Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > Modèles de CV par secteurs d'activité > Travaux publics : 14 000 jeunes recrutés par an d’ici 2025

Travaux publics : 14 000 jeunes recrutés par an d’ici 2025

Travaux publiques : 14 000 jeunes recrutés par an d’ici 2025

Le secteur des travaux publics recrutera 30 000 personnes par an à l’horizon 2025. C’est ce que révèle le Contrat d’étude prospective des Travaux publics commandé par le ministère du Travail et la fédération nationale des travaux publics (FNTP). L’étude met en lumière les besoins et évolutions dans le secteur d’ici à 2025. Zoom sur un secteur porteur.



Premier constat : le secteur des travaux publics se porte pour le mieux. Après avoir connu une baisse de son chiffre d’affaires depuis 2014, le secteur devrait bénéficier d’une nouvelle croissance. L’étude prévoit ainsi une progression du chiffre d’affaires de 2,1 % par an pour atteindre 45 milliards d’euros en 2025, contre 38,6 milliards en 2017. L’étude prévoit également 30 000 recrutements par an à l’horizon 2025 dus notamment aux aménagements urbains dans le cadre du « Grand Paris ». Le secteur devrait ainsi compter plus de 250 000 salariés permanents  en 2025.

Former et recruter plus de jeunes dans les travaux publics

Mais le secteur est vieillissant. La part des plus de 55 ans devrait dépasser celle des moins de 30 ans d’ici 2025. Le secteur connaît ainsi un vieillissement de ses salariés, qui exercent de plus en plus longtemps. A titre comparatif, il y avait environ 35 000 salariés âgés entre 45 et 49 ans, contre environ 21 000 âgés entre 19 et 25 ans, en 2017. Le secteur a besoin de renouveler ses effectifs pour relever les prochains défis et faire face à la transformation numérique qui va sensiblement changer les pratiques du secteur. Des profils de moins de 30 ans seront donc attendus, majoritairement pour les postes d’ouvriers VRD et de techniciens. Toujours selon l’étude, 14 000 jeunes pourraient être recrutés par an à l’horizon 2025.  

L’apprentissage comme tremplin vers l’emploi

Pour rajeunir les effectifs, le secteur devrait accorder une place plus importante à l’apprentissage. L’étude prévoit le recrutement d’environ 2 500 apprentis par an d’ici 2025, répartis majoritairement dans des postes d’ouvriers VRD (environ 400), de techniciens (environ 300) ou encore des postes dans l’administratif (environ 280). Au total, ce seront plus de 20 000 contrats d’apprentissage qui seraient délivrés durant cette période. Une occasion à ne pas rater pour ceux qui souhaitent évoluer dans le secteur des travaux publics.

Guillaume Moutoussamy

Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement