Identifiez-vous
1er_emploi
Accueil > Quelles sont les attentes des grands groupes, PME et startups ?

Quelles sont les attentes des grands groupes, PME et startups ?

Les attentes des grands groupes, PME, startups
Basée sur 950 000 annonces, l’étude Adzuna sur « Les divergences de recrutement entre les différents types d'entreprise » dévoile quels sont les profils les plus recherchés par les startups, PME et grands groupes. Mais aussi les salaires proposés par ces structures.


Premier constat marquant : plus de la moitié des annonces publiées sur ce site ne précisent pas le niveau d'études requis pour postuler. Les recruteurs privilégient l'expérience et les compétences plutôt que la formation des candidats. C'est le cas notamment pour les startups et les PME où moins de 40 % des offres font mention d'un niveau d'étude exigé.

Les grands groupes recrutent majoritairement des BTS et DUT : 25 % de leus offres font mention du BTS ou DUT, contre 15 % des profils Bac+5. Les PME recherchent principalement des Bac+2 (23 %), mais aussi des bacs pros et des profils CAP/BEP (respectivement 4 % et 3 %). Les startups préfèrent, quant à elles, les profils Bac+5 (22 % des offres) et notamment issus d'écoles de commerce (11 %).

A LIRE AUSSI >> Comment se démarquer pour se faire recruter ?

Des passionnés pour les uns, des candidats organisés pour les autres

Le diplôme ne fait donc pas tout ! Les recruteurs attachent une importance particulière à la personnalité du candidat. Toutes les entreprises s'accordent notamment sur les principales qualités recherchées chez les candidats : l'autonomie représente la compétence la plus demandée (mentionnée dans 18 % des offres d'emploi), le dynamisme et la motivation qui arrivent en 2ème et 3ème position. De précieux atouts pour se démarquer des autres candidats.

Des différences existent toutefois selon la taille de l'entreprise. Ainsi, au sein des startups, les candidats « passionnés » et « force de proposition » seront très attendus (respectivement 21 % et 16 %). Les PME miseront, quant à elles, davantage sur la capacité à s'organiser. Au sein des PME et des grands groupes, les candidats devront également être rigoureux. Une qualité exigée dans respectivement 15 % et 13 % des offres.

Les startups recrutent en région parisienne et payent bien !

Envie de rejoindre une start-up ? L’Ile-de-France concentre plus de la moitié des offres d'emploi provenant de ces structures (59 % des offres). Les postes proposés par les PME et grands groupes sont à pourvoir sur tout le territoire. La région Rhône-Alpes propose presque autant d'offres de PME que la région parisienne (17 % contre 21%).

Par ailleurs, les grands groupes offrent la meilleure rémunération : 37 600 € par mois contre 33 300 € en moyenne nationale, soit un écart de 12 %. Cependant, la taille de l'entreprise n’influence pas le montant du salaire. Ainsi, les startups, qui recrutent plus de diplômés de Bac+5 que les PME (22 % contre 8 %), proposent en moyenne une rémunération plus importante que les PME (34 600 € contre 32 900 €).

Jeune candidat, n'oubliez pas que vos stages, vos expériences personnelles en lien avec le métier ou vos années d’alternance seront également des atouts lors de la négociation de votre salaire.

A LIRE AUSSI >> Les tendances 2018 des salaires des jeunes diplômés

Rachida Soussi

 

04/12/2017
Recruteurs à la une
5 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement