8591 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Conseils aux candidats > Comprendre le marché > Handicap et carrière > Banque et handicap : Handiformabanques pour les Bac +2/3

Banque et handicap : Handiformabanques pour les Bac +2/3

Cet article est issu des archives de StudyramaEmploi.com et n'est accessible que par un moteur de recherche.
Nous vous invitons donc à rechercher, dans les rubriques en ligne de StudyramaEmploi.com, une information actualisée sur ce sujet.
Le secteur bancaire s’engage tout particulièrement à intégrer des personnes de profil Bac +2/3 en situation de handicap, avec une politique volontariste et un dispositif interbancaire spécifique : Handiformabanque.

Créée en juin 2007 à l’initiative de huit institutions bancaires françaises, l’association Handiformabanque* a pour but de former des personnes en situation de handicap de niveau Bac à Bac +2/3 aux métiers de la banque. Régis Guyony, responsable des ressources humaines de la Banque Populaire Atlantique et référent handicap et diversité, explique son fonctionnement et ses objectifs : « il s’agit d’un dispositif interbancaire de formation par contrat de professionnalisation de douze mois en alternance. En partenariat avec l’AFPA et le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB), il permet de préparer aux professions d’agent d’accueil et de téléconseiller bancaire. »

Les compétences priment

Au-delà de cette politique volontariste bien spécifique, il n’existe pas de procédure d’accueil particulière pour les personnes en situation de handicap. Ainsi, pour toutes les autres professions de niveau Bac +2/3 (chargé de clientèle, technicien des opérations bancaires…), « le processus de recrutement est parfaitement habituel et classique, souligne Régis Guyony. Nous devons faire abstraction du handicap, seules les compétences du candidat comptent, sans stigmatiser ni spécialement privilégier les personnes ayant un handicap. » Lors des entretiens de recrutement, il est donc demandé aux personnes handicapées de montrer les mêmes qualités que les autres : bonne présentation, bonne élocution, bon dossier, etc. Une fois le candidat recruté, un soin particulier est apporté à l’accompagnement de son entrée dans l’entreprise pour qu’il puisse s’intégrer de la meilleure façon possible : « en tant que référent, je m’efforce de rencontrer chaque nouveau salarié ayant un handicap et, en relation avec le médecin du travail et l’ergonome de l’entreprise, nous nous efforçons d’adapter, si nécessaire, le poste de travail. »

Aucune limite au recrutement

Dans le secteur bancaire, il n’existe a priori aucune limite au recrutement d’une personne ayant un handicap physique pour les postes à Bac +2/3. « Par exemple, se souvient Régis Guyony, la première personne que j’ai recrutée dans le cadre de ma fonction de référent handicap était une personne malentendante pour un poste de téléconseiller en plateforme téléphonique. A priori, l’idée peut paraître étonnante, mais je peux vous assurer qu’il n’y a eu absolument aucun problème d’intégration de la personne, qui souffrait d’une surdité seulement à une oreille, ce qui ne pose aucun souci avec les casques auditifs mains libres, qui s’appliquent justement à une seule oreille. »

Une personne souffrant d’un handicap ayant validé un BTS ou un DUT spécialisé a donc la possibilité de faire carrière au sein d’une institution bancaire à un poste qui correspond à ses compétences.

Régis Delanoë

* www.handiformabanques.org

 

Recruteurs à la une
26 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :