Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil
Interview

Schmidt Groupe : « Schmidt et Cuisinella recrutent 800 personnes par an »

[[image_alt]]
Les réseaux Schmidt et Cuisinella accueillent 800 nouveaux collaborateurs chaque année dans leurs magasins, dont 40 % de jeunes diplômés. En parallèle, Schmidt Groupe recrute 100 collaborateurs par an. Géraldine Andres, Responsable Marque employeur & Talents Schmidt Groupe, explique les objectifs du groupe.


Schmidt Groupe a lancé le « Pacte Employeur » il y a 3 ans. Pouvez-vous expliquer en quoi cela consiste ?

Nous avons remarqué qu’il y avait un turn over très important dans notre entreprise. Nous avons fait une grande enquête interne pour comprendre le phénomène. Nous avons remarqué une différence entre les attentes des managers et celles des vendeurs. Comment changer nos pratiques ? Comment attirer et fidéliser nos vendeurs ? Depuis 3 ans, tous les 3 mois, nous réunissons les patrons de notre réseau, constitué des marques Schmidt et Cuisinella, pour réfléchir sur les pratiques managériales et co-construire ensemble nos rituels de recrutement, d’intégration, de formation et de management. A titre d’exemple, nous avons co-construit un programme nommé le « Défi recrutement ». Ce programme de 4 jours alliant conférences et ateliers pratiques est destiné à nos patrons pour mieux comprendre le marché de l’emploi, les nouvelles générations et s’adapter aux nouvelles attentes des candidats et collaborateurs.

Quelles sont les perspectives de recrutement du groupe ?

Le recrutement est important dans notre réseau de 500 magasins en France. Au total, Schmidt et Cuisinella recrutent  800 personnes par an, essentiellement des concepteurs-vendeurs.  Les jeunes diplômés ont une place importante, puisqu’ils représentent environ 40 % des recrutés. Les usines et les bureaux du groupe embauchent également 100 collaborateurs par an.

A LIRE AUSSI >> Distribution/e-commerce : les enseignes qui recrutent

Quels sont les profils recherchés chez les concepteurs-vendeurs ?

Les profils des concepteurs-vendeurs sont très divers. Nous recrutons davantage des personnalités que des diplômes. Tous sont formés dans notre école de vente. Les candidats doivent aimer la vente, être à l’écoute et avoir une bonne compréhension de la demande du client. Comme ils sont aussi à la conception, ils sont intéressés par l’architecture d’intérieur et savent manier les outils informatiques et le dessin.

Comment s’organise l’école de vente ?

Notre école de vente forme de nouveaux vendeurs ou de nouveaux patrons. Elle se trouve en Alsace, à côté du siège et dispose de magasins témoins. Les élèves alternent entre la théorie, avec l’apprentissage des produits, des méthodes de ventes, et la pratique en magasin. Ce sont des formations certifiantes, qui délivrent des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) de concepteur-vendeur ou de chef des ventes.

Quelle est votre politique concernant les stages et les contrats en alternance ?

Chez Schmidt Groupe, nous accueillons environ 80 stagiaires et alternants par an sur tous les métiers, en usine comme sur les fonctions support. Nous accueillons tous les niveaux, du Bac pro au Bac+5.

En parallèle, dans nos magasins, l’alternance se développe. Il y a de plus en plus de patrons qui embauchent des alternants et qui les forment en travaillant en binôme avec eux. Par la suite, les alternants sont souvent recrutés en CDD ou CDI.

Comment se passe le processus de recrutement ?

Nous disposons d’une plateforme en ligne pour diffuser les offres d’emploi. Nous sommes également de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. Par exemple, nous avons ouvert une page Facebook « Work for us » pour relayer les offres des différents magasins.

Certains patrons de magasin font appel à des cabinets de recrutement pour organiser des sessions collectives durant lesquelles 10 ou 12 candidats vont parfois devoir réaliser des jeux de rôle puis des entretiens individuels. Il peut arriver que les équipes du magasin assistent aussi au recrutement. Enfin, le recrutement peut se faire localement en magasin.

Quelles sont les perspectives d’évolution au sein du réseau ?

Nous valorisons le côté « intrapreneurial » : les vendeurs peuvent devenir responsables de magasin, ouvrir leur propre magasin ou encore diriger plusieurs magasins. Notre réseau est organisé en concessions, chaque vendeur est salarié d’un magasin indépendant Schmidt ou Cuisinella. Mais pour correspondre aux attentes de nos vendeurs, nous favorisons la mobilité interne entre les magasins du réseau.  

Propos recueillis par Nina Simonneau

Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement