Identifiez-vous
alternance_bouton_2019_180
Accueil > 3 fausses idées reçues sur l'intérim

3 fausses idées reçues sur l'intérim

Idées reçues sur l'intérim
Certains préjugés empêchent les jeunes de profiter des diverses opportunités offertes par l'intérim. Lucie Achart, Directrice de bureau au sein de Spring France, filiale The Adecco Group spécialisée dans le recrutement et intérim de cadres et professionnels qualifiés, tord le cou à certaines idées reçues sur l’intérim.


L’intérim c’est juste des petits boulots

Quand les étudiants et les jeunes diplômés pensent Intérim, ils pensent en général à la solution qui leur permet de travailler l’été pour se payer leurs vacances.

Les missions proposées peuvent correspondre à votre formation et vous permettre également d’acquérir des compétences professionnelles utiles pour votre carrière. L’intérim permet de découvrir des spécialisations de métiers auxquelles vous n’auriez pas pensé.

A LIRE AUSSI >> L'intérim, un bon moyen de débuter pour les jeunes diplômés

L’intérim ce n’est pas pour les cadres

Faux ! Aujourd’hui, il existe un vrai marché intérim pour les cadres, agents de maîtrise et employés qualifiés. A titre d’exemple, chez Spring, nous recrutons en Intérim des Responsables RH, des Contrôleurs de Gestion, des Chefs de Produits, des Juristes, des Responsables comptables et des Chargés de communication.

L’intérim c'est une solution de dernier recours

Nous avons tendance à penser que les personnes qui se dirigent vers l’intérim le font parce qu’elles n’ont pas pu trouver un emploi autrement.

En réalité, l’intérim n’est pas toujours subi. De plus en plus de jeunes diplômés choisissent cette solution pour découvrir les nouvelles facettes d’un métier, un nouveau secteur d’activité et très souvent, pour tester leur éventuel futur employeur avant de s’engager.

Propos recueillis par Rachida Soussi

Découvrez les trois principales idées reçues sur l'intérim dans cette vidéo.



Agenda
du recrutement