Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Modèles de lettre de motivation par secteurs d'activité > 3,7 millions de recrutements d'ici fin juin 2020

3,7 millions de recrutements d'ici fin juin 2020

Perspectives d'embauche 2020

Le Groupe Adecco a publié, le 12 novembre 2019, son deuxième baromètre « Data Emploi et Territoires ». Ce baromètre analyse les prévisions de recrutement au niveau national, par région, par secteur d’activité, par métier et par type de contrat. Découvrez les secteurs et métiers qui recrutent d'ici fin juin 2020.



Bonne nouvelle pour les étudiants et jeunes diplômés. Selon le baromètre « Data Emploi et Territoires » du Groupe Adecco, 3,7 millions de recrutements seraient prévus en France en d’ici fin juin 2020. La bonne dynamique de l’emploi se confirme : + 3,5 % par rapport aux prévisions de recrutement sur l’année 2019, soit 125 400 recrutements supplémentaires. Parmi ces recrutements, 41 % seront réalisés en CDI (+2% par rapport à 2019), 29 % en CDD, 22 % en intérim et 8 % en stage et apprentissage.

Les 10 régions qui recrutent

Avec 789 772 recrutements prévus, la région Ile-de-France offre le plus d’opportunités sur le territoire. Elle est suivie de loin par la région Auvergne-Rhône-Alpes : 485 473 recrutements y sont attendus. La Nouvelle-Aquitaine concentre, quant à elle, 326 627 des prévisions de  recrutement. De son côté, l’Occitanie prévoit 307 849 recrutements en 2020. La Région Sud suit de très près avec 305 696 prévisions de recrutement.

Les Hauts-de-France et le Grand Est pourraient recruter respectivement 299 058 et 276 222 personnes en 2020. Enfin, les Pays de la Loire, la Bretagne et la Normandie ferment ce Top10 avec respectivement : 229 284, 177 648 et 165 146 prévisions d’embauche.

Selon ce baromètre, les départements et régions d’outre-mer (DROM) offrent également de belles perspectives d’embauche avec plus de 70 000 recrutements prévus. La Réunion offrirait le plus de perspectives (36 747 contre 12 957 en Guadeloupe, 12 891 en Martinique ou encore 7 942 en Guyane).

10 secteurs qui recrutent en 2020

Tous les secteurs sont pourvoyeurs d’emplois et certains font même face à une pénurie de compétences : sur les 15 premiers secteurs recruteurs, 8 sont en tension.

Le commerce est le premier secteur pourvoyeur d’emplois avec 563 552 recrutements prévus. Viennent ensuite la construction : 376 453 recrutements sont annoncés d’ici fin juin 2020. Dans le Top 5, figurent également les secteurs des activités de services administratifs et de soutien (339 458), de l’hébergement-restauration (334 370) et des transports et entreposage (260 548).

D’autres secteurs recrutent en masse également. L’hébergement médico-social et social, et action sociale sans hébergement (249 020), les activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques (160 113), la fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac (154 421), les activités agricoles (125 328 ) ou encore les autres activités de services (120 604).

Les métiers en quête de compétences

Les entreprises recherchent principalement des collaborateurs dans les métiers du magasinage et préparation de commandes (170 539 prévisions de recrutement), de la relation technico-commerciale (112 624), du nettoyage de locaux (109 391), de service en restauration (107 807), de l’assistanat commercial (94 281). Viennent ensuite les Etudes & développement informatique (81 971), le personnel de cuisine (63 376), la préparation du gros œuvre et des travaux publics (61 811), l’assistance auprès d’adultes (58 243), ou la mise en rayon libre-service (57 306).

A l’image des secteurs d’activité, 8 des 20 métiers pour lesquels les entreprises recrutent le plus sont en tension. C’est notamment le cas de l’assistance auprès des adultes, la conduite de transport de marchandises sur longue distance, les études et développement informatique.

Pour tous ces métiers, les recruteurs déclarent avoir des difficultés de recrutement, révélant un manque important de candidats qualifiés. Jeunes diplômés, des places sont donc à prendre.

Rachida Soussi

Le Baromètre « Data Emploi et Territoires » intègre les chiffres de l’Acoss, de Pôle emploi, de l’Insee et de Prism’emploi, augmentés de données du Groupe Adecco.

Agenda
du recrutement