Identifiez-vous
1_emploi_bouton_180
Accueil > L'eSport, un secteur en plein essor

L'eSport, un secteur en plein essor

eSport et recrutement

Présentant l'une des scènes eSportives les plus développées au monde, le marché eSportif français connaît une croissance fulgurante à une heure où nos Web TV spécialisées et nos bars eSport s’inscrivent comme des références mondiales. Petit tour d’horizon d’un secteur en quête de nouveaux talents.



En France, l’eSport se porte bien. D'après une étude menée par Paypal et le cabinet Superdata, l’eSport pourrait peser en France un plus de 30 millions de dollars américains en 2019, après avoir généré 23,5 millions de dollars en 2017 et 25 millions en 2018. De quoi rassurer les joueurs et futurs professionnels de ce secteur en plein développement.

Un milieu en manque de commerciaux, marketeurs et fonctions support

D'ailleurs, l'eSport pourrait créer 800 à 1 000 nouveaux emplois dans les années à venir. L'arrivée relativement récente de l'eSport au sein des médias permet également d'anticiper un développement bien plus important. De nombreuses chaînes télévisées (Canal +, Bein Sports, TF1...) commencent à miser sur l'eSport et à développer de nouveaux projets audiovisuels sur le sport compétitif en ligne.

Selon Antoine Allard, directeur de communication de Cap digital, « le sport de compétition en ligne et numérique est structuré de la même manière que d'autres milieux sportifs ». Ainsi, tout comme des sports plus traditionnels, l'e-sport a besoin de sportifs avec des spécialisations très différentes sur le terrain (top, support, jungle...) mais également de coach, managers, communicants, présentateurs et journalistes spécialisés. Les communicants et marketers seront notamment les profils à recruter en priorité en prévision de l'arrivée tonitruante de l'eSport dans les grands médias. « A l'heure actuelle, le monde de l'eSport manque cruellement de commerciaux et de communicants expérimentés, confirme Yann-Cédric Mainguy, PDG de LnL Consulting, co-fondateur des bars Meltdown et eSports manager chez Gamer Origins. Il y a beaucoup trop de débutants à former et presque personne pour s'en occuper ».

A LIRE AUSSI >> L'eSport recrute des jeunes talents

Travailler dans l’eSport : un parcours professionnel réservé aux plus passionnés

Néanmoins l'eSport reste un marché de niche. En France, il est estimé que 800 personnes travailleraient actuellement dans le milieu de l'eSport. Selon Yann-Cédric Mainguy « seulement une ou deux centaines de personnes en vivent correctement actuellement dans notre pays». En revanche, près de 2 000 à 3 000 personnes travaillent - de manière plus ou moins directe et souvent bénévolement - au développement de l'eSport en France.

Yann-Cédric Mainguy conseille aux jeunes diplômés souhaitant s’orienter vers ce secteur « d'y aller au culot, de ne jamais hésiter à se présenter et à postuler dans des postes variés. Mais il  faut accepter que votre rémunération soit très faible voire nulle pendant les premières années contrairement à vos collègues qui iront dans des domaines plus établis ». L'eSport est un milieu attractif qui se développe grâce au travail de passionnés motivés.

En revanche, toute une gamme de métiers est actuellement en train d'émerger dans ce secteur particulièrement compétitif avec la création récente d'un catalogue de formations.

L'eSport a donc de belles années devant lui ! 

Sarah Makdad

 

Agenda
du recrutement