Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Les métiers de la data recrutent des jeunes diplômés

Les métiers de la data recrutent des jeunes diplômés

Des emplois à pourvoir dans la data
La data offre de nombreux débouchés aux étudiants et jeunes diplômés. Quels sont les métiers qui recrutent ? Quelles sont les compétences recherchées par les entreprises ? Quels sont les salaires proposés à l’embauche ? Les réponses de Karl Neuberger, Partner chez Quantmetry, cabinet spécialisé dans l'expertise data.


Quels sont les métiers de la data qui recrutent ?

Il y a plusieurs familles de métiers dans le monde de l'intelligence artificielle. D'abord, le métier le plus célèbre, c'est le métier de data scientist. Ce sont des gens qui vont être des experts de l'algorithme, des mathématiques, et qui vont concevoir tous les modèles de l'intelligence artificielle. C'est un peu le premier métier qui a émergé il y a quelques années.

Aujourd'hui, il y a des nouveaux métiers qui se développent à côté. Un premier métier qui émerge : le data engineer. Un spécialiste de la partie développement. Il est capable de développer tous les flux de données, toutes les interfaces. Il possède également cette capacité à visualiser les modèles et à les utiliser opérationnellement.

D'autres profils seront très spécialisés sur l'utilisation de ces algorithmes, même si ce n'est pas forcément le métier. On les appelle les data consultants. Mais cela peut être aussi des spécialistes du changement des organisations (façon dont ces nouvelles interfaces, ces nouveaux modèles vont changer le modèle de fonctionnement des entreprises).

Quelles sont les compétences attendues par les entreprises ?

Il y a trois types de compétences attendues. La première compétence concerne les connaissances scientifiques et mathématiques.  Analyser la donnée, vérifier la qualité de la donnée, vérifier la précision des algorithmes... C'est un peu le fondement du métier. La deuxième compétence tourne autour du développement. Il faut savoir coder, créer des interfaces pour visualiser les algorithmes. La troisième compétence est d'ordre comportemnetale (soft skills) : la capacité à pouvoir communiquer et partager l'information.

A LIRE AUSSI >> Comment mettre en avant ses softs skills ?

Quelles sont les évolutions professionnelles possibles pour les professionnels de la data ?

Il existe de nombreuses trajectoires possibles. Certains professionnels de la data envisageront la piste managériale : animer des équipes de Data Science. D‘autres iront vers des postes de chefs de projet. Enfin, d’autres se spécialiseront sur certaines technologies très innovantes ou bien sur une certaine famille d'algorithmes ou encore dans un certain secteur. Et deviendront, des experts. Par exemple, des experts de l'analyse automatique d'IRM 3D dans le secteur médical.

Quels sont les salaires proposés aux profils data ?

Les salaires sont assez variables selon les entreprises et le profil du candidat. Globalement, le salaire du data scientist débutant oscille entre 35 000 et 45 000 €. Mais certaines structures sont capables de proposer des packages très importants pour recruter la perle rare ou le candidat qui leur manque dans leur stratégie. Il peut donc y avoir des différentiels de salaires extrêmement importants.

Propos recueillis par Rachida Soussi

Découvrez plus d'informations sur les recrutements dans le domaine de la data dans cette vidéo :

Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement