7115 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Mettre en avant ses expériences extra-professionnelles dans son CV

Mettre en avant ses expériences extra-professionnelles dans son CV

Quand on est jeune et qu’on a très peu d’expérience professionnelle, il est dommage de ne pas valoriser dans son CV un job d’été, un bénévolat, une participation à un concours professionnel ou encore, un séjour à l’étranger.


Vous êtes jeune et avez bien compris qu’une formation seule ne suffit pas à trouver un premier emploi aujourd’hui. Au cours de votre parcours, vous avez donc peut-être eu l’occasion d’effectuer un séjour linguistique, lequel vous a permis d’affiner la maîtrise d’une langue. Peut-être avez-vous déjà participé à un concours d’entreprise ou un business game ? Une expérience qui vous a donné la possibilité de vous entraîner à un métier ou qui vous a amené à plancher sur le lancement d’un produit. En dehors des stages, vous avez probablement effectué un job étudiant ou, comme le font plus de 5 millions de Français âgés de 18 à 25 ans, vous vous êtes probablement investi dans une association, à titre bénévole par exemple. Quelle que soit l’expérience vécue, vous avez bien fait de la réaliser ! Car « ce type d’investissement personnel démontre chez un jeune qu’il sait s’impliquer dans un projet, qu’il est capable de prendre des positions, qu’il est ouvert d’esprit, motivé et qu’il a envie de développer, créer et participer à quelque chose », remarque Nicolas Lacroix, dirigeant Junior Talent, cabinet spécialisé dans le recrutement d’étudiants et jeunes diplômés.

L’acquisition de véritables compétences

Décrocher un job d’été, s’investir dans une action solidaire ou un projet d’école par exemple, permet en effet d’acquérir certaines qualités, telles que la maturité, la confiance en soi ou encore la prise de responsabilités. Les membres d’une association développent leur capacité à travailler en équipe, à être à l’écoute, à s’organiser et à entreprendre des projets de petite ou grande envergure. On s’enrichit également de compétences de communication orale, en apprenant à s’exprimer en public ou à animer une réunion. On peut être amené à planifier et gérer un budget, à trouver des fonds... Bref, ce sont des atouts qui permettent de mûrir professionnellement et de mieux se faire apprécier des employeurs. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à mettre en valeur dans vos candidatures les différentes compétences acquises. Car au moment d’envoyer votre CV, vous êtes encore nombreux à ne pas savoir présenter judicieusement ces expériences extra-professionnelles.

La mise en valeur sur le CV

« Pour savoir ce qu’on doit mettre en avant dans sa candidature, explique Nicolas Lacroix, il faut se poser les questions suivantes : Qu’est-ce que j’ai apporté ? Qu’est-ce que j’ai appris ? » Dès lors que les réponses sont connues, on a deux possibilités. La première consiste à intégrer ces données directement dans la partie « Expériences » du CV, avec ses stages ou alternances, et de manière chronologique. « Il faut alors présenter les informations en indiquant par exemple la date de sa participation, le nom de l’association, le contenu de la mission, la description du périmètre (nombre de personnes membres, nombre de personnes managées, budget géré…). Tout cela en utilisant un vocabulaire professionnel », rappelle Nicolas Lacroix. Seconde option : placer les informations dans la partie consacrée aux « Autres expériences » ou « Activités extra-professionnelles ». Attention par contre à ne pas les évoquer dans la rubrique dédiée aux « Loisirs », tout en bas du CV.

Par ailleurs, dans la partie « Formation », il ne faut pas oublier de mentionner les projets que l’on aurait réalisés en cours. Selon le poste brigué, la mention d’un séjour à l’étranger peut également s’avérer utile pour un candidat. Cette référence se fait souvent dans la partie « Formation », en complément du diplôme obtenu. Mais elle peut se faire aussi dans la partie « Langues et Informatique » ou « Compétences linguistiques ». Inutile d’évoquer le séjour de deux semaines réalisé alors qu’on n’était encore qu’au collège ! « Ce genre d’expérience n’est à indiquer que si le séjour a été plutôt long, et formateur linguistiquement parlant », conseille N. Lacroix. Il convient alors de préciser la durée, le lieu et dans quel cadre le séjour aura été effectué.

Yasmina Haddou-Essom

 

Valorisez vos compétences avec le « Passeport Bénévole » !

Grâce au Passeport Bénévole, les compétences mobilisées ou acquises au titre de missions bénévoles peuvent être reconnues et valorisées dans la perspective d’une candidature à un emploi. Pour que ces compétences soient appréciées à leur juste valeur, faites-les répertorier dans ce passeport. Pour vous procurer ce document, prenez contact avec le centre France Bénévolat le plus proche de chez vous ou RDV sur le site de www.passeport-benevole.org

TOP Recruteurs
13 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :