Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > Travailler à l’étranger : les pratiques selon les pays

Travailler à l’étranger : les pratiques selon les pays

A chaque pays, ses coutumes ! Pour éviter de commettre des impairs, Viking, filiale d’Office Dépôt spécialisée dans la distribution des fournitures de bureaux, vous propose de revoir les principales habitudes dans les entreprises à l’étranger. A vos valises !


Bienvenue aux Pays-Bas ! Pour vous intégrer facilement, arrivez à l’heure tous les jours ! Les employeurs hollandais ne sont pas flexibles sur les retards. Pensez à dire bonjour à vos collègues même dans l’ascenseur. Faites attention également à votre style vestimentaire : adoptez un style professionnel, même si vous pourrez sans doute vous permettre quelques fantaisies dans certaines startups. Et n’abusez pas des boissons alcoolisées pendant les fêtes d’entreprise. Big brother is watching you ! Si vous partez travailler en Allemagne où plus de 90 % des entreprises sont des PME ou TPE, sachez que la ponctualité est également très regardée. Il suffirait d’une fois pour donner une très mauvaise impression à votre boss ! Saluez tous vos collègues en arrivant, en commençant par la personne la plus haut placée puis en descendant dans l’ordre de la hiérarchie. En été, restez professionnel, la tenue doit être la même qu’importe la saison. Et dites adieu à l’excès de zèle : les allemands n’apprécient pas les félicitations excessives. A bon entendeur...

Tactile en Italie, discret en Arabie

italie_copie_400Si vous optez pour la dolce vita italienne, n'ayez pas peur de serrer la main de vos clients, et ne soyez pas non plus choqué si on vous fait la bise ou une embrassade. Les Italiens ont le goût du contact. Attention, cette pratique peut changer d'une région à l'autre. Trop bavards s’abstenir ! Les Italiens n’aiment pas trop parler de leur vie privée au travail. En revanche, ils aiment déjeuner entre collègues. Alors faire votre pause seul face à votre ordinateur pourrait paraître comme un acte antisocial. Vous êtes prévenu !

En Arabie Saoudite, assurez-vous de saluer vos collègues tous les matins. Et la première fois que vous vous adressez à l'un d'entre eux, utilisez « Sayyed » (Mr.) pour un homme et « Sayeeda » (Mme) pour une femme avant leur prénom. Evitez de boire au travail et d’offrir des bouteilles. Il n’y a pas de culture de l’alcool. Ne posez pas non plus de questions relatives à la vie privée : vous risquerez de les mettre mal à l’aise. De même, ils ne vous en poseront pas. Vie privée et vie professionnelle sont bien séparées. Bonne nouvelle pour ceux qui ont dû mal à se lever le matin ! Etre en retard n’est pas perçu comme un problème ou un manque de professionnalisme là-bas, c’est même toléré !

A LIRE AUSSI >> 10 pays où il fait bon travailler

Se plaindre en Espagne, être franc aux Etats-Unis

« Oh non il pleut ! » Vous ne le saviez peut-être pas, mais se plaindre est un art et permet de créer des liens avec ses collègues en Espagne. Ne soyez pas également choqué par le manque de politiquement correct de vos collègues. Sachez que les espagnols sont des couche-tard et resteront après minuit pour les fêtes d’entreprise. Sympa non ?

Si vous préférez vous expatrier en Angleterre, plaignez-vous uniquement sur des choses futiles : le temps ou les bouchons, mais pas sur l’augmentation des impôts. Les anglais n’aiment pas ; ils adorent en revanche les formalités et les lois. N’allez donc pas à l’encontre des règles et des conventions. Soyez sympathique, amical et indirect dans vos interactions au travail même si quelque chose ne se déroule pas bien sur un projet.

Au pays de l’oncle Sam, la poignée de main franche sera votre premier atout. Pour les américains, c’est une façon de vous évaluer. Soyez direct et honnête également. Les américains apprécient la franchise. Vous pourrez être fière de vos succès et le montrer. En effet, la culture américaine laisse place à l’ambition tandis que l’humilité ne permet pas d’avancer professionnellement. En effet, personne ne saura combien vous êtes grandiose autrement. N’hésitez pas à prendre des risques. Le saviez-vous ? Lancer sa propre entreprise est culturel. 28 millions des entreprises américaines sont des TPE.

Discipline en Chine vs pause-café en Russie

chine_400En Chine, pour signer un contrat, il faut établir une relation de confiance avec le client. Ne soyez pas étonné de voir que les contrats sont souvent signés à table par exemple. Autre conseil : ne partez pas avant votre n+1. Si vous êtes pressé, attendez 30 minutes de plus ou bien vous donnerez l’impression de ne pas être investi dans votre travail. Ne corrigez ou ne challengez jamais votre supérieur dans une réunion même si ce qu’il dit est faux. C’est très mal perçu. En revanche, arrivez en avance aux entretiens démontrera votre intérêt pour l’opportunité.

Ayez de l’allure à Moscou ! L’image est importante et pas seulement pour la première impression mais également pour maintenir votre réputation en Russie. Une fois sur place, construisez un large réseau professionnel. Les Russes aiment travailler avec des gens qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance. Pour les accros au café et/ou à la cigarette, la pause-café sociabilise  les salariés. Si vous ne fumez pas, allez-y quand même pour éviter l’isolement. Ames sensibles s’abstenir : les Russes aiment les retours directs. Ne pleurez pas en cas de retours négatifs. Noter que la Russie est le quinzième meilleur pays pour s’expatrier avec les scores les plus importants pour les loisirs, la vie sociale et se faire des amis. Alors, prêt à partir ?

Rachida Soussi

 

 

Recruteurs à la une
1 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement