6730 postes à pourvoir
 
Identifiez-vous
Stage - Alternance - 1er emploi : Déposez votre CV
Accueil > Les banques en quête de jeunes diplômés qualifiés

Les banques en quête de jeunes diplômés qualifiés

Malgré les différentes crises qui ont secouées leur secteur, les banques figurent toujours parmi les premiers employeurs et recruteurs privés en France. En 2013, les banques françaises ont embauché près de 24000 personnes, contre 21000 en 2012. Quelles sont les perspectives d’embauche pour 2014-2015 ? Quels profils sont les plus attendus parmi les jeunes diplômés ? Focus.


Chaque année, les banques recrutent par milliers des jeunes diplômés. Les jeunes de moins de 30 ans représentaient 64 % des recrutements et 52 % des cadres recrutés en 2013. Les commerciaux demeurent les profils les plus recherchés. En 2013, ils représentaient 62 % des embauches. Et la tendance ne devrait pas s’inverser d’ici la fin 2014 et en 2015. Ainsi, BNP Paribas prévoit de recruter 1 300 CDI en 2015, dont 70 % de jeunes diplômés. LCL devrait recruter 1 000 CDI. La Société Générale et ses filiales (Boursorama, Crédit du Nord…) proposeront au total 1 800 CDI en 2015. Sa filiale Crédit du Nord entend recruter à elle seule 300 CDD et 350 CDI, dont 45 % de jeunes diplômés.

Les équipes commerciales renforcées

Avec des besoins plus forts sur les métiers commerciaux de la banque de détails, Société Générale et ses filiales recherchent particulièrement des conseillers clientèle (multimédia, clientèle Privée, Professionnels et Entreprises), des conseillers commerciaux et assistants commerciaux. BNP Paribas recrute également des conseillers clientèle et des conseillers clientèle à distance, mais également des conseillers en patrimoine financier, des chargés d’affaires Professionnels, des conseillers en Banque privée. Outre les métiers traditionnels, BNP Paribas recrute, par ailleurs, des chefs de projet informatique, des ingénieurs, des analystes et des architectes informatiques. LCL embauche principalement dans les fonctions commerciales (agences de particuliers et professionnels, Banque privée, Banque des entreprises) mais également dans les fonctions support telles que l’informatique, la gestion des risques, l’inspection générale...

Un Bac +2 minimum

Les banques sont de plus en plus exigeantes : l’accent est mis sur les candidats qualifiés. Plus de 9 personnes embauchées sur 10 ont un niveau Bac +2 et plus. Et plus de 40 % des recrutements concernent les Bac +4/5. Ces jeunes occupent des postes dans les métiers supports au siège, ou dans le réseau, en tant que chargé de clientèle professionnels, PME ou conseiller en patrimoine. Tandis que les profils bac +2/3 continuent à être appréciés dans les fonctions commerciales. Pour ses postes de conseillers, le Groupe La Poste recrute, par exemple, des Bac +2 avec une spécialisation Banque, option des marchés particuliers. Mais « les candidats sont nombreux sur le marché, la concurrence est donc forte », confie Coralie Foucher, Régional manager chez Hays Banque-Assurance. Pour mettre toutes les chances de son côté, l’alternance apparaît comme un véritable atout. « Les banques n’hésitent pas à former des milliers de jeunes chaque année en vue de les recruter par la suite », indique Coralie Foucher. D’ailleurs, 10 000 jeunes ont été accueillis en alternance en 2013, essentiellement en BTS, licences ou masters. BNP Paribas recrutera 1 750 alternants en 2015. Le Groupe La Poste recrute des alternants, de niveau Bac minimum, pour accompagner le développement de La Banque Postale. LCL accueille 600 alternants par an. Société Générale en forme 1 400.  A vos CV !

Rachida Soussi


 

Recruteurs à la une
26 entreprises vous présentent leurs métiers et vous proposent de découvrir leurs opportunités de recrutement.
 
Vidéo à la une
 

Agenda
du recrutement

Guides "carrière"
à télécharger
gratuitement :