Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Un job pendant ses études

Un job pendant ses études

Travailler pendant ses études
Selon l’Insee, 84 % des 15-34 ans diplômés ont eu, en 2016, au moins une expérience professionnelle, rémunérée ou non, à temps complet ou à temps partiel, pendant le cursus menant à leur plus haut diplôme*.


Pour près des deux tiers des jeunes (63 %), au moins une de ces expériences professionnelles était rémunérée et pour 21 % aucune ne l’était. Le plus souvent, ces expériences professionnelles s’inscrivaient dans le cadre des études, sous la forme de stages ou de périodes d’apprentissage : 72 % des jeunes ont été dans ce cas et 12 % n’ont exercé que des activités non prévues par leur cursus. Un peu plus d’un tiers des jeunes (35 %) ont eu au moins 6 mois d’expériences obligatoires dans le cadre de leurs études.

Des expériences pro moins longues pour les jeunes femmes

Des disparités sont observées toutefois entre les genres. Si les jeunes femmes ont, aussi souvent que les jeunes hommes, eu des expériences professionnelles pendant leurs études, la nature de leurs expériences diffère. Bien que ces expériences soient très souvent inscrites dans le cadre des études, elles sont, en revanche, moins longues. Ainsi, 39 % des diplômées de l’enseignement supérieur ont travaillé au moins 6 mois dans le cadre de leur cursus, contre 47 % pour les jeunes hommes.

A DECOUVRIR AUSSI >> Les secteurs qui recrutent des étudiants

Diplômés du supérieur : des expériences longues et inscrites dans leurs études

9 diplômés de l’enseignement supérieur sur 10 ont eu une expérience professionnelle pendant leur cursus et pour 8 d’entre eux, au moins une expérience s’inscrivait dans le cadre des études. Ces expériences peuvent être longues : 43 % des diplômés du supérieur ont cumulé, sur le cycle les préparant à leur diplôme, au moins 6 mois d’expérience professionnelle obligatoire. Cette part est encore plus importante pour les diplômés de niveau Bac+5 ou plus (55 %), en particulier ceux issus d’écoles d’ingénieurs ou de commerce (72 %). Les titulaires d’un master ou d’un doctorat en mathématiques, sciences et techniques sont plus nombreux (59 %) à avoir eu une expérience de longue durée que les étudiants en lettres, sciences humaines, droit et gestion (47 %).

Chez les diplômés de licence professionnelle ou de niveau Bac+2 (hors paramédical ou social), les expériences longues sont un peu plus fréquentes dans les domaines technico-professionnels des services (46 % pour les licences professionnelles et 36 % pour les bac+2) que dans ceux de la production (respectivement 41 % et 27 %). Dans le domaine paramédical ou social, les diplômés ont massivement eu une expérience professionnelle (93 %), souvent longue et obligatoire (62 %).

Au niveau Bac+3 et Bac+4, une part non négligeable des diplômés n’ont eu que des expériences professionnelles en dehors de leurs études pendant leur licence (L3), leur licence professionnelle ou leur master 1 : 20 %, contre 9 % pour les Bac+5 ou plus et 10 % pour les Bac+2. Cette part atteint même 30 % pour les diplômés de licence ou de maîtrise en lettres, sciences humaines, droit et gestion.

Diplômés du secondaire : des expériences plus fréquentes dans les filières pro

Chez les diplômés du secondaire, les expériences sont plus fréquentes dans les filières professionnelles. 8 diplômés du secondaire sur 10 ont exercé une activité professionnelle pendant leur cursus et les deux tiers dans le cadre de leurs études. Une situation d’ailleurs beaucoup plus fréquente dans la filière professionnelle (80 % pour le bac professionnel, 76 % pour le CAP ou le BEP) que dans la filière générale ou technologique (21 % pour le bac général, 46 % pour le bac technologique). La durée des expériences professionnelles est plus courte que dans l’enseignement supérieur même si environ un tiers des diplômés de filière professionnelle ont cumulé au moins 6 mois d’expériences obligatoires pour leurs études.

Qui a dit que les jeunes n’avaient pas d’expérience ?

Rédaction Studyram@Emploi.com

* En 2016, parmi les personnes âgées de 15 à 34 ans ayant achevé leurs études initiales, 38 % sont diplômées du supérieur, 47 % sont diplômées du secondaire et 16 % n’ont aucun diplôme ou uniquement le brevet des collèges

 

24/08/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement