Identifiez-vous
jobs_t_bouton_180
Accueil > 2,35 millions de projets de recrutement pour 2018

2,35 millions de projets de recrutement pour 2018

2,35 millions de projets de recrutement pour 2018
Les entreprises prévoient de recruter bien plus de collaborateurs en 2018. Réalisée par Pôle emploi et le Crédoc, l’enquête « Besoins en main-d’œuvre » (BMO)* qui recense, chaque année, les projets de recrutement des entreprises de l’Hexagone souligne une hausse inédite des besoins pour 2018 : + 18,7 % par rapport à 2017. Découvrez dans quels secteurs et métiers les besoins se situent.


Autre bonne nouvelle : sur les 2,35 millions d’intentions d’embauche, près de 64 % concernent des emplois durables (CDI et CDD de 6 mois et plus). Ce dynamisme positif est porté par un surcroît d’activité. Sur les 370 000 projets supplémentaires recensés, 333 500 sont des projets non saisonniers. La palme est attribuée aux services aux particuliers et aux services aux entreprises qui rassemblent à eux seuls près des deux tiers des projets de recrutement. Mais les hausses les plus impressionnantes concernent la construction et l’industrie qui progressent respectivement de 37 % et de 27 % en 2018.

A LIRE AUSSI >> Près de 50 000 jeunes cadres recherchés en 2018

Les 10 métiers qui recrutent le plus

Parmi les métiers les plus recherchés en 2018, figurent les viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs ; les agents d’entretien de locaux ; les serveurs de cafés/restaurants ; les professionnels de l’animation socioculturelle ; les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine ; les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles ; les aides à domicile et aides ménagères ; les aides-soignants ; les ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires ; les employés de libre-service.



Les projets de recrutements sont le plus souvent présents vers les grandes métropoles mais aussi les zones touristiques (le Sud-est et l’arc atlantique).

A LIRE AUSSI >> L'insertion des jeunes diplômés au beau fixe

Des petites entreprises en mal de professionnels

L’année 2018 marque également une hausse des projets de recrutement présumés difficiles. Les employeurs sondés anticipent 44,4 % de projets difficiles (contre 37,5 % en 2017).

Les entreprises de moins de 50 salariés rencontrent plus d’embûches lors de leurs recrutements. Les difficultés de recrutement sont notamment très en hausse dans la construction et l’industrie.

Les entreprises peinent notamment à recruter des couvreurs, des chaudronniers qui souffrent encore d’un déficit d’image, mais aussi des carrossiers automobiles, des aides à domicile et aides ménagères, des bouchers, des dessinateurs en bâtiment et en travaux publics et certains professionnels paramédicaux (masseurs-kinésithérapeutes, diététiciens).

L’inadéquation des profils, la nature du poste proposé ou encore le manque de moyens financiers sont les principales raisons évoquées par les recruteurs en difficulté. Pour résorber ce phénomène, la formation des profils et le recours à Pôle emploi restent les solutions les plus souvent envisagées.

Rachida Soussi

10/04/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement