Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Dans la peau d'un CEO le temps d'un CDD d'un mois

Dans la peau d'un CEO le temps d'un CDD d'un mois

Dans la peau d'un CEO le temps d'un CDD

Dans le cadre de l’initiative « CEO for One Month » lancée depuis 2014 par The Adecco Group, Amar-Aïssa Ouraci, 22 ans, étudiant en Master Grande École à la Montpellier Business School, a suivi pendant un mois, Bernard Gainnier, le Président de PwC France & Afrique francophone. Il partage son expérience.



Pourquoi avoir participé à l’opération « CEO for One Month » de The Adecco Group ?

amar-aissa_225 La première fois que j’ai entendu parler du concept, je me suis dit pourquoi pas moi ? J’aime les challenges et cette opération en est un vrai ! Durant tout le processus, il faut être régulier et appliqué à chaque étape. C’est pour cela que j’ai participé.

Comment avez-vous vécu l'annonce de rejoindre PwC pendant un mois ?

Il faut savoir que le jour de l’annonce du vainqueur, les équipes de The Adecco Group et PwC n’ont rien laissé paraître. Ce n’est que deux semaines plus tard que je l’ai appris lors du débriefing du processus. Ma première réaction : On commence quand ?

A LIRE AUSSI >> Du « CEO for One Month » au premier emploi

Quelles étaient alors vos attentes pour cette mission ?

Quand on s’apprête à suivre le CEO d’un cabinet du Big Four en audit, on est juste impatient. J’attendais de découvrir les sujets et la manière avec laquelle le top management les traite. Tout cet environnement est inaccessible quand on est étudiant ou jeune diplômé. J’étais dans l’attente d’y être durant le laps de temps où j’ai su la nouvelle et le moment où j’ai effectué mon premier jour.

Qu'avez-vous fait pendant ce mois ?

J’ai fait beaucoup de rencontres, de découvertes mais surtout j’ai appris énormément de choses. J’ai été observateur, mais pas seulement, j’ai su aussi être acteur. Prendre la parole, donner un avis avec mon petit background n’a pas été évident, Bernard Gainnier et son équipe ont su me mettre dans les bonnes dispositions pour que je le fasse. Mon apprentissage a été centré sur le management et le pilotage d’entreprise et non pas seulement sur le business, qui est seulement une petite partie des problématiques. Définir la stratégie est une chose, mais la traduire sur le terrain en est une autre.

Des rencontres vous ont marqué durant ce CDD ?

J’ai eu trois moments vraiment forts. Le premier concerne la Convention des nouveaux managers durant laquelle j’ai effectué une partie du show de clôture devant plus de 1 200 collaborateurs. Le même jour, j’ai rencontré le CEO Monde de PwC Bob Moritz.

Le second moment fort est la rencontre avec les CEO de toute l’Europe à Berlin. Dîner avec eux a été un de mes meilleurs souvenirs. Le troisième est le séminaire des nouveaux arrivants qui s’est déroulé à La Baule. Un lieu où je n’ai cessé de faire des rencontres, tous les collaborateurs étaient vraiment réceptifs et n’hésitaient pas à venir à ma rencontre. Le fait marquant de ce séminaire a été le discours final où j’ai joué le rôle d’animateur durant le discours de Bernard Gainnier, tout ça devant 600 personnes !

Quelles compétences avez-vous développé pendant ce mois ?

Je retiens déjà l’initiative de PwC d’avoir, dans la continuité de The Adecco Group, poursuivi le processus jusqu’à son terme. Ensuite, je retiens tous les moments de rencontres avec les collaborateurs qui étaient très à l’écoute et qui avaient le désir de me faire découvrir leur environnement. J’ai beaucoup appris des dialogues avec toutes ces personnes, je me suis enrichi des divers parcours que j’ai pu voir.

Je ne sais pas quelles compétences j’ai développé mais je peux vous dire aujourd’hui que j’aborderai les problèmes avec un autre œil, j’aurai davantage d’outils pour me permettre d’analyser les problématiques présentes dans le monde de l’entreprise. Autant sur le plan relationnel que social, je ne m’attendais pas à ça dans un cabinet d’audit et de conseil, j’ai été agréablement surpris.

Des conseils à donner pour réussir cette expérience hors du commun ?

Toujours rester soi-même. Chacun a des valeurs propres à lui et c’est là qu’est la clé. Dans un processus de sélection long comme celui de CEO 1 Month, il faut rester au maximum naturel, le jury ne recherche pas un personnage, il recherche une personne.

Quelle est la suite pour vous ?

Je suis actuellement en année de césure professionnelle. Dans un premier temps, je vais effectuer un stage de six mois à l’étranger dans un cabinet de consulting à partir de janvier 2019. Dans un second temps, j’effectuerai mon année de master 2 en alternance en 2019/2020 toujours dans le même domaine.

Propos recueillis par Rachida Soussi

08/10/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement