L’armée de Terre n’est pas réservée aux hommes. Les femmes représentent 10 % des effectifs. Un taux parmi les plus importants d'Europe. En 2019, l'armée de Terre devrait former environ 2 000 femmes soldats.

Une variété de métiers au sein de l’armée de Terre

Les femmes ont toutes leur place dans l’armée de Terre. Pour autant, nombreuses d’entre elles hésitent à s’engager par crainte de ne pas s’adapter à un « milieu d’hommes ». D’autres raisons freinent certaines à s’engager. 38 % des jeunes filles sondées par l’Ifop (dans une étude menée pour l’armée de Terre auprès de 993 femmes âgées de 17 à 25 ans) pensent, à tort, qu’elles ne réussiront pas les tests d’évaluation physique. Pour preuve, Tiffany, 29 ans, brigadier au 2e régiment de Dragons à Fontevraud-l’Abbaye, spécialité Nucléaire Radiologique Biologie Chimique (NRDC), les a passés avec succès. Elle conseille aux jeunes femmes « de ne pas écouter les on-dit et de faire sa propre expérience en s’engageant ».

Armée de Terre : une équité sur tous les plans

Qu’elle n’ait aucun diplôme, un Bac, Bac+2, Bac+5…, les femmes ont accès à tous les métiers dans l’armée de Terre sans différence de traitement. Une femme soldat suit en effet le même parcours de formation qu'un homme et travaille dans le même environnement. Comme en témoigne Charlie, 25 ans, lieutenant pilote d’hélicoptère au sein du 1er régiment d’hélicoptère de combat (RHC) de Phalsbourg : « Ce métier m’attirait depuis le lycée. J’ai vu que c’était possible de l’exercer au sein de l’armée de Terre. Je me suis alors renseignée auprès d’un conseiller en recrutement qui m’a aiguillée vers une préparation militaire. Je ne suis pas encore partie en opération extérieure car je viens de finir ma formation mais j’ai hâte de concrétiser toutes ces heures d’entrainement et d’apprentissage. Je ressens une sensation indescriptible à chaque fois que je monte dans l’hélicoptère. D’ailleurs, je ne me vois pas faire autre chose. » 

Une évolution de carrière basée sur le mérite et les qualifications

L’égalité de salaire et les parcours évolutifs en font également un recruteur de choix pour les jeunes femmes. L’armée de Terre se fonde uniquement sur les compétences acquises et le mérite pour gravir jusqu’aux plus hauts échelons de la hiérarchie. Justine, 31 ans, est capitaine officier adjoint au 1er Escadron de circulation et d’escorte au 121e régiment du train qui assure, particulièrement à l’étranger, la protection des convois logistiques d’une base à une autre : « J’ai commencé sous-officier, je voulais déjà avoir très vite des responsabilités. Commander c’est diriger des hommes et des femmes, leur donner des ordres. Mais c’est surtout les former, les connaître et les écouter pour prendre les meilleures décisions possibles. Au fil du temps et en discutant avec mes chefs, j’ai découvert la mobilité interne et le grade d’officier. J’ai saisi cette opportunité car je voulais aller plus loin dans mon métier. Il faut foncer car tout est possible tant qu’on le veut ! » 

Un bon équilibre entre vie militaire et vie personnelle

Pour fidéliser ces soldats, l’armée de Terre met tout en œuvre pour que l’équilibre entre vie professionnelle et vie de famille soit respecté. Lorsqu’ils ne sont pas en mission ou en opération (7 % des femmes partent en opération extérieure), les militaires sont libres, comme pour tout autre métier, de rentrer chez eux chaque soir et chaque week-end. En donnant naissance, une femme militaire bénéficie, comme dans le civil, d'un congé de maternité, d'aides financières et d'aménagements spécifiques. 

Enfin, les soldats peuvent choisir de s’engager pour une durée déterminée. L’armée de Terre recrute d’ailleurs 75 % de ses soldats sur des contrats de 5 ans en moyenne. Une première expérience professionnelle qui représente souvent un excellent tremplin vers une seconde carrière dans le civil. « Un passage dans l’armée est toujours un atout sur un CV, confie Anaïs, assistante comptable pour l’armée de Terre. Cela prouve qu’on est rigoureux, autonome et qu’on a le sens des responsabilités. »  

Rachida Soussi 

 

Découvrez le portrait d’Océane, Pompier aéronautique, au sein de l’armée de Terre

Pour plus d’infos sur le recrutement au sein de l’armée de Terre, rendez-vous sur sengager.fr

Crédits photos : © Ministère des armées