8387 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Se faire recruter grâce aux réseaux sociaux

Se faire recruter grâce aux réseaux sociaux

Facebook, Viadeo, LinkedIn ou encore Twitter, les recruteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux pour dénicher les talents de demain. A vous d’user de stratagème pour vous faire remarquer… mais en bien !


Incontournables dans la construction de son identité numérique, les réseaux sociaux professionnels permettent de se faire connaître de millions de recruteurs potentiels dans le monde. En effet, les entreprises y sont de plus en plus présentes. Selon une enquête menée par RegionsJob, auprès de 354 recruteurs à l’automne 2013, ces plateformes de mise en relation sont plébiscitées par 49 % des recruteurs. Mais « avant de créer un profil sur un réseau social professionnel, un candidat doit se poser cette question : « pourquoi s’inscrire ? », conseille Aymeric Vincent, DRH adjoint du pôle littérature, chez Editis. Il est important de réfléchir à l’usage que l’on va en faire avant de se construire une image numérique. »

Faire du « networking »

Dans la sphère 2.0, les réseaux sociaux professionnels pullulent. Parmi les plus utilisés, Viadeo et LinkedIn qui rassemblaient dans le monde respectivement, 55 millions et plus de 259 millions de membres, fin 2013. Mais entre Viadeo et LinkedIn, lequel choisir ? « Tout comme pour les plus gros sites emploi, il ne faut pas choisir entre les deux réseaux, affirme Jean-Christophe Anna, consultant en stratégie de recrutement innovant et marque employeur. Mais être présent de manière efficace et cohérente sur les deux. Si les informations doivent être similaires, le réseau de contacts peut être différent : les entreprises ne sont pas forcément présentes sur les deux médias. Cela peut donc être intéressant de développer son carnet d’adresses de manière complémentaire. » Attention toutefois, certaines fonctionnalités mises à la disposition des internautes sont payantes.

De son côté, Twitter vous permet de suivre l’actualité en temps réel d’un leader d’opinion, d’une entreprise, d’un secteur d’activité… « En suivant l’actualité d’experts de votre secteur et en partageant de l'information de qualité avec eux, vous vous donnez des chances d’être remarqué par des professionnels de votre futur environnement de travail », ajoute ce spécialiste du web 2.0. De plus, des milliers d’offres d'emploi ou de stage y circulent chaque jour. Utilisez différents hashtags tels que #job, #offredemploi, #CDI… pour les retrouver.

Wizbii et Yupeek pour les étudiants

Tournez-vous également vers des plates-formes gratuites dédiées aux étudiants, jeunes diplômés et futurs entrepreneurs. Depuis décembre 2010, Wizbii a pour volonté d’aider les jeunes à se rencontrer et à améliorer leur insertion professionnelle. Yupeek se propose également de mettre en relation les étudiants et jeunes diplômés et les entreprises. Des milliers d’entreprises y sont inscrites également pour toucher davantage la jeune génération. Quels que soient les réseaux choisis, ils doivent venir en complémentarité du CV en ligne déposé sur les jobboards. Renseignez au maximum les champs qui vous sont proposés et plus particulièrement ceux qui font mention de vos expériences professionnelles.

Vous pouvez également vous diriger vers des réseaux spécialisés tels que Rezotour (tourisme), Dogfinance (gestion et finance). Mais quels que soient les réseaux choisis, ils doivent venir en complémentarité du CV en ligne déposé sur les jobboards. Renseignez un maximum les champs qui vous sont proposés et plus particulièrement ceux qui font mention de vos expériences professionnelles. Selon une étude de LinkedIn, un profil contenant plusieurs postes a douze fois plus de chances d'être consulté !

Passer à l’action

Quel que soit votre choix, résumez votre parcours et vos points forts avec beaucoup de discernement. Si un profil n’équivaut pas au CV déposé sur un site emploi, il faut toutefois y intégrer également les bons mots-clés : compétences, postes, entreprises, activité, résultats… permettant de vous rapprocher potentiellement des entreprises, des recruteurs ou des responsables opérationnels qui vous intéressent. Si vous êtes informaticien, par exemple, pensez à citer les différents langages que vous maîtrisez. Car un recruteur peut lancer une recherche par compétence. Mais s’inscrire sur ces différentes plates-formes ne suffira pas pour être visible des recruteurs. Il faut chercher le contact à la fois online et offline. « Il ne suffit pas de créer son profil et d’attendre qu’un recruteur tape à votre porte ! Il faut identifier les bons interlocuteurs, consulter les profils des professionnels de votre secteur de prédilection, adhérez à des groupes de discussion en rapport avec votre métier… En d’autres termes, passez à l’action ! Interrogez ces professionnels sur leurs métiers plutôt que de leur demander un emploi. C’est l’occasion de confronter votre projet professionnel, l’idée que vous avez du métier auquel vous aspirez à la réalité », conseille Jean-Christophe Anna. Et qui sait, parmi les membres du groupe, il y aura peut-être un recruteur intéressé par votre profil. 

Abonnez-vous, par ailleurs, au groupe de votre école afin d’échanger avec des personnes ayant le même profil que vous. Regardez également ce que sont devenus les anciens de votre école afin d’étudier leurs parcours. Et si une entreprise vous plaît, regardez, parmi votre réseau, la personne qui pourrait être susceptible de vous mettre en relation. Vous pouvez également vous faire recommander par vos anciens responsables de stage. Les recommandations permettront aux autres membres de mieux vous connaître. Par ailleurs, votre profil aura 11 fois plus de chance d’être consulté avec une photo (type photo d’identité).

Des offres d’emploi et de stage sur Twitter

Etre présent sur ces plates-formes, c’est aussi collecter des offres d’emploi et de stage présentes ou non sur les sites emploi classiques. Chaque jour, des milliers d’offres d'emploi ou de stage circulent sur Twitter. Ce site de micro-blogging vous permettra surtout  de suivre l’actualité en temps réel d’un leader d’opinion, d’une entreprise, d’un secteur d’activité… De même que sur les réseaux sociaux, essayez de participer en déposant des commentaires intéressants et en partageant des liens de sites éditoriaux qui vous semblent pertinents. « En suivant l’actualité d’experts de votre secteur et en partageant de l'information de qualité avec eux, vous vous donnez des chances d’être remarqué par des professionnels de votre futur environnement de travail », conclut Jean-Christophe Anna. Mais attention, Internet n’excuse pas les fautes d’orthographe. Avant de publier ou de partager un contenu, relisez-vous. Vous devez toujours vous montrer sous votre meilleur jour. 

Rachida Soussi

Tous nos conseils pour Trouver un emploi via les réseaux sociaux

Les 7 règles à retenir :
1. Se googliser régulièrement.
2. Sélectionner les réseaux sociaux les plus pertinents.
3. Donner avant de recevoir : avant de solliciter un recruteur pour un emploi, il faut donner de son temps, de sa personne (échanges, partages…).
4. Être actif en remplissant bien tous les champs, mots-clés permettant de détailler vos compétences et optimiser votre référencement.
5. Mettre une photo : un profil est sept fois plus consulté lorsqu’il y a une photo (LinkedIn).
6. Faire vivre son réseau en le développant et en maintenant des relations.
7. Rester vigilant : évitez d’accepter n’importe qui. Allez à la rencontre des gens (salons, job datings, soirées) et échangez avec eux avant de les ajouter.
Recruteurs à la une
26 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :