Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Les entreprises préférées des Bac+2/3

Les entreprises préférées des Bac+2/3

Les entreprises idéales des Bac+2/3
Le cabinet d’Etudes et de Conseil Universum publie les résultats d’une nouvelle enquête carrière menée auprès de 2 387 étudiants et 5 034 expérimentés, issus de BTS, DUT et licences professionnelles en France. Quelles sont leurs aspirations professionnelles ? Qui sont les employeurs idéaux selon eux ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Eléments de réponse.


Les employeurs de leurs rêves sont…

Chez les étudiants Bac+2/3, l’entreprise idéale est le constructeur aéronautique européen Airbus. Il est suivi de Disneyland Paris (-1 place par rapport à 2017) et de Thales. Dans le reste du classement, figurent EDF, Fnac, SNCF, PSA Peugeot Citroën, Club Med, VINCI. Coca-Cola European Partners ferme le TOP10.

Chez les profils Bac+2/3 en poste depuis au moins un an, c’est le producteur et fournisseur d'électricité EDF qui décroche le titre de meilleur employeur. Airbus et SNCF arrivent respectivement en 2e et 3e position. Dans le TOP10, on retrouve également Thales, VINCI, Total, ENGIE, Disneyland Paris, PSA Peugeot Citroën et Decathlon.

A LIRE AUSSI >> LVMH et Airbus, employeurs idéaux des étudiants

Des jeunes préoccupés par leur employabilité

Mais avant d’intégrer le monde professionnel, les étudiants sont préoccupés par leur employabilité : ils veulent de belles références sur leur CV, un nom prestigieux… Ils sont plus sensibles à la marque, au produit ou au service ainsi qu’à l’innovation et aux opportunités à l’international.

Avec l’expérience, l’international attire moins les expérimentés. Le nom sur le CV ou le prestige importent moins, au profit de l’engagement et des valeurs de l’entreprise. Ces jeunes actifs montrent beaucoup plus d’intérêt pour les « standards éthiques » ou la « RSE » que les étudiants.

Les expérimentés semblent également beaucoup plus attachés à leur indépendance et à l’autonomie et souhaitent plus de flexibilité.

A LIRE AUSSI >> Les entreprises qui recrutent des jeunes diplômés

A la recherche d’une ambiance de travail

Pour ces étudiants au profil plus technique, intégrer une entreprise avec « une ambiance de travail agréable » est un critère d'attractivité primordial (61 %). Ces étudiants priorisent ensuite les éléments liés à la rémunération (51 %) et à la construction de leur carrière : missions variées (47 %) et challengeantes (46 %), opportunités de manager une équipe (46 %).

Les aspirations autour de l’humain sont plus marquées chez les profils expérimentés issus de ces filières. Ces derniers montrent beaucoup d’intérêt pour le bien-être, à la culture d’entreprise et à l’humain. En plus de l’ambiance (63 %), ils souhaitent ainsi évoluer dans une entreprise prônant le respect de ses salariés (56 %) et la méritocratie (50 %), sans toutefois mettre de côté la rémunération (50 %) et la variété des missions (49 %).

A LIRE AUSSI >> Comment négocier son salaire ?

Des objectifs de carrière proches de la réalité

Qu'ils soient expérimentés ou étudiants, les Bac+2/3 ont des aspirations à long terme très similaires. Sans surprise, leur premier objectif de carrière est d’avoir un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Un critère plus marqué chez les expérimentés : 77 % des femmes et 64 % des hommes actifs.

Autre fait notoire : les étudiantes et jeunes expérimentées, sont beaucoup plus préoccupées par la sécurité de l’emploi que les hommes. Avoir une stabilité professionnelle est un objectif primordial pour 56 % des femmes expérimentées contre 37 % des hommes. Les femmes semblent également plus intéressées par la quête de sens et l’autonomie. De manière générale, elles ont des profils plus « idéalistes » et « harmoniseurs » (profils qui accordent beaucoup d’importance au bien-être, à l’ambiance et à l’environnement de travail), et sont plus attachées à leur environnement de travail et aux valeurs de leur entreprise. Les hommes sont, de leur côté, plus attirés par le leadership, le défi intellectuel et l’entrepreneuriat.

A LIRE AUSSI >> Un bon salaire et une bonne ambiance au travail

L'étude Bac+2/3 montre finalement peu de grandes différences avec l'enquête consacrée aux étudiants Bac+5, qui compte également de nombreux internationalistes et hunters mais peu d’entrepreneurs. La plus grande distinction est celle des profils harmoniseurs, beaucoup plus nombreux côté BTS, DUT et licences professionnelles, et des carriéristes, plus nombreux dans les écoles de commerce et d’ingénieurs.

Les disparités sont plus présentes chez les expérimentés. Les Bac+5 sont nombreux à privilégier leur carrière, leur leadership et l’entrepreneuriat à l’environnement de travail.

Rachida Soussi

Méthodologie :

Universum a interrogé, via son enquête carrière en ligne, 2 387 étudiants et 5 034 expérimentés en France issus de filières DUT, BTS et Licences professionnelles, entre octobre 2017 et mai 2018. Les étudiants ayant une moyenne d’âge de 22 ans et les expérimentés (au moins une année d’expérience professionnelle en entreprise) de 34 ans.

Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement