Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil
Interview

« L’armée de Terre recrute environ 14 000 soldats en 2019 »

[[image_alt]]
L'armée de Terre est l'un des premiers recruteurs de jeunes sur le territoire. Près de 15 000 postes sont proposés chaque année, dans de nombreux métiers. Le Lieutenant-Colonel Emmanuel Dosseur, Chef du bureau marketing de la DRHAT/SDR, revient sur ces différents postes et les actions menées par l'armée de Terre pour recruter ses nouveaux soldats.


Quel est le volume de recrutement pour 2019 ?

En 2019, l’armée de Terre recrute environ 14 000 soldats, tous niveaux confondus. C’est donc une très bonne opportunité, pour ceux qui souhaitent s’engager dans nos rangs. Pour ceux qui hésitent, je les invite à prendre contact avec nous sur le site sengager.fr ou à pousser la porte d’un Centre d’information et de recrutement (CIRFA). Ils y découvriront nos parcours professionnels. Toutes les offres sont consultables sur le site.

LIRE AUSSI >> Les opportunités d'emploi au sein de l'armée de Terre

Comment attirez-vous les jeunes ?

Nous attirons les jeunes femmes et les jeunes hommes en leur proposant un parcours professionnel exceptionnel. Nous nous efforçons de bien les informer sur les possibilités professionnelles que l’armée de Terre propose.

Comme militaire du rang, plus de 12 000 postes sont ouverts au recrutement. Sans qualification exigée (même si cela est préférable), c’est l’opportunité de vivre une expérience sans pareille, tout en se formant de manière utile pour la suite de sa carrière professionnelle. Avec un bac, vous pouvez être recruté comme sous-officier, avec plus de 1 400 recrutements pour cette catégorie. Pour ces jeunes, c’est la garantie de se perfectionner dans leur spécialité tout en exerçant des responsabilités d’encadrement.

Et enfin si vous avez un bac+3 vous pouvez prendre rapidement de hautes responsabilités en devenant un des 400 officiers recrutés en 2019. L’officier a d’emblée un niveau de responsabilité à hauteur de son parcours académique.

Quels sont les principaux profils recherchés ?

Le profil recherché avant tout, c’est celui de la jeune femme ou du jeune homme motivé pour nous rejoindre. Pour être recruté au sein de l’armée de terre, il faut être de nationalité française, avoir entre 17,5 et 30 ans et avoir effectué sa Journée défense et citoyenneté (JDC). Les capacités sportives du candidat sont ensuite évaluées, ainsi que de son aptitude médicale et sa stabilité psychologique. Tout est réalisable, encore plus avec une préparation. Suivant son bagage scolaire et ses souhaits, le candidat sera orienté vers un parcours professionnel personnalisé.

Y a-t-il des nouveaux métiers « pénuriques » avec l'essor du digital ?

Effectivement, l’armée de Terre se digitalise fortement. Ses armements, ses véhicules et ses moyens de communication font de plus en plus appel à des composantes numériques. Aujourd’hui, sur le terrain, un combattant de l’infanterie est connecté avec le reste de son groupe par des moyens digitaux. Et nous l’observons, la guerre se décline aussi sur le champ des réseaux numériques et des réseaux sociaux. Nous avons besoin de compétences dans ces domaines. Nous avons la capacité de former des jeunes attirés par le numérique.

Quelles sont les perspectives de carrière pour un jeune militaire ?

L’équité et le mérite sont deux valeurs importantes portées par l’armée de Terre. Un jeune militaire du rang peut devenir sous-officier, donc prendre plus de responsabilités, dès sa troisième année de contrat. Plus de 50 % des sous-officiers sont d'ailleurs d’anciens militaires du rang.

Un jeune engagé bachelier ou un jeune sous-officier peut, après la réussite d'un concours interne, devenir officier et gravir jusqu’aux plus hauts échelons de la hiérarchie. Mais aujourd’hui, nous ne parlons pas de carrière militaire, car 75 % de notre personnel sont des contractuels. Beaucoup de jeunes nous choisissent comme premier employeur, signent un ou deux contrats et poursuivent leur parcours professionnel dans le civil. Les savoir-faire et le savoir-être du militaire de l’armée de Terre sont alors des atouts reconnus et recherchés par les chefs d’entreprise.

LIRE AUSSI >> Comment mettre en avant ses soft skills en entretien ?

De nouvelles méthodes de recrutement sont-elles utilisées ?

Nous sommes en permanence en veille pour proposer aux jeunes, des moyens innovants pour dialoguer avec eux. Nous échangeons beaucoup avec eux sur les réseaux sociaux comme sur notre page Facebook « Recrutement armée de Terre ». Notre site Internet et notre application leur permettent de bien gérer leur parcours de recrutement. Mais nous nous soucions aussi d’améliorer notre processus de recrutement, de réduire nos délais, de mieux orienter nos candidats pour qu’ils ne soient pas déçus par la suite. Nous réfléchissons dans cette optique à mieux utiliser la data pour atteindre nos objectifs.

Pourquoi rejoindre l'armée de Terre ?

Devenir soldat pour un jeune, c’est l’assurance d’avoir une mission professionnelle qui a du sens, défendre son pays, défendre la France et les Français. C’est aussi appartenir à une équipe soudée où la fraternité est réelle. Un collectif dont l’objectif est la victoire, que ce soit à l’étranger en opération extérieure, ou sur le territoire national pour protéger ses concitoyens, sa famille, ses amis du terrorisme et d’autres menaces. C’est donc un métier passionnant, mais aussi exigeant et qui comporte des contraintes qu’il faut accepter avant de s’engager.

LIRE AUSSI >> 5 raisons de rejoindre l'armée de Terre

Cette mission va aussi conduire nos jeunes engagés à utiliser du matériel de haute technologie. À cette fin, ils vont recevoir une solide formation. De soldat tout d’abord, puis pour acquérir les compétences nécessaires à la spécialité choisie. L’entraînement au métier des armes, ce que nous appelons l’aguerrissement, fait mûrir et grandir humainement. Ces expériences révèlent les talents et participent à l’épanouissement personnel et professionnel.

Propos recueillis par Rachida Soussi

Agenda
du recrutement