55 000 recrutements par an

Banque-assurance : plus de 55 000 recrutements par an

Les banques et assureurs recrutent
Les banques et les assureurs figurent toujours parmi les premiers employeurs et recruteurs privés en France. Chaque année, ils recrutent par milliers des jeunes diplômés de Bac+2 à Bac+5. Zoom sur les profils recherchés par les assureurs et les établissements bancaires.


Les recrutements dans le secteur bancaire se portent plutôt bien. Selon l’Association Française des Banques (AFB), le secteur bancaire (banques réunies au sein de l’AFB, banques coopératives et mutualistes), le secteur a réalisé 42 300 embauches en 2018, dont 13 600 réalisés en CDI. Les jeunes diplômés restent des cibles privilégiées puisque près d’1 recrutement CDI sur 2 concerne des jeunes de moins de 30 ans. Plus précisément, 63 % des embauches en CDI concernent les profils Bac+4/5 et 32 % sont des Bac+2/3. Dans le secteur de l’assurance, les recrutements se poursuivent également. Selon l’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance, 15 182 embauches ont été réalisées en 2018 (13 650 recrutements en 2017). Et l’augmentation des niveaux de diplôme dans le secteur se confirme : plus de la moitié des personnes recrutées possèdent un diplôme au moins égal au Bac+3 (53,5 %).

Les banques et assureurs qui recrutent

Parmi les métiers bancaires qui recrutent en CDI, le chargé de clientèle arrive en tête, avec près d’un tiers d’embauches. Les métiers de l’informatique et de la conformité et des risques représentent respectivement 16 % et 10 % des recrutements.

Par exemple, BNP Paribas propose 2 000 CDI en 2020. Le groupe recrute majoritairement des profils débutants sur des postes de commerciaux (réseaux d’agences/centres d’affaires bancaires et filiales). BNP Paribas recherche également quelques profils experts pour ses fonctions Informatique et Inspection générale. LCL recrute 1 000 CDI sur l’ensemble de la France. La banque recrute des des conseillers clientèle en agence, des gestionnaires de patrimoine, des chargés d’affaires en entreprise, des conseillers adjoints en banque privée. La Banque Postale annonce environ 400 recrutements en CDI, majoritairement dans les métiers autour des risques, de la conformité, du contrôle, de l’audit, de la banque de financement et d’investissement, de la finance, de moyens de paiements et du front office entreprises. L’inspection générale du Groupe BPCE recrute environ une quarantaine de candidats par an, notamment des jeunes diplômés d’une grande école de commerce ou d’ingénieurs, d’IEP, de Master 2 Banque, Finance, Audit. Le Crédit Agricole en Bretagne propose 580 postes : 330 postes en CDI et 250 postes réservés aux alternants. La banque recherche des diplômés Bac+2/3 à Bac+5. La Caisse d’Epargne Ile-de-France recrute plus de 300 collaborateurs en CDI, CDD et alternance. La banque recherche notamment des commerciaux en agence, des conseillers financiers et en gestion privée. la plateforme de type "Bank-as-a-service" Treezor, filiale du groupe Société Générale, recherche des développeurs notamment. La plateforme iBanFirst, qui permet aux PME de gérer leurs paiements à l’international, recrute des business developers, des développeurs Back-End et Front-End, des data scientists, des data engineers, des product managers, des chargés de conformité, des product marketing managers.

Dans le secteur de l’assurance, le Groupe COVEA (ensemble des marques MAAF, MMA et GMF) recherche 2 400 collaborateurs en 2020. Le groupe recrute notamment des conseillers relation Client, des chargés d’études statistiques, des juristes, des chargés d’études projets marketing, des data analysts, des développeurs Web. En 2019, Groupama a recruté 2 140 collaborateurs en CDI dont 47 % dans le domaine commercial, 22 % dans la gestion des contrats et services et 7% ont concerné les systèmes d'information. Le volume devrait être similaire en 2020. CNP Assurances recrute chaque année en stage, alternance ou CDI, une cinquantaine d’étudiants ou jeunes diplômés en actuariat.

L’alternance pour se faire recruter

L’alternance est un précieux mode de recrutement pour les entreprises bancaires. 

Toujours selon l’AFB, plus de 6 200 nouveaux contrats d’alternance ont été signés en 2018, dont 51,8 % de contrats de professionnalisation. Véritable tremplin vers l’emploi, les entreprises bancaires proposent des milliers de contrats chaque année. D’après le CFPB-Ecole supérieure de la banque, quelque 4 000 postes en alternance sont déjà proposées par les banques pour la prochaine rentrée. Le groupe Société Générale propose près de 2 000 contrats en alternance chaque année. BNP Paribas en recrute également 2 000. Chaque année, LCL accueille 600 alternants dans l'ensemble de ses métiers et il n'est pas rare que les contrats se transforment en embauches. « Nous recrutons en CDI de nombreux alternants notamment sur les postes de conseillers ou dans les métiers de l’IT », confie Thierry Boissier, Directeur du développement humain chez LCL.

LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent en alternance

De leur côté, les assureurs ne sont pas en reste. L’alternance reste très sollicitée par les entreprises du secteur assurance : plus de 5 400 alternants ont été accueillis en 2018. Groupama a accueilli 540 nouveaux alternants en 2019 et devrait en recruter tout autant en 2020. Le Groupe Covéa propose 190 contrats en alternance en 2020.

Rachida Soussi

 

>> Découvrez les salaires dans la banque et l'assurance

 

Agenda
du recrutement