Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Combien gagnent les stagiaires en France ?

Combien gagnent les stagiaires en France ?

gratification stagiaires
Si l’obligation légale est fixée à 577,50 euros par mois à temps complet (154 heures travaillées) depuis janvier 2018, pour les stages de plus de deux mois, l’enquête de l’agence AJstage, réalisée à l’automne 2018, révèle pourtant que les indemnités dépassent très souvent le minimum légal. Quels secteurs rémunèrent le mieux ses stagiaires ?


Réalisée sur une base de 3 000 répondants aux formations variées mais majoritairement de niveau Bac+3/5 (43% d’écoles de commerce, 13 % d’écoles d’ingénieurs, 29 % d’universités et IAE, 5 % d’écoles de communication, 5 % d’écoles d’informatique et 5 % d’autres types de formation tels que les BTS ou les IEP), l’étude de l’agence AJstage, spécialisée dans le recrutement de profils juniors, permet de dresser un panorama des gratifications proposées aux stagiaires sur tout le territoire français. Payée selon le cursus, la durée de la mission, le type et le secteur de l’entreprise, l’indemnité moyenne recensée par l’étude dépasse l’obligation légale.

Stages indemnisés : en moyenne 747 euros par mois

L’indemnisation moyenne des stagiaires s’élève ainsi à 646 euros par mois en 2018. Sans tenir compte des stages (inférieurs à deux mois) non indemnisés, cette gratification moyenne atteint 747 euros.

Cette étude soulève les inégalités d’indemnisation que rencontrent les stagiaires selon leur formation. Une nouvelle fois à la traîne, les stagiaires issus de formations universitaires ont reçu une indemnisation mensuelle moyenne de 577 euros (+2 % par rapport à 2017), contre une indemnisation moyenne de 785 euros (+12 %) pour les stagiaires issus d'écoles de commerce et 802 euros (+12 %) pour ceux issus d’écoles d’ingénieurs.

A LIRE AUSSI >> Tout savoir sur le droit des stagiaires

Un stage bien payé dans le conseil

Cette indemnisation varie également selon le secteur d'activité, la fonction occupée et la taille de l’entreprise. Ainsi, un stagiaire dans un grand groupe occupant une fonction de communication recevra en moyenne 685 euros par mois, pour une moyenne de 1 120 euros en finance. Un phénomène très répandu dans l'ensemble des entreprises. Globalement, les stagiaires indemnisés (plus de 2 mois) en finance sont gratifiés 1 077 euros par mois contre 573 euros par mois en communication toujours selon cette étude. A noter que les stages non gratifiés sont très peu répandus dans la finance : 5 % des stages référencés par l'agence (contre 14 % en communication).

Cependant, c’est dans le secteur du conseil que la gratification semble la plus importante avec une moyenne de 1 202 euros par mois pour les stagiaires de 6 mois.

A LIRE AUSSI >> Comment démissionner de son stage ?

Cumuler stage et job étudiant

Mais l'augmentation de la gratification ne suffit pas. Selon l’étude, même si 62 % des stages donnent droit à des avantages (Tickets Restaurants, primes…), 57 % des participants interrogés reçoivent une aide d’au moins l’un de leurs parents pendant la période de stage et seulement 28 % d’entre eux sont indépendants pour leur logement. Par ailleurs, 22 % ont reçu une aide de l’Etat (prime d’activité, bourse…) et 7 % ont fait appel à une aide bancaire. Enfin, 27 % des jeunes en stage doivent le cumuler avec un autre emploi.

A LIRE AUSSI >> Les jobs les mieux payés

Si les jeunes en stage ne sont pas tous indépendants financièrement, l’étude montre toutefois que certains employeurs n'hésitent pas à chouchouter les stagiaires qui pourraient devenir de futurs collaborateurs de l'entreprise.

Rachida Soussi

08/11/2018

Agenda
du recrutement