Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Se préparer et réussir un entretien d'embauche > Développeurs : quels sont les profils les plus recherchés ?

Développeurs : quels sont les profils les plus recherchés ?

le profil des développeurs
Les codeurs sont des profils très recherchés en France. Mais quels sont les langages les plus recherchés par les recruteurs, quelles sont les régions qui recrutent le plus de développeurs(euses) ? Découvrez les réponses à ces questions dans l’enquête menée par le site Lesjeudis.com.


Premier constat : même si l'informatique se féminise de plus en plus, le métier de développeur reste majoritairement très masculin. Sur les quelque 270 000 développeurs recensés en France, seulement 12 % sont des femmes. Sans surprise, ce pourcentage reflète notamment la faible part des jeunes filles au sein des filières scientifiques et techniques (moins de 30 %).

La région parisienne en quête de développeurs

Très recherché(e)s, les développeurs(euses) profitent d’un marché de l’emploi très dynamique. Les recruteurs font même face à une guerre des talents féroce. Une aubaine pour ces profils, débutants ou expérimentés. Pour attirer ces experts du code, ils leur proposent des conditions de travail favorables. Ainsi, 82 % des développeurs sont embauchés en CDI et à temps plein.

Mais où sont-ils très attendus ? La région Ile-de-France recrute le plus ces profils, avec 39,4 % des offres d’emploi. En deuxième position, mais toutefois loin derrière, se trouve la région Auvergne-RhôneAlpes, avec 13,8 % des offres. La région Occitanie ferme ce trio de tête, avec 9,1 % des offres.

LIRE AUSSI >> Les entreprises du numérique recrutent

Coding : les attentes des recruteurs

Mais quelles sont les attentes des employeurs en termes de formation ? L’enquête démontre que 56 % des recruteurs privilégient les profils Bac+4 minimum. Près de 60 % des codeurs français disposent d'un Bac+4/5 et 20 % sont titulaires d'un diplôme Bac+2/3. Toutefois, certains se forment seuls. 20 % d’entre eux se disent autodidactes. Preuve qu’avec beaucoup d’investissement personnel, il est encore possible d’exercer le métier sans formation spécifique.

Qu’ils soient autodidactes ou issus de formations spécifiques, les développeurs doivent maitriser le langage Java. 27 % des offres étudiées le citent comme un pré-requis. Il est suivi par le JavaScript qui concerne 21 % des offres des recruteurs. D’autres langages, populaires tant chez les recruteurs que chez les développeurs, figurent dans ce palmarès : le Python (également réputé comme l’un des plus simples à apprendre), le C++ (très utilisé dans le secteur des jeux vidéo) et le C# (principalement utilisé dans le développement sur la plateforme Microsoft .NET).

LIRE AUSSI >> Les entreprises préférées des étudiants IT

En revanche, si le SQL (utilisé essentiellement dans l’exploitation des bases de données) figure en troisième place chez les recruteurs, il est absent du TOP 5 des langages de programmation préférés des développeurs. Il en est de même pour le PHP, cité dans 16 % des offres d’emploi et pourtant très utilisé dans le développement web.

Rachida Soussi

Méthodologie : Les données présentées dans cette étude sont issues de l’analyse de 233 000 annonces publiées en ligne (74 367 offres uniques) sur le marché français sur l’ensemble de l’année 2018, ainsi que des profils des candidats développeurs présents dans la CVthèque LesJeudis.com sur cette même période.

 

Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement