Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Se préparer et réussir un entretien d'embauche > Plus de 50 000 recrutements de jeunes cadres en 2019

Plus de 50 000 recrutements de jeunes cadres en 2019

Plus de 50 000 jeunes cadres recrutés en 2019

L’emploi cadre confirme son dynamisme en 2019 : plus de 280 000 cadres pourraient être recrutés, contre 266 400 en 2018. Des recrutements portés par l’accélération de la transformation numérique, la transition énergétique ainsi que l’évolution des organisations et de leur mode de management. Et les jeunes cadres débutants en profiteraient davantage cette année.



La vitalité de l'emploi cadre se confirme en 2019. Les recrutements de cadres devraient même être au plus haut niveau. L’association pour l’emploi des cadres, qui a publié son baromètre le 19 février 2019, annonce entre 270 700 et 292 000 recrutements de cadres au cours de l’année, soit jusqu'à +10 % par rapport à 2018. Le seuil des 300 000 embauches pourrait même être atteint à l'horizon 2021.

Les jeunes cadres très recherchés par les entreprises

La poursuite des investissements des entreprises, notamment en recherche & développement, et leurs besoins d'encadrement et d'expertise pour accompagner les grandes transformations numériques et énergétiques ainsi que l’évolution des organisations et de leur mode de management, sont autant de moteurs. Optimistes, les entreprises souhaitent embaucher davantage de cadres.

Si les cadres de 1 à 10 ans d’expérience seraient les profils les plus recherchés par les recruteurs en 2019 (6 embauches sur 10), les débutants (ayant moins d’un an d’expérience) profiteront également du dynamisme du marché de l’emploi cadre. Les jeunes diplômé(e)s recruté(e)s à des postes de cadre représenteraient près de 1 embauche sur 5.

LIRE AUSSI >> 10 conseils pour trouver son premier emploi

Les services friands de cadres

Tous les secteurs profiteraient de ce dynamisme. Sans surprise, le secteur des Services devrait recruter un maximum de cadres : 7 embauches sur 10 concernent le secteur. Les secteurs tertiaires les plus « recruteurs » demeureraient les activités informatiques, l’ingénierie – R&D et les activités de conseil. L’industrie et la construction comptent poursuivre sur leur dynamique. Seul bémol, après une bonne année 2018, le commerce stabiliserait ses embauches de cadres.

Côté fonctions, l’informatique, les études-R&D et le commercial caracolent en tête des recrutements : ces trois fonctions concentrent près de 6 embauches sur 10. L'informatique pourrait ainsi recruter entre 55 000 et 59 300 cadres en 2019. La fonction études-R&D devrait embaucher 49 100 à 53 000 cadres. Entre 43 700 et 47 200 cadres seraient recherchés dans la fonction commercial-marketing cette année.

LIRE AUSSI >> Les salaires par secteur d'activité

Enfin, la quasi-totalité des régions devraient avoir le vent en poupe. 10 des 12 régions affichent des perspectives favorables. L’Ile-de-France concentre près de la moitié des embauches. Elle est suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes. La troisième place est très disputée avec les Hauts-de-France, l’Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur au coude-à-coude. Enfin, la région Nouvelle Aquitaine affiche également un fort dynamisme et pourrait accroître ses embauches de 14 % en 2019 avec 15 000 cadres recrutés.

Rachida Soussi

15/03/2019
Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement