7249 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Santé, pharma : quelles opportunités d'emplois ?

Santé, pharma : quelles opportunités d'emplois ?

Médecins, infirmiers, aides-soignants, biologistes, psychomotriciens… les demandes sont nombreuses chaque année alors que les candidats manquent à l’appel, et ce, partout en France.


Le secteur de la santé affiche de belles perspectives d’emploi. L’accroissement des demandes de soins, les avancées technologiques, la pénurie de talents… sont autant de facteurs qui favorisent l’emploi des professionnels de la santé.

Médecins et infirmiers manquent à l'appel

Pourtant tous les besoins ne pas couverts chaque année, notamment en raison des nombreux départs en retraite. Les médecins manquent toujours à l’appel dans les hôpitaux, les cliniques, les cabinets médicaux mais également dans les domaines de la médecine du travail et scolaire. De nombreuses villes de France peinent à trouver des professionnels de santé. Une pénurie liée au manque d’attractivité de certaines d’entre elles au profit des grandes agglomérations. L’enquête « Besoins en main-d’œuvre » (BMO) recensait 4 632 projets de recrutement de médecins en 2013 dont plus de deux tiers jugés difficiles. Pour inciter les jeunes médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d’un an, à s’implanter dans les déserts médicaux, le gouvernement a pris une série de mesures incitatives. Parmi elles, le complément de revenus qui leur assure de toucher un salaire net mensuel de 3 640 € pendant les 2 premières années.

A l’image des médecins, des pénuries d’infirmiers sont observées partout en France. En cause : des conditions de travail difficiles, des salaires pas très attractifs, une pyramide des âges vieillissante et un numerus clausus ne permettant pas encore de combler tous les départs en retraite et les ouvertures de poste.

Des opportunités variées

L’enquête BMO évaluait ainsi à 21 433 l’effectif d’infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices à recruter en 2013. Par ailleurs, 40 776 aides-soignants (médico-psychologiques, auxiliaires de puériculture…) étaient recherchés, et notamment dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. « Le grand âge est un secteur dynamique qui souffre d’une image médiatique néanmoins mitigée, confie Guillaume Blanchin manager au sein de la division Santé du cabinet de recrutement Robert Walters. Les conditions de travail ne sont pas faciles mais les perspectives d’évolution y sont réelles tant le secteur est en forte croissance. Les jeunes qui se tournent vers cette filière trouveront rapidement un poste ».

Par ailleurs, 5 637 professionnels paramédicaux (masseurs-kinésithérapeutes…) manquaient également à l’appel. Les besoins se font sentir également du côté des pharmaciens (1 991 projets de recrutement), des dentistes (880) et des vétérinaires (948). On recensait également 1 777 projets de recrutement de psychologues, psychothérapeutes, et 384 embauches de sages-femmes. Ophtalmologues, ostéopathes, diététiciens, nutritionnistes… les opportunités sont multiples dans le secteur. Contrairement aux médecins et infirmiers, les offres d’emploi ne sont pas toujours excédentaires dans ces professions en revanche. Autre filière qui manque de mains, la psychomotricité. En effet, les psychomotriciens sont de plus en plus recherchés par les établissements de soin. « En 2012, on comptait un peu plus de 560 diplômés sur 2 000 offres d’emploi (collectées par Pôle emploi), soit 4 offres pour un seul étudiant, constate Franck Lemonnier, directeur des stages et du développement à l’Institut supérieur de rééducation psychomotrice. Et plus de 60 % de ces offres étaient des CDI. Les diplômés n’ont donc pas d’inquiétudes à avoir pour décrocher un premier emploi. D’autant plus que le nombre de personnes âgées va croître dans les années à venir, les besoins seront encore plus importants ».

Dans les laboratoires d’analyse, les besoins en techniciens de laboratoire (BTS d’Analyses biologiques) et d’infirmiers(ères) préleveurs(ses) sont constants. Du côté de l’administration, et notamment dans l’encadrement, les directeurs de structures médico-sociales telles que les maisons de retraite sont aussi recherchés.

 

Lire la suite

 
TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :