Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > 98 % des Millenials rêvent d'étudier ou travailler à l’étranger

98 % des Millenials rêvent d'étudier ou travailler à l’étranger

Les Millenials veulent travailler à l’étranger
Quelles sont les raisons qui poussent les Français à s’expatrier à l’étranger ? Une fois installés, que regrettent-ils le plus ? La génération des Millenials est-elle davantage baroudeuse par rapport aux précédentes ? Afin d’apporter des éléments de réponses à ces questions, l’appli Babbel a mené l’enquête* en réalisant une étude auprès d’expatriés français.


La rémunération, une raison qui pousse à l’expatriation

Selon cette étude, l’une des premières motivations pour partir travailler à l’étranger demeure la découverte d’une nouvelle culture (62 %), suivi de la volonté d’être rémunéré davantage (22 %).

Les Français expatriés semblent davantage prospérer à l’étranger : 73% des sondés déclarent qu’un poste à l’étranger leur a permis d’avoir de meilleures perspectives professionnelles et/ou une promotion.

Les opportunités professionnelles sont donc également perçues comme d’excellentes motivations pour s’expatrier. 16 % des Français sondés confient ainsi avoir déménagé dans un pays étranger pour démarrer un nouvel emploi.

Par ailleurs, 77 % des sondés pensent que parler une autre langue est essentiel à notre époque et 90 % d’entre eux estiment que le fait de travailler et/ou d’avoir étudié à l’étranger booste une carrière professionnelle.

Les Millenials prêts à partir à l'étranger

98 % des sondés dits de la génération des Millenials (les 25-35 ans) rêvent de partir à l’étranger pour étudier ou travailler, soit 15 points supplémentaires par rapport aux autres générations (73 %).

Leurs rêves semblent s’exaucer : plus de 69 % des Millenials souhaitant partir à l’étranger pour s’expatrier déclarent avoir réussi, contre 52 % pour les autres générations. Ainsi, les Millenials sont presque trois fois plus nombreux que leurs ainés à partir à l’étranger pour commencer un nouveau job (31 % vs 11 %).

Si leur salaire à l’étranger n’est pas forcément supérieur, 88 % des Millenials restent cependant persuadés d’avoir de meilleures perspectives de carrière grâce à leur expérience à l’étranger.

A LIRE AUSSI >> Un CV en anglais efficace

La Grande Bretagne, terre d'accueil idéale des expatriés

Sans surprise, la Grande Bretagne est désignée comme le pays d’expatriation idéal pour les Français, avec 38 % des suffrages. Un succès qui s’explique par une grande proximité géographique mais aussi par une langue locale jugée plus simple à acquérir par les Français. Pour autant, si 66 % des expatriés Français déclarent pouvoir entretenir une conversation simple dans la langue du pays, seulement 57 % parlaient déjà la langue avant d’y emménager.

A LIRE AUSSI >> Entretien d'embauche en anglais : les erreurs à éviter

Enfin, l’étude révèle également qu’une fois sur place, les expatriés regrettent le plus le soutien de leurs proches (49 %), suivi de la gastronomie française (44 %) et enfin le système de santé (25 %).

Rédaction Studyram@Emploi.com

* Méthodologie : L'enquête a été réalisée sur 336 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne en mai 2018.

12/11/2018

Agenda
du recrutement