7241 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Le CV allemand

Le CV allemand

Aussi bien dans la forme que dans le fond, toute fantaisie est à proscrire dans le CV allemand. Ce dernier se doit d’être inodore, sérieux et impersonnel. Le recrutement est une affaire sérieuse en Allemagne. Résultat, le CV l'est tout autant. Le papier devra donc être sobre, la présentation du CV claire, sans trop d'effets de mise en page.



Sur le fond, un certain nombre de règles doivent être respectées dans la rédaction d'un CV allemand :

• La mention d’objectif ou de projet professionnel leur est inconnue, et les Allemands ont un rapport au temps qui leur est propre : ils ne croient pas possible de comprendre un individu sans connaître son passé. Il en résulte qu’un CV allemand est beaucoup plus exhaustif qu’un CV français ou américain.

. Un CV français oublie les épisodes de l’école primaire et du lycée. Un CV allemand, lui, remonte jusqu’à l’école primaire, détaillant les années de lycée, l’obtention du bac, etc.

• L’ordre chronologique est de rigueur.

• Ne recourez pas à la rétro-chronologie ou pire encore à un CV de type thématique ou fonctionnel.

• L’état civil comprend le prénom, le nom (écrit en majuscules pour plus de visibilité), la date et le lieu de naissance, la nationalité, la situation familiale et même la religion. Les Allemands aiment connaître le « background » de leurs salariés. Aussi, il n’est pas rare que la profession des parents (mais aussi celle du conjoint et parfois des collatéraux !) soit mentionnée dans cette rubrique.

• La rubrique « Education » (« Schulbildung ») est très complète : elle remonte à l’école primaire et elle inclut les notes obtenues, les spécialisations, les sujets de mémoire. La mention des notes est très importante, car celles-ci constituent un critère de pré-sélection crucial.

• Les Allemands n’apprécient pas le bla-bla, à l’oral, comme à l’écrit, ils vont droit au but. Les indications de la rubrique « Expérience professionnelle » (« Berufserfahrung ») sont donc en général très succinctes. Elles incluent les dates d’activité, les intitulés de poste, parfois, très brièvement, les tâches attribuées.

. Les Allemands n’ont pas l’habitude d’évoquer les éventuels succès et réalisations. Les expériences militaires font partie intégrante de cette rubrique.

• « Divers » (« Sonstige ») : les Allemands indiquent rarement leurs « hobbies » dans leur CV. Ils préfèrent mentionner les activités au sein d’organisations et de clubs professionnels, de syndicats.

• Il ne doit pas contenir des « trous » de parcours. Tout événement doit en effet être retranscrit. Si vous avez connu une période de chômage, d’arrêt de maternité ou de maladie, mentionnez-le.

. Les Allemands aiment avoir l’impression de tout maîtriser et de tout savoir. Surtout, ne tentez pas une dissimulation «à la française» (par exemple, en optant pour un CV thématique). Cela tuerait votre candidature.

 • Une spécificité bien allemande : les CV sont toujours datés et signés à la main. La philosophie sous-jacente est claire : en signant votre CV, vous vous engagez, vous attestez la véracité des informations qui y figurent.

 

Source : Le CV en langue étrangère, éditions Espace Grandes Ecoles.

Aller plus loin :

- Téléchargez les modèles de CV allemand.

- Découvrez tous les CV en langue étrangère.

- Tout savoir sur la lettre de motivation pour postuler en Allemagne.

TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :