Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Le contrat de professionnalisation, un tremplin vers l’emploi

Le contrat de professionnalisation, un tremplin vers l’emploi

Le contrat de professionnalisation
De plus en plus jeunes choisissent le contrat de professionnalisation. Cette formation en alternance permet de trouver un emploi rapidement pour de nombreux sortants. La preuve avec les résultats de l’enquête « Le parcours des bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation » du FPSPP et de la DARES.


Le contrat pro séduit de plus en plus. Selon l’enquête menée par le FPSPP et la DARES*, le contrat de professionnalisation est en augmentation de 5 % sur l’année 2016. 195 300  personnes sont entrées en contrat cette année là. Les jeunes en sont friands : 70 % des contrats sont signés par les moins de 26 ans. Cependant, l’âge moyen d’entrée en contrat augmente, pour atteindre 23 ans. Les diplômes visés sont généralement de niveau Bac et plus.

Pour la plupart des interrogés, le contrat pro est une suite logique au parcours scolaire. La moitié d’entre eux étaient déjà en formation (initiale, supérieure, alternance ou continue) avant de choisir le contrat pro. 30 % d’entre eux poursuivent même leur trajectoire par une formation ou une autre alternance. La part des bénéficiaires de contrat de professionnalisation qui obtiennent une qualification aussi augmente : 80 % en 2015 contre 11 % en 2014. 

A LIRE AUSSI >>  La rémunération des apprentis et contrats de professionnalisation

Une bonne insertion après un contrat pro

Le contrat pro est désormais une porte d’accès vers l’emploi. 3 bénéficiaires sur 4 ont un emploi 6 mois après la fin de leur contrat, dont la moitié dans un emploi durable (plus de 6 mois hors contrat aidé). C’est majoritairement chez l’employeur de formation (52 %) que l’embauche a lieu. 

Le dispositif est efficace, et cela se ressent dans l’appréciation des sondés. 90 % d’entre eux déclarent que leur contrat pro leur a permis d’acquérir une expérience utile pour le marché du travail. 82 % ont pu obtenir une qualification. 78 % ont vu  plus clair sur leur avenir. Pour 65 % des sondés,  le contrat pro a permis d’avoir une meilleure situation aujourd’hui.

A VOIR AUSSI >> Comment réussir son alternance et se faire embaucher ?

Nina Simonneau

*Enquête « Le parcours des bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation », FPSPP et DARES, réalisée auprès de 38 703 sortants de l’année 2015.

27/04/2018
Recruteurs à la une
2 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement