Identifiez-vous
stages_180
Accueil > Se faire recruter quand on a un handicap

Se faire recruter quand on a un handicap

Trouver un emploi quand on est en situation de handicap
La situation de l’emploi des personnes en situation de handicap s’améliore en France. Pour autant de nombreuses entreprises peinent à trouver des candidats. Comment optimiser sa recherche d'emploi, de stage ou de contrat en alternance ? A l'occasion de la 23ème Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, qui se tiendra du 18 au 24 novembre 2019, Studyrama Emploi revient sur l'insertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap.


L’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap progresse. En 2018, les Cap emploi ont contribué à 84 358 recrutements, selon une étude de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) et du FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique). Soit une hausse de 0,2 % par rapport à 2017. Parmi les contrats signés, 19 % concernent des CDI.

Des chiffres encourageants mais pas suffisants

Autre bonne nouvelle. Dans la fonction publique, le taux d'emploi légal des personnes en situation de handicap poursuit sa progression au dessus de 5 % : 5,61 % en 2018. Le gouvernement s'est engagé également pour l’emploi des personnes handicapées : 40 000 emplois supplémentaires devraient être créés dans les entreprises adaptées d’ici 2022.

Mais ces chiffres sont encore loin d’être suffisants. Et le bas niveau de qualification des travailleurs handicapés demeure un frein important à l’emploi : seuls 24% des employés ont une qualification de niveau Bac ou plus (source Agefiph). Alors que les entreprises recherchent des compétences précises, l’accès aux études supérieures reste encore, pour un grand nombre d’entre eux, un chemin rempli d’obstacles et de démarches administratives.

LIRE AUSSI >> Pourquoi et comment se faire reconnaître travailleur handicapé ?

L'alternance, comme tremplin vers l'emploi

Comme l’impose la loi, les entreprises privées et les établissements publics à caractère industriel et commercial, de 20 salariés ou plus, doivent employer des personnes handicapées dans une proportion de 6 % de leurs effectifs. Ainsi, de nombreuses entreprises cherchent à recruter des candidats en situation de handicap et notamment via l’alternance, qui est de plus en plus développée et encouragée. On dénombre près de 5 000 contrats en alternance aidés par l'Agefiph en 2018 (2 396 contrats de professionnalisation et 2 567 contrats d’apprentissage). Dans le secteur public, près de 1 000 apprentis ont été aidés par le FIPHFP.

Dautant plus que l'alternance est un bon tremplin vers l'emploi : 53 % des personnes en situation de handicap en contrat de professionnalisation et 61 % des contrats d’apprentissage ont été recrutés trois mois après la fin du contrat (source Agefiph).

Et les actions sont variées pour recruter des candidats en alternance. Dans le secteur de l’aéronautique, l’association Hanvol favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans l’industrie aéronautique et spatiale en proposant des contrats en alternance au sein des entreprises membres. Parmi elles, Airbus, Dassault Aviation, Thales, Assystem, Safran. Certaines banques participent, à l’instar de BNP Paribas, LCL, La Banque Postale et Société Générale, au dispositif « HandiFormaBanques », permettant aux jeunes sans qualifications requises de devenir conseiller via une phase de formation et d’alternance.

Du côté de la distribution, GO Sport, l’enseigne de sport, a pour objectif de recruter 70 travailleurs handicapés à l'horizon 2022. Par ailleurs, le groupe Barrière (hôtels, casinos et restaurants) prévoit l’embauche de 50 travailleurs handicapés sur la période 2020-2022.

Retrouvez toutes les offres d’emploi, de stage et d'alternance sur www.studyrama-emploi.com

Rencontrer les entreprises lors de forums

Les entreprises multiplient également les actions pour favoriser les recrutements durables, en faisant notamment appel à des prestataires externes. Durant la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, qui se déroulera, cette année, du 18 au 24 novembre 2019, LADAPT organise plus de 100 actions partout en France. Des forums virtuels permettent également de favoriser les échanges et les rencontres, tels que le forum Hello Handicap, Job pour tous ou Talents Handicap (qui se déroule jusqu'au 6 décembre 2019). 

Toujours pour favoriser la rencontre, l’association Tremplin Études, Handicap, Entreprises organise des forums de recrutement (emploi, stages, alternance). Des rendez-vous à ne pas manquer également.

Autre piste privilégiée : la création ou reprise d’activité. Les jeunes se lancent de plus en plus dans la création d’entreprise. 3 600 créations ou reprises d’entreprise ont été soutenues financièrement par l'Agefiph en 2018 (contre 3 165 en 2017).

LIRE AUSSI >> Comment favoriser son insertion professionnelle ?

Réussir sa candidature

Rien n’oblige à mentionner son handicap dans sa candidature. Cependant, il est préférable de l’indiquer si on vise un poste destiné aux travailleurs handicapés, ou si on postule directement à la mission handicap d’un grand groupe afin de pouvoir bénéficier de ses droits. « D’autant plus que certaines entreprises cherchent à recruter des travailleurs handicapés pour respecter les quotas imposés par la loi et bénéficier de défiscalisation, confie Philippe Jouanno, auteur de l’ouvrage « Guide de survie dans l’entreprise du XXIe siècle », paru aux éditions StudyramaPro. Autant dire que cela peut se transformer en avantage pour le candidat au moment de la sélection des dossiers. »

Si toutefois vous décrochez un entretien et que vos CV et lettre de motivation ne contiennent aucune information, il est important d’informer le recruteur pour qu’il puisse prendre les dispositions nécessaires avant le jour J : assurer l’accès au fauteuil roulant, faire appel à un interprète… « Aucune obligation ne contraint les candidats à communiquer sur leur handicap en entretien, ajoute Anne Gallot, déléguée générale de l'Association A Compétence égale. Mais le fait d'en parler permet d'ouvrir la discussion sur les éventuelles améliorations à prévoir et surtout de démystifier le handicap. »

Enfin, sachez qu'un MOOC (Massive Open Online Course) a été lancé pour vous aider dans votre recherche d'emploi, de stage ou d’alternance.

Rachida Soussi

Des sites Web utiles :
- www.agefiph.fr (aides financières)
- www.ladapt.net (manifestations tout au long de l’année)
- www.capemploi.net (aides et conseils pour l'intégration professionnelle)
- www.tremplin-handicap.fr (mise en relation avec des entreprises)

 

Agenda
du recrutement