Identifiez-vous
stages_180
Accueil
Interview

Areva : « Nous recrutons du CAP au Bac +5 »

[[image_alt]]Areva, expert dans les métiers de l'énergie, poursuit sa politique de recrutement en faveur des jeunes diplômés. Les postes proposés et les profils recherchés parmi cette population avec Jérôme Eymery, responsable recrutement et campus management au sein du groupe.

 

Quels sont vos besoins ?

Areva, expert dans les métiers de l'énergie, compte plus de 45 000 collaborateurs dont quelque 29 000 en France. Le groupe recrute principalement des profils techniques. Du cycle du combustible à la conception des réacteurs nucléaires, les postes proposés sont variés mais toujours techniques : mécanique, chaudronnerie, contrôle commandes, sûreté d'installation.

Les recrutements concernent plus particulièrement les activités du cycle du combustible, de l’ingénierie des réacteurs nucléaires et de l’énergie renouvelable (biomasse, éolien offshore, solaire), et l’ingénierie. 10 % des recrutements sont réalisés dans la filière nucléaire : thermohydraulique, neutronique, sûreté et radioprotection. D’ici fin 2011, nous pensons atteindre près de 2 000 recrutements dans le monde dont 500 en France. Nous espérons en proposer autant en 2012, mais la conjoncture actuelle ne nous permet pas de voir à plus long terme.

Quels sont les jeunes diplômés recherchés ?

Nous recrutons du CAP au Bac +5 voire plus. Mais 60 % de nos recrutements concernent les profils Bac +5. Nous recherchons des Bac +5 issus d’écoles d’ingénieurs ou d’universités et des techniciens (maintenance, soudure, chaudronnerie) pour nos usines. Des informaticiens sont par ailleurs recherchés pour notre filiale Euriware, une société de services en ingénierie informatique. 200 postes y sont à pourvoir d’ici fin 2011.

Nous recrutons également quelques doctorants dans le domaine de la R&D notamment dans les métiers du nucléaire et de l’énergie renouvelable.

Par ailleurs, nous avons actuellement 300 offres de stages récurrents, et 850 pour l'alternance. Nous proposons par ailleurs une soixantaine de V.I.E. chaque année.

Que recherchez-vous chez ces jeunes candidats ?

Plus que les diplômes, nous nous intéressons au parcours professionnel (stages, alternance) des candidats. Mais aussi à leur niveau d’anglais. Nos clients sont internationaux. Il faut parler la langue et savoir l’écrire. Des tests sont effectués durant la phase de recrutement pour nous assurer du niveau du candidat.

Allez-vous à leur rencontre ?

Nos collaborateurs « ambassadeurs » se rendent dans leurs anciennes écoles pour rencontrer et échanger avec les étudiants. Nous proposons aux étudiants de nos écoles partenaires privilégiées des séances de coaching (CV, entretien) et nous organisons des visites de nos usines. Lors de ces évènements, les jeunes peuvent notamment nous poser des questions sur l’entreprise, ses métiers et les différents parcours professionnels.

Des marraines suivent des jeunes filles durant leur parcours scolaire pour les sensibiliser à nos métiers, souvent boudés par les femmes. Nous partons à la rencontre des étudiants issus des banlieues également. La diversité est une source de richesse dans le groupe.

Enfin, nous sommes présents lors de forums organisés par nos écoles partenaires. C’est l’occasion pour eux de nous transmettre leur candidature.

Quelles sont les perspectives d'évolution ?

Trois voies sont possibles : celle du management, du projet ou de l’expertise. Nous favorisons la mobilité interne au sein du groupe. Nous disposons d'une université dans laquelle sont dispensées des formations permettant aux collaborateurs de gagner en compétences et d’évoluer tout au long de leur parcours. Des mobilités à l’international, dans le cadre des grands projets du groupe, sont également possibles pour les candidats motivés qui ont su faire leur preuve.

Comment postuler au sein du groupe ?

Tout simplement en se rendant sur le site www.areva.com. Toutes nos offres y sont déposées.

Propos recueillis par Rachida Soussi

 

Agenda
du recrutement